FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Lyrique  OABD7276D
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Mozart : Idoménée. Cutler, Portillo, Fritsch, Buratto, Bolton, Carsen.
Classica de décembre 2020
Critique de Louis Bilodeau
Page n° 123
Format : 1 Blu-ray Disc
Durée totale : 02:50:00

Enregistrement : 01/02/2019
Lieu : Madrid
Pays : Espagne
Prise de son : Live / LPCM 2.0 + DTS-HD MA 5.1
Rapport de forme : 16:9
Sous-titres : EN, FR, DE, JP, KO

Label : Opus Arte
Référence : OABD7276D
EAN : 0809478072768
Code Prix : DM049

Année d'édition : 2020
Date de sortie : 29/07/2020

Genre : Classique
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
"Idomeneo, re di Creta", K 366 (Idomenée, roi de Crète), opera seria en 3 actes
Version de 1786

Eric Cutler, ténor (Idomeneo)
David Portillo, ténor (Idamante)
Anett Fritsch, soprano (Ilia)
Eleonora Buratto, soprano (Elettra)
Benjamin Hulett, ténor (Arbace)
Oliver Johnston, ténor (Grand-Prêtre de Neptune)
Alexander Tsymbalyuk, basse (La voix de Neptune)
Teatro Real Chorus and Orchestra
Ivor Bolton, direction
Robert Carsen, mise en scène
Robert Carsen, scénographie, lumière
Luis F. Carvalho, scénographie, costumes
Peter van Praet, lumière
Marco Berriel, chorégraphie
François Roussillon, réalisation

Robert Carsen nous transporte aujourd’hui, dans une crête couleur de plomb, aux cieux désolés, où les naufragés sont les réfugiés d’un exode, fruit funeste d’une nouvelle guerre entre Troie et Athènes. La parabole est transparente, elle ne dispense le metteur en scène de dessiner des personnages saillants, aidé qu’il l’est par des chanteurs acteurs d’une présence dramatique certaine que les vidéos exposent, et quelle virtuosité dans le traitement d’un « personnage » central de cet opéra : le choeur. On retient son souffle, captivé par l’action dramatique qui avait enflammé l’imaginaire du jeune Mozart. Ivor Bolton tire des madrilènes des sonorités historiquement informées, et des ses chanteurs à contrario un chant de pure tradition qui ignore les nouvelles façons, et orne assez peu. De toute façon ce n’est pas l’objet du chant d’Eric Cuttler, si peu vocaliste, mais quel tempérament ! Anett Fritsch donne une certaine épaisseur dramatique à son Illia est c’est tant mieux, mais face à elle l’Elettra d’un bloc d’Eleonora Buratto pâlit un brin. Une fois encore David Portillo s’affirme comme le nouveau ténor mozartien : son magnifique et touchant Idamante renouvelle la poésie et l’intensité que je trouvais déjà à son Tamino de Glyndebourne. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Mozart’s third venture into ‘opera seria’, demolished the genre’s traditional boundaries and paved the way for lyric drama. Blending youthful earnestness with mature mastery, Mozart uses - while profoundly changing - the elements of a genre based on arias that come one after another with no real concern for dramatic progression. The importance and expressive power of the choruses, influenced by the operatic reforms of Gluck, foreshadows The Magic Flute. Idomeneo is often regarded as Mozart’s first masterpiece for the opera house. After the fall of Troy, King Idomeneo can finally dream of returning to his homeland after a long absence, during which his son Idamante ensured the continuity of his reign and guarded Trojan prisoners, including Ilia, King Priam’s daughter. To escape from a terrible storm that is keeping him from reaching Crete, Idomeneo promises Neptune to sacrifice the first living being he encounters upon landing. Unfortunately, it is his own son who greets him in his native land. Ilia, by offering her own life in exchange for that of Idamante, whom she loves and who loves her, convinces Neptune to yield and to deliver Idomeneo from his fateful vow. Robert Carsen’s “politically poetic staging” (Opera News), set in present-day Crete, features a first-rate cast including Eric Cutler as Idomeneo, David Portillo as Idamante, Anett Fritsch as Ilia, Eleonora Buratto as Elettra, and Benjamin Hulett as Arbace.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Massenet : Cendrillon (Glyndebourne). De Niese, Lindsey, Lhote, Minasyan, Wilson, Shaw.
Massenet : Cendrillon (Glyndebourne). De Niese, Lindsey, Lhote, Minasyan, Wilson, Shaw.

Strauss : La Femme sans ombre. Gould, Nylund, Herlitzius, Stemme, Koch, Thielemann.
Strauss : La Femme sans ombre. Gould, Nylund, Herlitzius, Stemme, Koch, Thielemann.

Haendel, Gluck : Airs d'opéras. Marino, Hofstetter.
Haendel, Gluck : Airs d'opéras. Marino, Hofstetter.


Verdi : Rigoletto. Costello, Stoyanov, Petit, Sebestyén, Wundsam, Mazzola, Stölz.
Verdi : Rigoletto. Costello, Stoyanov, Petit, Sebestyén, Wundsam, Mazzola, Stölz.


Mozart : La Flûte enchantée (Glyndebourne). Portillo, Fomina, Sherratt, Wigglesworth, Barbe & Doucet.
Mozart : La Flûte enchantée (Glyndebourne). Portillo, Fomina, Sherratt, Wigglesworth, Barbe & Doucet.


Mozart : La Flûte enchantée (Glyndebourne). Portillo, Fomina, Sherratt, Wigglesworth, Barbe & Doucet.
Mozart : La Flûte enchantée (Glyndebourne). Portillo, Fomina, Sherratt, Wigglesworth, Barbe & Doucet.


Wagner : Le Vaisseau fantôme. Gazheli, Owens, Petrenko, Berchtold, Jahns, Luisi, Curran.
Wagner : Le Vaisseau fantôme. Gazheli, Owens, Petrenko, Berchtold, Jahns, Luisi, Curran.


Wolf, Schubert : Mélodies. Schwarzkopf, Furtwängler, Moore.
Wolf, Schubert : Mélodies. Schwarzkopf, Furtwängler, Moore.

Commander ce produit

35,76 €
Prix catalogue : 51,10 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°98 - 11/2021
ClicMag n°98 - 11/2021
Infos label
Opus Arte
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.