FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777652
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Suk : Intégrale des quatuors à cordes. Kirschnereit, Quatuor Minguet.
Diapason de mars 2015
Critique de Jean-Claude Hulot
Page n° 102
Format : 2 CD
Durée totale : 02:04:45

Enregistrement : 2011-2012
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777652
EAN : 0761203765225
Code Prix : DM029A

Année d'édition : 2014
Date de sortie : 03/12/2014

Genre : Classique
Josef Suk (1874-1935)
Intégrale des quatuors à cordes
Quintette pour piano

Matthias Kirschnereit, piano
Quatuor Minguet

Le jeune Josef Suk avait tout pour être un musicien heureux : violoniste virtuose, compositeur fêté, élève adoré du grand Antonin Dvorak dont il était devenu le gendre, il était l’espoir de la musique tchèque. Mais en 1904 la mort de son maître et beau-père suivie l’année suivante de celle de son épouse allait le jeter dans un chagrin inconsolable et modifier radicalement son style; renonçant à la fraîcheur et à l’enthousiasme juvénile de ses premières œuvres, Suk se tournait vers un expressionisme torturé et douloureux dont le cycle de ses grands poèmes symphoniques (Asraël, Conte d’été, Maturation et Epilogue) allait former la colonne vertébrale. Parallèlement, l’œuvre pour quatuor à cordes de celui qui anima longtemps la formation du quatuor de Bohème (dont il était second violon) allait montrer la même évolution. Le vaste quintette et le premier quatuor se situent dans la descendance des pages comparables de Dvorak, ainsi que quelques brèves pages sans prétention. Mais la superbe méditation sur le choral de Saint Wenceslas et surtout l’ambitieux second quatuor, partition radicale de la grande maturité, montrent la force créatrice et l’originalité profonde du maître tchèque ; le scandale qui accueillit la création de ce quatuor fit même envie à Schœnberg…Une découverte majeure sous les archets impeccables du jeune quatuor Minguet, qui dialogue en confiance avec le brillant Matthias Kischnereit dans le quintette, et un voyage passionnant dans l’univers intime d’un maître du XX° siècle tchèque passé d’une euphorie aux accents slaves à l’introspection la plus bouleversante. (Richard Wander)

Josef Suk, gendre d’Anton Dvorak, a connu le quatuor de l’intérieur : il tenait le second violon du Quatuor Tchèque. Les partitions rassemblées en ce qui constitue une intégrale cohérente de tout ce qu’il aura écrit pour les quatre cordes, ou plus (le Quintette avec piano op. 8), répondent aux vastes symphonies d’orchestre déguisées qui ponctuent son œuvre, du Conte de fées à Maturation ; comme chez elles il va de la lumière à l’ombre à mesure que les deuils le plongent dans les ténèbres. Le langage évolue, encore très moulé sur les manières et le ton de Dvorak dans les premiers opus (le Quintette, le Quatuor op. 11) pour parvenir à une langue expressionniste, bien plus de son temps dans le Quatuor op.31 : sa grammaire tendue, ses thèmes fantomatiques où passent le souvenir des derniers quatuors de Beethoven, son ton de requiem désolé, et ses divagations harmoniques qui l’approchent des quatuors de Zemlinsky, trouvent enfin sous le jeu millimétré du Quatuor Minguett la véhémence que même le Quatuor Suk lui avait refusée. On n’est plus si loin de Janacek que cela. Le piano deMatthias Kirschnereit épouse le lyrisme pastorale du Quintette avec art, les pièces brèves sont admirablement ciselées, l’ensemble échappe soudain à l’orbe nationaliste pour s’inscrire dans le grand concert européen du début du XXe siècle. Si vous ne connaissez rien de ses œuvres, commencez ici, d’autant que la prise de son est une splendeur (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

