FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4213
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Bach : Les Concertos Brandebourgeois. Harnoncourt, Leonhardt, Melkus, Mertin.
Format : 2 CD
Durée totale : 01:47:21

Enregistrement : 1950
Lieu : Vienne
Pays : Autriche

Label : Supraphon
Référence : SU4213
EAN : 0099925421328
Code Prix : DM020A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 25/11/2016

Genre : Classique
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Concertos brandebourgeois, BWV 1046–1051

Gustav Leonhardt, clavecin
Eduard Melkus, violon
Nikolaus Harnoncourt, violoncelle
Orchestre de chambre du Wiener Konzerthaus
Josef Mertin, direction

Automne 1950, Josef Mertin, versé depuis les années trente dans la pratique des musiques anciennes vocales et instrumentales, qui deviendra un pédagogue recherché (Zubin Mehta et Claudio Abbado figureront au nombre de ses élèves), enregistre pour Supraphon ce qui constituera la première gravure un tant soit peu historiquement informée des Concertos Brandebourgeois. Parue discrètement à la fin de l’année 1951, distribuée essentiellement à Vienne et à Prague, elle ne provoqua guère d’écho, tant et si bien qu’en voici la première réédition depuis la parution originale. La disparition de Nikolaus Harnoncourt, et les souvenirs toujours vifs de cette première expérience qu’en garde son épouse Alice, en auront certainement favorisé le report en compact disc. Enregistrement absolument historique, fascinant jusque dans ses imperfections, il documente la naissance du renouveau baroque à Vienne tel qu’il se sera cristallisé à la fin des années quarante, affichant parmi ses musiciens Eduard Melkus, Alice et Nikolaus Harnoncourt, la magnifique flutiste à bec Elisabeth Schaeftlein et un jeune homme à l’élégance déjà ascétique fraichement débarqué d’Amsterdam, Gustav Leonhardt. Toute cette jeunesse ébroue un surprenant soleil dans le cahier le plus festif jamais écrit par Bach. A plein effectif, la masse peine à se démarquer du Bach qu’on fit toujours à Vienne, moins droit qu’à Berlin, mais un peu trop lâche de son et d’articulation, mais lorsque l’ensemble s’allège, la magie des couleurs, une certaine vivacité des accents, paraissent, malgré une technique de jeu encore prisonnière de la tradition. Peu importe, les timbres y sont, et lorsque le 5e Concerto parait, élégant et preste, le clavecin de Leonhardt donne le tempo et soudain Eduard, Alice, Elisabeth (magnifique de bout en bout ici) et Nikolaus jouent d’un seul geste, respirent à égalité. Moment magique, où soudain l’avenir se forme sous nos yeux (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Within a short time, early music enthusiasts had to say their farewells to two personalities who, for half a century, influenced the development of what we call the authentic interpretation of early music: Gustav Leonhardt and Nicolaus Harnoncourt. In 1950 Supraphon made a complete recording of Bach’s Brandenburg Concertos performed by a chamber ensemble led by a musician of Czech origin, Josef Mertin (1904–1998). A scholar and organ builder as well, he relentlessly “dusted” the works of composers from the previous centuries (including Guillaume de Machaut), stubbornly seeking the way to give their music its authentic sound. The names of his pupils who took up his legacy make an impressive list that includes Claudio Abbado, Mariss Jansons and Zubin Mehta. Mertin has managed to win a number of students for the interpretation of early music on period instruments, among them musicians without whom we can hardly imagine the field nowadays. The Brandenburg Concertos were performed by an ensemble whose members were the 22-­-year-­-old cembalist Gustav Leonhardt (playing the solo in Concerto No. 5), a rising violin star Eduard Melkus and a year younger violoncellist Nicolaus Harnoncourt. It was the first time that a chamber size of the ensemble and period instruments were used. Hopefully, listening to the recording will convince you that it is more than just a historical document. As far as Mertin and Harnoncourt are concerned, this unique recording is also a proud reminder of their Czech roots.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Martinu : Cantates. Vasilek.
Martinu : Cantates. Vasilek.

Saint-Saëns : Intégrale des concertos pour piano. Tacchino, De Froment.
Saint-Saëns : Intégrale des concertos pour piano. Tacchino, De Froment.

De Koven : Robin Hood
De Koven : Robin Hood


Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.
Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.


Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.
Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Leopold Kozeluch : Concertos pour piano. Shelley.
Leopold Kozeluch : Concertos pour piano. Shelley.


Mauricio Kagel : Improvisations ajoutée, œuvres pour orgue. Susteck.
Mauricio Kagel : Improvisations ajoutée, œuvres pour orgue. Susteck.


Hosokawa : Silent Flowers, quatuors à cordes. Quatuor Arditti.
Hosokawa : Silent Flowers, quatuors à cordes. Quatuor Arditti.


Erlanger, Cliffe : Concertos pour violon. Graffin, Lloyd-Jones.
Erlanger, Cliffe : Concertos pour violon. Graffin, Lloyd-Jones.


Carlo Gesualdo : Tenebrae Responsoria. Cera.
Carlo Gesualdo : Tenebrae Responsoria. Cera.


Weinberg, Bloch : Quintettes pour piano. Majerova, Quatuor Stamic.
Weinberg, Bloch : Quintettes pour piano. Majerova, Quatuor Stamic.


Friedrich Gernsheim : Symphonies n° 2 et 4. Baümer.
Friedrich Gernsheim : Symphonies n° 2 et 4. Baümer.


Darius Milhaud : Œuvres orchestrales. Milhaud.
Darius Milhaud : Œuvres orchestrales. Milhaud.


Aloÿs Fornerod : Un portrait. Pellagaud, Zhukova, Julien, Shevchenko, Chollet, Siffert.
Aloÿs Fornerod : Un portrait. Pellagaud, Zhukova, Julien, Shevchenko, Chollet, Siffert.


Scelsi Edition, vol. 4 : Œuvres pour piano II
Scelsi Edition, vol. 4 : Œuvres pour piano II


Antonio Pedrotti à Prague.
Antonio Pedrotti à Prague.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°55 - 12/2017
ClicMag n°55 - 12/2017
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.