FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  DUX  DUX1327/28
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Felix Nowowiejski : Quo Vadis, oratorio. Kurzak, Rucinski, Siwek, Szumski, Bialic, Sulkowski.
Diapason de septembre 2017
Critique de Didier Van Moere
Page n° 113
Format : 2 CD Digibox
Durée totale : 01:35:50

Enregistrement : 23-29/08-14-18/08/2016
Lieu : Olstyn
Pays : Pologne
Prise de son : Stereo

Label : DUX
Référence : DUX1327/28
EAN : 5902547013275
Code Prix : DM039A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 06/09/2017

Genre : Classique
Felix Nowowiejski (1877-1946)
Quo Vadis, scènes dramatiques d'après l'oeuvre d'Henryk Sienkiewicz, pour voix seules, choeur, orchestre et orgue, op. 30
Scène I
Scène II
Scène III
Scène IV
Scène V

Aleksandra Kurzak, soprano
Artur Rucinski, baryton
Sebastian Szumski, baryton
Rafal Siwek, basse
Arkadiusz Bialic, orgue
Chœur de chambre Górecki
Wlodzmierz Siedlkik, direction
Orchestre Philharmonique de Olsztyn
Orchestre Symphonique Felix Nowowiejski
Piotr Sulkowski, direction

Le roman de Sienkiewicz sur les chrétiens de Rome au temps de Néron devait être porté en musique, son succès international le commandait. Les prétendants furent nombreux, Emile Mynarski tenta l’expérience mais abandonna rapidement, finalement Feliks Nowowiejski emporta la palme. Oratorio ou Opéra ? Il esquissa son projet lors d’un séjour Romain en 1903 mais devant la complexité du matériau dramatique de Sienkiewicz et son ton parabolique la forme de l’oratorio s’imposa : Nowowiejski, alors encore élève de Max Bruch qui n’en fut pas avare, dominait les arcanes du genre. Le succès fut immédiat dés la création au Concertgebouw d’ Amsterdam en 1909, l’œuvre dans sa version originale en allemand – celle en fait pratiquée par le compositeur dès son enfance, sa langue maternelle, s’il parlait couramment polonais il ne pourra jamais l’écrire – connut une large diffusion, pas moins de 150 exécutions dans toute l’Europe mais aussi en Amérique : la création new yorkaise fit grand bruit. Toute cette gloire disparut avec la seconde guerre mondiale. Et voici que cette version parait. Il faut passer sur la pompe épuisante de la première scène, vide de musique et pleine de bruit où les musicographes se plaisent à souligner des citations de la Symphonie Résurrection de Mahler que je n’ai pas aperçues, et aller directement au cœur de l’œuvre – roman ou oratorio d’ailleurs – la vision christique de Saint Pierre sur la Via Appia alors qu’il fuit Rome, seul moment où la musique peu inspirée de Nowowiejski trouve une illumination. Fidèle à l’original en langue allemande, dirigé par Piotr Sulkowski et magnifiquement capté par les ingénieurs de Dux, cette version va plus loin dans les bons cotés de l’œuvre et dispose d’un trio de solistes supérieur : la Ligie d’Aleksandra Kurzak, surtout le sombre baryton d’Artur Rucinski magnifique dans la scène de la Via Appia. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle parution surclasse aisément l’ancien enregistrement de Robert Satanowski (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Sigmund von Hausegger : Œuvres symphoniques, vol. 2. Hermus.
Sigmund von Hausegger : Œuvres symphoniques, vol. 2. Hermus.

Marcello : Conserva Me Domine. Musique italienne pour la Semaine Sainte. Wey, La Gioia Armonica, Banholzer.
Marcello : Conserva Me Domine. Musique italienne pour la Semaine Sainte. Wey, La Gioia Armonica, Banholzer.

Julius Röntgen : Symphonies n° 9 et 21 - Sérénade. Porcelijn.
Julius Röntgen : Symphonies n° 9 et 21 - Sérénade. Porcelijn.


Richter in the 40's.
Richter in the 40's.


Mozart : La Flûte enchantée. Said, Piskorski, Özkan, Summer, Orlowsky, Ficher, Stein.
Mozart : La Flûte enchantée. Said, Piskorski, Özkan, Summer, Orlowsky, Ficher, Stein.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Wartime Music, vol. 14. Leonid Polovinkin : Symphonie n° 9. Titov.
Wartime Music, vol. 14. Leonid Polovinkin : Symphonie n° 9. Titov.


Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.
Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.


Verdi : Otello. Cura, Röschmann, Alvarez, Bernheim, Thielemann, Boussard.
Verdi : Otello. Cura, Röschmann, Alvarez, Bernheim, Thielemann, Boussard.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.


Richter joue Schumann et les compositeurs russes.
Richter joue Schumann et les compositeurs russes.


Brahms : Sextuors à cordes. Ensemble Raphael.
Brahms : Sextuors à cordes. Ensemble Raphael.


Krása, Tansmann, Krenek : Quatuors à cordes. Quatuor Adamas.
Krása, Tansmann, Krenek : Quatuors à cordes. Quatuor Adamas.


Purcell, Blow : Solos et Duos pour contreténor. Bowman, Chance, King's Consort, King.
Purcell, Blow : Solos et Duos pour contreténor. Bowman, Chance, King's Consort, King.


Vivaldi : Les sonates Pisendel. Unger, Pfaender, Rémy.
Vivaldi : Les sonates Pisendel. Unger, Pfaender, Rémy.


Mieczyslaw Karlowicz : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Niziol, Borowicz.
Mieczyslaw Karlowicz : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Niziol, Borowicz.


Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.
Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.


Niels Wilhelm Gade : Musique de chambre, vol. 3. Ensemble MidtVest, Danish String Quartet.
Niels Wilhelm Gade : Musique de chambre, vol. 3. Ensemble MidtVest, Danish String Quartet.

Commander ce produit

28,32 €
Prix catalogue : 40,46 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
DUX
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.