FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Historique  APR6021
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Erik Then-Bergh : Les enregistrements Electrola et DG.
5 de Diapason
Diapason de septembre 2017
Critique de Alain Lompech
Page n° 131
Format : 2 CD
Durée totale : 02:34:31

Enregistrement : 1938-1958
Pays : Allemagne
Prise de son : Mono/Stereo

Label : APR
Référence : APR6021
EAN : 5024709160211
Code Prix : DM017B

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 01/03/2017

Genre : Classique
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Suite n° 4 en mi mineur, HWV 429

Johann Sebastian Bach (1685-1750)/Ferruccio Busoni (1866-1924)
Chaconne de la partita n° 2 en ré mineur, BWV 1004

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano n° 28 en la majeur, op. 101
Bagatelle, op. 33 n° 1
Bagatelle, op. 33 n° 4

Robert Schumann (1810-1856)
Sonate pour piano n° 2 en sol mineur, op. 22

Frédéric Chopin (1810-1849)
Nocturne en si majeur, op. 62 n° 1

Max Reger (1873-1916)
Silhouette, op. 53 n° 2
Silhouette, op. 53 n° 6
Variations et fugue sur un thème de Georg Philipp Telemann, op. 134
Concerto pour piano en fa mineur, op. 114

Erik Then-Berg, piano
Orchestre de la radio de Baden-Baden
Hans Rosbaud, direction

Erik Then-Bergh (1916-1982), cela vous dit quelque chose ? Jeune homme, entêté à apprendre de nouvelles œuvres, je découvrais ce pianiste allemand en même temps que le Concerto de Reger qu’il avait gravé pour Electrola sous la baguette d’Hans Rosbaud. L’autorité rageuse de son jeu, l’ampleur des tempêtes polyphoniques qu’il y produisait me laissèrent sans voix. Mais las! Impossible d’en savoir plus, ses autres albums étaient introuvables, jusqu’à ce que je déniche chez un disquaire de Prague un fulgurant Premier Concerto de Brahms avec Karel Ancerl. Quel son, quelle autorité. Avec cela une densité de réflexion, un art de la construction qui le plaçait au centre des préoccupations esthétiques et philosophiques des pianistes allemands de son temps, le faisait quasi jumeaux, de jeu, de sonorité, d’Hans Richter-Haase, appartenant comme lui à cette génération un rien sacrifiée alors qu’elle était l’héritière de l’art d’un Kempff, d’un Backhaus. Voici qu’APR lui consacre un double album en réunissant toutes les gravures consenties à la Deutsche Grammophon et à Electrola entre 1938 et 1958. Ce style noble et ardent, ce jeu plein de caractère, si brillant, si altier, aura passé sans aucune souffrance au travers du nazisme et de la seconde guerre mondiale, mieux, ou pire ! Le régime l’aura fêté, encensé, le jeune Karajan en faisant un de ses pianistes fétiches alors que Hans Richter-Haaser, de quatre ans son ainé, combattait dans la Wehrmacht, y laissant sa technique de pianiste qu’il devra reconquérir. La paix revenue, Then-Bergh subit une relative mise à l’écart, ce qui rend plus précieux encore les 78 tours Electorla de l’année 1939 : un Opus 101 de Beethoven comme prié, très Kempff de couleurs et de phrasés, surprend venant d’un pianiste qu’on entendra par le suite surtout rugir, une Deuxième Sonate de Schumann magnifiquement dite, en sonorité profonde et dorée est elle toute entière sublime et qui sait peut-être bien jamais égalée. Quelle joie de l’entendre enfin. L’année suivante, Then-Bergh joue l’introduction de la 4e Suite d’Haendel en mettant des trompettes sans son piano, trait de génie qui me fait regretter qu’on n’ait rien de Bach sous ses doigts, sinon cette impérieuse Chaconne où Busoni parle vraiment en premier, admirable modèle. Un "Nocturne" de Chopin qui par la rectitude fait justement au Chopin de Backhaus, deux "Bagatelles" de Beethoven, et deux des "Silhouetten" de Reger montrent avec quel sens de la caractérisation il saisissait les atmosphères. Suivent deux opus majeurs de Reger, ses "Variations Telemann", geste magnifique qu’aucun autre pianiste n’a déployé avec tant de brio et le "Grand Concerto", joué comme du Brahms, touffu et lumineux. Ces retrouvailles avec un génie du piano allemand ne sont, je l’espère, qu’un début. Un "Empereur" avec Fritz Rieger et les Munichois dort encore aux archives, qui compléterait bien les quelques Sonates qu’Erik Then-Bergh grava pour Supraphon (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Erik Then-Bergh (1916–1982) is almost forgotten today, content as he was to confine his career, the last twenty years of which were devoted to teaching, to Germany. But to hear this favourite of Furtwängler in his early recordings is to hear playing of the highest order – his combination of superlative technique at the service of deeply profound interpretation can only be compared with the very greatest of artists. We present here his almost complete 78rpm recordings (only a Schumann Kinderszenen on Telefunken is missing) which were mostly made in Germany during the war and hence had little international circulation. Then-Bergh was renowned as a Reger player and in this centenary year of Reger’s death, which is also the centenary of Then Bergh’s birth, we include his stereo LP recording of the Reger Piano Concerto from 1958 which completes his Reger recordings. Perhaps this quote from ‘The Record Book’ (USA 1948) reviewing Beethoven’s Op101 still sums up Then-Bergh’s 78 recordings today: The performance by a pianist of whom we know nothing, Erik Then-Bergh, is spectacularly fine, and is backed by some of the best reproduction of piano tone we have ever heard.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Bach J S : Clavier Book for Anna Magdalena Bach (1722)
Bach J S : Clavier Book for Anna Magdalena Bach (1722)