In 1912, when my second quartet was performed in Berlin, a tumult arose in the audience that was not far from a tussle. On the one side, shouts of amazement; on the other side, expressions of displeasure and boos. Even Schönberg, who attaches special value to flops, was envious of me because of this flop. What I want to say with this is that our generation too has fought for its ideals and had to wait long and often still is waiting to receive honest and full recognition of its efforts to produce a new musical language, which very often again became the basis for the new aspirations of the younger generation.« These words were not written by an anarchistic innovator but by Josef Suk, known as a euphonious late romanticist and Dvo øák son-in-law. His second string quartet, however, is surely the most ambitious and "most modern" work penned by him. In the field of chamber music it also ranks as his most important work. For cpo the Minguet Quartet has now recorded Suk’s complete oeuvre for string quartet – with Matthias Kirschnereit joining them for the early piano quintet. From this early quintet, which even found favor with the one-man audio jury formed by the hypercritical Brahms, to the abovementioned second string quartet a cosmos of the most wonderful chamber music spreads out before us and now is finally congenially documented by a young generation of artists. Genuine listening pleasure!

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Cras, Reger, Dohnanyi, Kodaly : Trios à cordes. Trio Jacques Thibaud.
Cras, Reger, Dohnanyi, Kodaly : Trios à cordes. Trio Jacques Thibaud.

Castelnuovo-Tedesco : Sonnets et duos de Shakespeare. Coldonato, Guadagnini, Bettoschi, Paraninfo.
Castelnuovo-Tedesco : Sonnets et duos de Shakespeare. Coldonato, Guadagnini, Bettoschi, Paraninfo.

Boris Blacher : Les quatuors à cordes. Quatuor Petersen.
Boris Blacher : Les quatuors à cordes. Quatuor Petersen.


Taneiev : Quintette, quatuor et trio pour piano. Zassimova, Breuninger, Heichelbech, Loercher.
Taneiev : Quintette, quatuor et trio pour piano. Zassimova, Breuninger, Heichelbech, Loercher.


Scriabine : Intégrale des Etudes. Lane.
Scriabine : Intégrale des Etudes. Lane.


Graf : Quatuors à cordes. Quatuor Via Nova.
Graf : Quatuors à cordes. Quatuor Via Nova.


Ligeti : Requiem, Aventures…
Ligeti : Requiem, Aventures…


Atterberg, Rangström : Quatuor à cordes. Quatuor Stenhammar
Atterberg, Rangström : Quatuor à cordes. Quatuor Stenhammar


Zelenka : Les lamentations de Jérémie. Guillon, Johannsen, Kral, Semeradova.
Zelenka : Les lamentations de Jérémie. Guillon, Johannsen, Kral, Semeradova.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.


Ernst : Œuvres de virtuosité pour violon. Christian.
Ernst : Œuvres de virtuosité pour violon. Christian.


Bach : Passion selon St. Marc. Horwitz, Willens.
Bach : Passion selon St. Marc. Horwitz, Willens.


Ustvolskaya : Composition n° 2 Dies Irae - Sonate n° 6 - Grand duo.
Ustvolskaya : Composition n° 2 Dies Irae - Sonate n° 6 - Grand duo.


Benjamin Godard : Concertos pour piano n° 1 et 2. Shelley.
Benjamin Godard : Concertos pour piano n° 1 et 2. Shelley.


Oswald, Napoleão : Concertos pour piano. Pizarro, Brabbins.
Oswald, Napoleão : Concertos pour piano. Pizarro, Brabbins.


Antonin Reichenauer : Concertos pour basson, hautbois et violon. Azzolini, Löffler, Torgersen, Luks.
Antonin Reichenauer : Concertos pour basson, hautbois et violon. Azzolini, Löffler, Torgersen, Luks.


Spohr : Symphonies n° 7 et 9. Griffiths.
Spohr : Symphonies n° 7 et 9. Griffiths.


Johann Heinrich Rolle : Oratorio de Noël. Anders, Mields, Schwarz, Jochens, Rémy.
Johann Heinrich Rolle : Oratorio de Noël. Anders, Mields, Schwarz, Jochens, Rémy.

Commander ce produit

21,12 €
Prix catalogue : 30,18 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.