FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95621
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Telemann, Molter : Quatuors pour flûte et hautbois. Camerata Bachiensis, De Franceschi.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:09:12

Enregistrement : 11-14/05/2017
Lieu : Leisnig
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95621
EAN : 5028421956213
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 03/10/2018

Genre : Classique
Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Sonate n° 2 en fa majeur pour flûte, violon, alto et basse continue, TWV 43:F1
Sonate en sol majeur pour flûte, 2 violons et basse continue, TWV 43:G12
Sonate n° 4 en do majeur pour flûte, violon, alto et basse continue, TWV 43:C1
Sonate n° 6 en ré mineur pour flûte, violon, alto et basse continue, TWV 43:d2
Concert à 4 en ré majeur pour hautbois, violon, alto et basse continue, TWV 51:D6

Johann Melchior Molter (1696-1765)
Sonate à 4 en mi mineur pour hautbois, violon, alto et basse continue, MWV 9.19
Concertino en mi mineur pour clavecin, alto et basse continue, MWV 9.30
Sonate à 4 en si bémol majeur pour flûte, violon, alto et basse continue, MWV 9.16

Camerata Bachiensis (sur instruments d'époque)
Roberto De Franceschi, hautbois et traverso
Anne Kaun, violon
Magdalena Schenk-Bader, violon, alto
Philipp Weihrauch, violoncelle
Julia Chmielewska-Ulbrich, clavecin

Le propos historique qui prétend donner sa cohérence à ce CD est artificiel : pourquoi invoquer la Réforme luthérienne, l’importance qu’elle donna à la musique, et ses effets — afflux de musiciens et de compositeurs dans les territoires où régnaient des aristocrates protestants (à Eisenach par exemple où Telemann se lia d’amitié avec Bach) — lorsqu’on réunit des pièces de deux compositeurs du XVIIIe (Telemann et Molter, que 15 ans séparent), qui n’entretinrent aucune relation personnelle, dont les carrières ne se croisèrent que durant deux ou trois ans ? Pourquoi choisir dans trois cas des versions « inauthentiques » des pièces de Telemann, qui, conçues pour 3 instruments, doivent au seul caprice de leur éditeur d’être des « quatuors » : c’est lui, qui, sans autorisation, y ajouta la partie de flûte (instrument justifiant le titre de cet enregistrement) ? Cette association est plutôt arbitraire : pourquoi ne pas l’assumer ? Fort heureusement, l’interprétation est en tout point digne d’éloge : elle rend pleinement justice à l’inventivité de Telemann (somptuosité du tapis contrapuntique, ingéniosité des reprises, des imitations, des passages en fugatos) et à la fraîcheur élégante et enjouée des sonates à l’italienne en 3 mouvements (vif/lent/vif) de Molter — plus simples mais plus concertantes que celles en quatre mouvements (lent/vif/lent vif) de son aîné — et dont le modelé n’est pas sans évoquer certaines pièces de C. P. E. Bach. C’est souple, délié, le jeu du hautbois, clair, incisif, est d’une grande dextérité, la flûte s’impose naturellement sans jamais en imposer à ses comparses. Équilibre exemplaire entre les pupitres. (Bertrand Abraham)

Courtly chamber music in the Italian style from the birthplace of Bach, including several world-premiere recordings. Most prolific yet perennially underappreciated of composers, Telemann became Capellmeister of the court chapel in Eisenach, birthplace of J.S. Bach, in 1709. Bach had by then taken up a post in Weimar, but the two men became friends, and Telemann dedicated to him a Concerto in D major (TWV 51:D6), of which the slow movement opens with a festive BACH motif, in a transposed version. This is one of three first recordings on the album. The other concertos and sonatas in this recording were also composed during Telemann’s time in Eisenach. A pair of quartets, in D minor (TWV 43:d2) and G major (TWV 43:G12), follow the same principle in the treatment of the parts, whereby in the slow opening movements the instruments take turns – in TWV 43:d2 the viola, in TWV 43:G12 the flute – and the other parts accompany. The Sonatas IV in C major (TWV 43:C1) and F major (TWV 43:F1) were originally composed for two violins, viola and basso continuo, later adapted by a Parisian publisher to include an upper part for a wind instrument. Further value to any Baroque-music enthusiast is added by the inclusion of two sonatas and a concertino written by Johann Melchior Molter, who is now known almost exclusively through the compositions he wrote for his own instrument, the trumpet. By contrast, these works present a less extrovert side to the composer, who belonged to the generation after Telemann (though in fact died two years before him, in 1765) and worked in Eisenach after the elder composer’s departure. The two quartets date from a later period of Molter’s career, when he was based in Karlsruhe: fully mature, richly worked chamber sonatas in a highly ornamented Italian idiom. The cheerful, vivacious Concertino is essentially a duet for violin and harpsichord. With this album, the Leipzig-based Camerata Bachiensis make their debut on Brilliant Classics. Founded in 2012, they are now ensemble in residence at the city’s Bach Museum, and they make frequent appearances at the major early-music festivals in central Europe.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 3. Lubimov.
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 3. Lubimov.

Vivaldi : Double concertos. La Serenissima, Chandler.
Vivaldi : Double concertos. La Serenissima, Chandler.

Einaudi : Musique pour piano. Van Veen.
Einaudi : Musique pour piano. Van Veen.


Jommelli, Clementi, Rutini : Musique pour clavecin à 4 mains. Firrincieli, Tonda.
Jommelli, Clementi, Rutini : Musique pour clavecin à 4 mains. Firrincieli, Tonda.


Il falso d'autore. Le faux dans la musique du 18ème siècle. Trio Gli Speziali.
Il falso d'autore. Le faux dans la musique du 18ème siècle. Trio Gli Speziali.


Cécile Chaminade : Musique pour piano. Viner.
Cécile Chaminade : Musique pour piano. Viner.


Ries : Quatuors à cordes, vol. 3. Quatuor Schuppanzigh.
Ries : Quatuors à cordes, vol. 3. Quatuor Schuppanzigh.


Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.
Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.


Tausch, Süssmayr : Concertos pour clarinette. King, Bucknall, Hager.
Tausch, Süssmayr : Concertos pour clarinette. King, Bucknall, Hager.


Zelenka : Missa Sancti Josephi. Lezhneva, Taylor, Lichdi, Sells, Bernius.
Zelenka : Missa Sancti Josephi. Lezhneva, Taylor, Lichdi, Sells, Bernius.


Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 2. Kuijken.
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 2. Kuijken.


Frantisek Jiranek : Concertos et symphonies. Azzolini, Katarzhnova, Semeradova.
Frantisek Jiranek : Concertos et symphonies. Azzolini, Katarzhnova, Semeradova.


Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 1. Van Oort.
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 1. Van Oort.


Geminiani Francesco : Concerti Grossi
Geminiani Francesco : Concerti Grossi


François Devienne : Quatre concertos pour basson. Hübner, Warchal.
François Devienne : Quatre concertos pour basson. Hübner, Warchal.


H. et C. Baermann : Musique pour clarinette et piano. Zingales, Pogdoreanu.
H. et C. Baermann : Musique pour clarinette et piano. Zingales, Pogdoreanu.


Carlo Tessarini : Sonates pour violon. Losito, Del Sordo.
Carlo Tessarini : Sonates pour violon. Losito, Del Sordo.


Schubert, Schumann : Œuvres pour piano. Ehwald.
Schubert, Schumann : Œuvres pour piano. Ehwald.

Commander ce produit

6,72 €
Prix catalogue : 9,60 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 03/2019
ClicMag n°68 - 03/2019
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.