Johann Mattheson : Der liebreiche und geduldige David. Hilz, Kennedy, Eittinger, Spogis, Willens.
Johann Mattheson : Der liebreiche und geduldige David. Hilz, Kennedy, Eittinger, Spogis, Willens.

Arthur de Greef : Solo and Concerto Studio Recordings. Ronald.
Arthur de Greef : Solo and Concerto Studio Recordings. Ronald.


Quatuor Arditti : Gifts and Greetings.
Quatuor Arditti : Gifts and Greetings.


Magnificathy : The Many Voices of Cathy Berberian.
Magnificathy : The Many Voices of Cathy Berberian.


Karlrobert Kreiten : Enregistrements historiques.
Karlrobert Kreiten : Enregistrements historiques.


Felix Weingartner : Sextuor et Octuor pour piano et cordes. Tiendl, Ensemble Acht.
Felix Weingartner : Sextuor et Octuor pour piano et cordes. Tiendl, Ensemble Acht.


Ernst Reijseger : Walking Out. Reijseger, Bosgraaf, Klijzing, Watt, Fraanje, Purves.
Ernst Reijseger : Walking Out. Reijseger, Bosgraaf, Klijzing, Watt, Fraanje, Purves.


Frank Martin : Une danse macabre à Bâle en 1943. Madge, Habracken, Blomhert.
Frank Martin : Une danse macabre à Bâle en 1943. Madge, Habracken, Blomhert.


Howell, Beach, Chaminade : Concertos pour piano. Driver, Miller.
Howell, Beach, Chaminade : Concertos pour piano. Driver, Miller.


Ferrari : Und so weiter, Music promenade. Frémy.
Ferrari : Und so weiter, Music promenade. Frémy.


Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.
Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.


Felix Draeseke : Musique de chambre. Solistenensemble Berlin.
Felix Draeseke : Musique de chambre. Solistenensemble Berlin.


Ferdinand Ries : Quatuors pour flûte, vol. 1. Ensemble Ardinghello.
Ferdinand Ries : Quatuors pour flûte, vol. 1. Ensemble Ardinghello.


Emmerich Kálmán : La Bayadère, opérette. Daum, Trost, vondung, Genz, Bonynge.
Emmerich Kálmán : La Bayadère, opérette. Daum, Trost, vondung, Genz, Bonynge.


Julius Röntgen : Aus Goethes Faust. Baumans, Beekmann, Morsch, Post, Procelijn.
Julius Röntgen : Aus Goethes Faust. Baumans, Beekmann, Morsch, Post, Procelijn.


Leff Pouishnoff : Intégrales des enregistrements 78 tours et Saga Records.
Leff Pouishnoff : Intégrales des enregistrements 78 tours et Saga Records.


Paul Juon : Œuvres symphoniques. Jenkins.
Paul Juon : Œuvres symphoniques. Jenkins.

Commander ce produit

12,84 €
Prix catalogue : 18,35 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
APR
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.