FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Tacet  TACET227
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Ravel : Œuvres pour piano. Koroliov, Duo Koroliov.
5 de Diapason
Diapason de octobre 2017
Critique de Bertrand Boissard
Page n° 109
Format : 1 CD
Durée totale : 01:08:55

Enregistrement : 2017
Lieu : Berlin
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Tacet
Référence : TACET227
EAN : 4009850022701
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 06/09/2017

Genre : Classique
Maurice Ravel (1875-1937)
Extraits de "Mirroirs"
La vallée des cloches
Oiseaux tristes
Sonatine
"Le gibet", extrait de "Gaspard de la nuit"
Valses nobles et sentimentales
Ma mère l'oye
Pavane pour une infante défunte

Evgeni Koroliov, piano
Duo Koroliov

Sviatoslav Richter ne jouait pas forcément tous les "Miroirs" (mais il finit un jour par le faire), Tatiana Nikolayeva pas plus, Evgeni Koroliov, dans le très déconcertant disque Ravel qu’il vient de faire paraître n’en extrait que "La vallée des cloches" qui ouvre l’album, et des "Oiseaux tristes" quasi silencieux. Pourtant c’est comme si tous les "Miroirs" sinon "Alborada", leur secrète poésie, leur gout un peu japonais de l’étrange, s’y étaient infusés, et dans tout le disque d’ailleurs on sent cette attirance vers le vide, ce son en abîme. Sommet, la Sonatine, pleine d’ombres, plus tragique que lyrique, dont l’élégance a quelque chose de constamment inquiet. Qui la jouait ainsi, si proche justement de leurs voisins les "Miroirs" ? Personne je crois bien. D’autant que Koroliov lui enchaîne "Le gibet" de "Gaspard de la nuit", puis ces "Oiseaux tristes" qui eux aussi semblent se balancer au bout d’une corde. "Ma mère l’oye" avec Ljupka Hadzigeorgieva apporte un peu de rêve, surtout pour "Le jardin féérique" qui ouvre sur de vraies merveilles, alors que "Les entretiens de la belle et la bête" grinçaient leur valse alentie. Mais le désespoir sinistre du "Petit poucet", sa marche esseulé, et la "Pavane de la belle au bois dormant", aussi funèbre que celle pour l’infante qui clôt le disque ? Si ce n’est pas chercher et trouver chez Ravel la part d’ombre, cette nuit sans rémission qui éclatera dans le Concerto pour la main gauche et que son piano a toujours renfermée… Bémol, les "Valses nobles" et sentimentales ne sont pas au même degré de perfection que ce soit pour les doigts ou pour la poésie, alors même que Koroliov n’avait qu’a en susciter les fantômes, mais non, une pudeur le retient, une certaine aspiration au formel que déjà ses Debussy démasquaient. On n’est pas si grand pianiste sans avoir ses prisons (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Evgeni Koroliov isn't the kind of musician who prefers to concentrate on previously unrecorded music. His specialty lies in discovering something new in well-known works. This is particularly true in this collection of pieces by Maurice Ravel. He immerses himself in the music without any extravagance, adding nothing to the score. Nevertheless, Koroliov always manages to make the music sound fresh to our ears. In Ma Mère l'Oye, Ljupka Hadžigeorgieva harmoniously completes this process of re-creation.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Francesco Durante : Lamentations du prophète Jérémie. Frimmer, Bach, Joswig, Neumann.
Francesco Durante : Lamentations du prophète Jérémie. Frimmer, Bach, Joswig, Neumann.

Hildegard von Bingen : A feather on the breath of God. Kirkby, Gothic Voices, Page.
Hildegard von Bingen : A feather on the breath of God. Kirkby, Gothic Voices, Page.

Alfred Schnittke : Œuvres pour violon et piano. Mints, Apekisheva.
Alfred Schnittke : Œuvres pour violon et piano. Mints, Apekisheva.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.


Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.


Weinberg, Bloch : Quintettes pour piano. Majerova, Quatuor Stamic.
Weinberg, Bloch : Quintettes pour piano. Majerova, Quatuor Stamic.


Cipriani Potter : Concertos pour piano. Shelley.
Cipriani Potter : Concertos pour piano. Shelley.


Eduard Künneke : Concerto pour piano - Sérénade - Zigeunerweisen. Triendl, Theis.
Eduard Künneke : Concerto pour piano - Sérénade - Zigeunerweisen. Triendl, Theis.


L'Orgue Symphonique : Musique française pour orgue au Château de Windsor. Pinel.
L'Orgue Symphonique : Musique française pour orgue au Château de Windsor. Pinel.


Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.
Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.


Dimitar Nenov : Œuvres pour piano. Varbanov, Tabakov.
Dimitar Nenov : Œuvres pour piano. Varbanov, Tabakov.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Dvorak : Concerto pour violoncelle. Rostropovich, Talich. [Vinyle]
Dvorak : Concerto pour violoncelle. Rostropovich, Talich. [Vinyle]


The Auryn Series XXX : Auryn's Haydn: op. 9
The Auryn Series XXX : Auryn's Haydn: op. 9


Supreme Sopranos.
Supreme Sopranos.


Hosokawa : Quintettes & Solos. Quatuor Arditti.
Hosokawa : Quintettes & Solos. Quatuor Arditti.


Donizetti : Quatuors à cordes n° 1-3. Quatuor Pleyel de Cologne.
Donizetti : Quatuors à cordes n° 1-3. Quatuor Pleyel de Cologne.


Christian Thielemann dirige Bruckner : Symphonie n° 3.
Christian Thielemann dirige Bruckner : Symphonie n° 3.

Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°53 - 10/2017
ClicMag n°53 - 10/2017
Infos label
Tacet
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.