FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  CC72830
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Peteris Vasks : Distant Light. Rowland, Bogdanovic, Carroll, Goodson.
Diapason de mars 2021
Critique de Patrick Szersnovicz
Page n° 75
Classica de juin 2021
Critique de Jérôme Medelli
Page n° 108
Format : 1 CD
Durée totale : 01:11:56

Enregistrement : 24/08/2019
Lieu : Oldenzaa
Pays : Pays-Bas
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Challenge Classics
Référence : CC72830
EAN : 0608917283020
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2020
Date de sortie : 28/10/2020

Genre : Classique
Peteris Vasks (1946-)
Concerto pour violon "Distant Light"
Méditation pour violon et cordes "Lonely angel"
Plainscapes
Dona nobis pacem

Daniel Rowland, violon
Maja Bogdanovic, violoncelle
Consensus Vocalis
Stift Festival Orchestra
Thomas Carroll, direction
Benjamin Goodson, direction

« Avant, ma musique était plus dramatique, plus tragique. Je n’ai plus tellement de temps, alors je veux positiver, je veux exprimer lumière et amour. L’amour, l’amour et encore l’amour. » Ainsi parle aujourd’hui le letton Peteris Vasks (1946-), avec son cœur plus qu’avec son cerveau, lui qui voit la musique comme « un art de l’émotion ». Et son concerto pour violon « Distant Light » de 1997 en convainc avec éclat, dont les huit mouvements, quasi sans interruption, nous mènent du néant à la tension, de la mélancolie à la beauté, de la sérénité à l’épique – « mon intention est de fournir de la nourriture à l’âme » indique-t-il en exergue de ce disque. D’un tempérament résolument recueilli - voire ravi - « Lonely Angel », méditation pour violon et cordes, dévoile sa douleur avec dignité et éclat ; « Plainscapes », musique de la nature selon les termes du compositeur, s’enracine dans les paysages lettons, plats comme ceux de la Hollande et rend compte du réveil, progressif puis explosif, de la campagne et de ses habitants ailés ; enfin, « Dona Nobis Pacem » clôture l’album (et le concert) dans l’extase des voix déclinant ces trois mots avec une puissance croissante. (Bernard Vincken)

This CD offers an overview of four of Peteris’s most iconic works, from the large scale, dramatic Violin Concerto ‘Distant light’, and the magically dreamy meditation ‘Lonely Angel’, to his evocation of Latvian landscape and birdsong ‘Plainscapes’ and the extatic ‘Dona Nobis Pacem’. Daniel Rowland: The first piece by Peteris Vasks that I heard, about a decade ago, was his magnificent Violin Concerto ‘Distant light’, already a modern classic, and I was blown away by the deep emotional impact of this extraordinary music, that seemed to me both wonderfully mysterious, connected to ancient times, touched by a sublime spirituality and at the same time viscerally exciting and with moments of stunning virtuosity. Last summer, when Peteris accepted my invitation to come to the 15th edition of my Stiftfestival in Holland as Composer in Residence I was truly excited at the chance to work closely with him on several of his pieces. At the festival we performed many of Peteris’ works, solo, chamber and orchestral, with wonderful artists. The week culminated with the concert that you now hold in your hands, in the splendid, deeply atmospheric and acoustically wonderful 15th century Plechelmus Basiliek in Oldenzaal. Peteris Vasks: Most people today no longer possess beliefs, love and ideals. The spiritual dimension has been lost. My intention is to provide food for the soul and this is what I preach in my works.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Sadko (Rimsky-Korsakov) Alantov, Milashinka, Arkhipova, Bolshoi
Sadko (Rimsky-Korsakov) Alantov, Milashinka, Arkhipova, Bolshoi

Pierre de La Rue : Missa Cum jocundate. Diepenhorst, Bull.
Pierre de La Rue : Missa Cum jocundate. Diepenhorst, Bull.

Mendelssohn : Quintettes à cordes n° 1 et 2. Bartholdy Quintett.
Mendelssohn : Quintettes à cordes n° 1 et 2. Bartholdy Quintett.


Motets de la Renaissance anglaise. The Gesualdo Six, Park.
Motets de la Renaissance anglaise. The Gesualdo Six, Park.


Mariana Martinez : Œuvres vocales sacrées - Symphonie. Herzig, Zamojska, Havel, Faust, Brunner.
Mariana Martinez : Œuvres vocales sacrées - Symphonie. Herzig, Zamojska, Havel, Faust, Brunner.


Mahler : Of Love, Death & Beyond + Sym 2 Jarvi (2 DVD set)
Mahler : Of Love, Death & Beyond + Sym 2 Jarvi (2 DVD set)


Lionel Tertis joue les grandes œuvres pour alto.
Lionel Tertis joue les grandes œuvres pour alto.


Johann Nepomuk David : Cinq trios à cordes. David-Trio.
Johann Nepomuk David : Cinq trios à cordes. David-Trio.


Eleanor Steber Sings Mozart
Eleanor Steber Sings Mozart


Mahler : Symphonie n° 2. Reiss, Mumford, Dudamel.
Mahler : Symphonie n° 2. Reiss, Mumford, Dudamel.


Bruch : Lieder choisis. Fingerlos, El Mouissi.
Bruch : Lieder choisis. Fingerlos, El Mouissi.


L’album espagnol de Stephen Hough
L’album espagnol de Stephen Hough


Christoph Zimper : The Millenials Mass. Zimper, Benner, Eggner Trio, Platform K+K.
Christoph Zimper : The Millenials Mass. Zimper, Benner, Eggner Trio, Platform K+K.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.


Andrés Segovia joue Rodrigo, Albéniz, Villa-Lobos, Castelnuovo-Tedesco, Ponce.
Andrés Segovia joue Rodrigo, Albéniz, Villa-Lobos, Castelnuovo-Tedesco, Ponce.


Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.
Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.


Ivan Moravec : Portrait. Vectomov, Ancerl, Vlach, Neumann, Turnovsky, Mata.
Ivan Moravec : Portrait. Vectomov, Ancerl, Vlach, Neumann, Turnovsky, Mata.


Johann Wilhelm Hertel : Concertos & Sinfonias. Messerschmidt, Schönheit.
Johann Wilhelm Hertel : Concertos & Sinfonias. Messerschmidt, Schönheit.

Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°123 - 02/2024
ClicMag n°123 - 02/2024
Infos label
Challenge Classics
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.