FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  SACD  OVCL00460
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Mahler : Symphonie n° 5. Honeck.
Diapason de mars 2013
Critique de Christian Merlin
Page n° 97
Format : 1 SACD Hybride
Durée totale : 01:13:38

Enregistrement : 20-22/05/2011
Lieu : Pittsburgh
Pays : Etats-Unis
Prise de son : Live / Stereo/Surround

Label : Exton/Triton
Référence : OVCL00460
EAN : 4526977004606

Année d'édition : 2012
Date de sortie : 09/05/2012

Genre : Classique
Gustav Mahler (1860-1911)
Symphonie n° 5 en do dièse mineur.

Orchestre Symphonique de Pittsburgh
Manfred Honeck, direction.

Qu’est-ce que la profondeur d’expression ? la profondeur du chant, cela va sans dire chez Mahler mais cela ne saurait suffire, surtout dans le contexte d’une œuvre qui marque un éloignement du monde du lied au profit du « mouvement vers l’abstraction » (H.-L. de La Grange). Et si le mot profondeur autorisait sa polysémie à le faire sortir de sa seule sphère musicale pour appeler dans notre esprit celui de perspective ? Ce terme est, dans un premier temps, visuel. Associons-les dans notre esprit. Et cela donne profondeur de champ. Car après tout, l’orchestration est aussi une spatialisation des strates de nos mondes inconscient et conscient dont les lignes et les volumes sont en perpétuelle transformation. La direction de Manfred Honeck nous offre ce privilège de surprendre l’œuvre en train de créer son cheminement, tenter d’exister, privilège dont le génie de Mitropoulos fut le premier à distiller le philtre troublant, nous exposant à la possibilité de pouvoir se perdre dans ses méandres, de s'abandonner aux sollicitations de l’inconnu, quelque soit le degré de connaissance acquis des architectures. Ses contrastes de dynamique sont confondants de précision et donc de signification dans la mise en forme du chaos. Les hypnotisantes progressions et ruptures de rythmes nous suggèrent cependant de ne pas oublier que la forme ne peut générer chez Mahler une œuvre vivante que dans la mesure où elle met en relation des morceaux de chaos intacts. Seule la prise de son, opulente, somptueuse, pourrait créer l'illusion d'un semblant de confort. Le sol est mouvant. Tout comme dans les plus beaux Watteau, où leurs reflets et miroitements symbolisent les illusions narcissiques de la scène principale se voulant réalité au pouvoir hiérarchisant, les arrière-plans agiront jusqu’à décentrer le regard dans ce tournoiement où toutes les manifestations de vie dansent le Scherzo enjoué, considéré comme le noyau de l’œuvre. Champ possible de l’éternel retour dont Honeck a saisi le principe derrière le caractère contingent des apparences qui disparaît dès que le mouvement abolit leur isolement. Sa lecture est un manifeste de la sensibilité, à l’image de cet Adagietto qui avance par suspensions, fléchissements et reconquêtes. Une de ces expériences existentielles ne tolérant aucune distanciation à laquelle l’esthétisme de ces pages a pu dans nombre de lectures prêter refuge. (Pascal Edeline)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Moniuszko : Messes, vol. 2. Wojnarowski.
Moniuszko : Messes, vol. 2. Wojnarowski.

Allegri : Miserere, arr. pour saxophone et 3 chœurs. Krenn, Hiemetsberger.
Allegri : Miserere, arr. pour saxophone et 3 chœurs. Krenn, Hiemetsberger.

The Welte Mignon Mystery, vol. VI : Ernö von Dohnányi
The Welte Mignon Mystery, vol. VI : Ernö von Dohnányi


Herzogenberg : Totenfeier - Requiem. Bobe, Bräckelmann, Argmann, Beckert.
Herzogenberg : Totenfeier - Requiem. Bobe, Bräckelmann, Argmann, Beckert.


Bruch : Concerto n° 2 et autres œuvres pour violon et orchestre. Liebeck, Brabbins.
Bruch : Concerto n° 2 et autres œuvres pour violon et orchestre. Liebeck, Brabbins.


Temporal Variations. Œuvres pour hautbois de Britten, Hindemith, Skalkottas, Haas. Schmieder, Yamashita.
Temporal Variations. Œuvres pour hautbois de Britten, Hindemith, Skalkottas, Haas. Schmieder, Yamashita.


Tartini, Beethoven, Szymanowski : Sonates pour violon. Oistrakh.
Tartini, Beethoven, Szymanowski : Sonates pour violon. Oistrakh.


Wilfred Josephs : Symphonie n° 5 - Requiem - Variations Beethoven. Measham.
Wilfred Josephs : Symphonie n° 5 - Requiem - Variations Beethoven. Measham.


Beethoven : Intégrale de l'œuvre.
Beethoven : Intégrale de l'œuvre.


Mendelssohn A. : Deutsche Messe op. 89. Bernius.
Mendelssohn A. : Deutsche Messe op. 89. Bernius.


Sibelius, Szymanowski, Beethoven : Concertos pour violon. Oistrakh.
Sibelius, Szymanowski, Beethoven : Concertos pour violon. Oistrakh.

Commander ce produit
SUPPRIME
Plus disponible à la vente
ClicMag du mois
ClicMag n°97 - 10/2021
ClicMag n°97 - 10/2021
Infos label
Exton/Triton
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.