FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  WER7340
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Bernd Alois Zimmermann : Sinfonie in einem Satz (1ère version). Hirsch.
Diapason de janvier 2017
Critique de Gérard Condé
Page n° 105
Format : 1 CD
Durée totale : 01:03:51

Enregistrement : 2013-2015
Lieu : Cologne
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : Wergo
Référence : WER7340
EAN : 4010228734027
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 07/09/2016

Genre : Classique
Bernd Alois Zimmermann (1918-1970)
Sinfonie in einem Satz, pour grand orchestre (1ère version)
Giostra Genovese, pour petit orchestre
Concerto pour orchestre à cordes
Musique pour les soupers du Roi Ubu, ballet noir en sept parties et une entrée

Orchestre Symphonique de la radio de Cologne
Peter Hirsch, direction

En 1951 Zimmermann mettait le point final à sa Sinfonie : un bloc hiératique et apoplectique de dix-huit minutes d’une musique convoquant un immense orchestre et l’orgue. Du moins le croyait-il. La première de l’œuvre en 1952 sous la direction d’Hans Rosbaud créa un tsunami de protestations, Zimmermann la révisa donc, la version originale fut oubliée, malgré les efforts de Witold Lutowslawski qui, fasciné par l’œuvre dut se contenter de diriger la seconde mouture : les parties de la version princeps demeuraient introuvables. Elles finirent par reparaitre, et voici enfin que je peux entendre la sombre fulgurance de cette partition infernale qui semble le prolongement, mieux, l’aboutissement de La" Marsch des Drei Orchesterstücke" d’Alban Berg et prendre la mesure d’un chef d’œuvre où toutes les caractéristiques de l’art de Zimmermann paraissent : traitement obsessif des motif, polyrythmies, écriture en strates parallèles, tout un arsenal sonore qui cherche l’implosion. Fascinant, aussi inusable probablement que "Amériques" de Varèse. Ce sombre brasier ne veut pas s’effacer une fois entendu, il vous hante, comme le désespoir qui parait dans le Konzert fur streichorchester, absolument la musique d’un futur suicidé. Les deux autres cahiers sont de la veine sarcastiques, irresistible pastiche baroque dans Giostra genovese, instrumenté avec une affolante invention, mais l’ironie se fait morbide, l’orchestre grince dans la Musique pour les soupers du Roi Ubu. Peter Hirsch dirige la Sinfonie avec une violence dévastatrice, soigne la plainte du Konzert, persifle et râge dans les deux autres opus, entrainant un spectaculaire Orchestre Symphonique de la WDR de Cologne. Tout grand disque. (Jean-Charles Hoffelé)

Bernd Alois Zimmerman began to study school music in Cologne a year before the outbreak of the Second World War, but was drafted into the army in 1939. He served for three years, finally being discharged because of chronic skin problems as a result of exposure to poison. This experience, his analysis of the war and the phenomenon of time, characterizes an oeuvre that developed in a startlingly short period of time. The works compiled on this CD emphasize, in a richly varied manner, Zimmermann’s conception of music as the ultimate 'art of time' in which different temporal layers permeate each other, thus eliminating historicity. The premiere of his 'Sinfonie' in 1952 was harshly criticized; Zimmermann then promised to present himself as a 'more experienced orchestrator' in the future and immediately thereafter rewrote the piece, making major revisions and changing the title to 'Sinfonie in einem Satz' [Symphony in One Movement] – the title we know today. In his revision of the 'Sinfonie', Zimmermann shortened and tightened certain formal elements. In a later commentary, he said that 'the strongly rhapsodic character … was restrained in favour of a more compressed presentation'. The ballet suite 'Giostra Genovese' is a piece made up entirely of collages, based on dances from the 16th and 17th centuries and interspersed with quotations from historical and contemporary composers. 'The principle of this arrangement is that of a deliberate anachronism' (Zimmermann). The result of collage and decollage, after many revisions, finally culminated in the 'Musique pour les soupers du Roi Ubu' [Music for King Ubu’s Dinner]. Zimmermann rightly referred to this work as a ballet noir. To this day, it has remained one of the darkest, most provocative, and “politically incorrect” works of New Music ever written.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Mozart : La Clémence de Titus. Allemano, Bernsteiner, Aldrich, Solvang, Marbach, Bakonyi, Di Marchi.
Mozart : La Clémence de Titus. Allemano, Bernsteiner, Aldrich, Solvang, Marbach, Bakonyi, Di Marchi.

Catoire : Musique pour piano. Hamelin.
Catoire : Musique pour piano. Hamelin.

Bartók, Babin : Concertos pour 2 pianos et orchestre. Duo Genova & Dimitrov, Kamdzhalov.
Bartók, Babin : Concertos pour 2 pianos et orchestre. Duo Genova & Dimitrov, Kamdzhalov.


Paul Hindemith : Les quatuors à cordes. Quatuor Juilliard.
Paul Hindemith : Les quatuors à cordes. Quatuor Juilliard.


Johann Nicolaus Denninger : Trios pour piano. Trio 1790.
Johann Nicolaus Denninger : Trios pour piano. Trio 1790.


Bach J S : Clavier Book for Wilhelm Friedemann Bach
Bach J S : Clavier Book for Wilhelm Friedemann Bach


Ernest Bloch : Musique de chambre pour violoncelle. C. Enderle, M. Enderle, Sakagami.
Ernest Bloch : Musique de chambre pour violoncelle. C. Enderle, M. Enderle, Sakagami.


Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.
Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.


Franz Schmidt : Musique de chambre. Ensemble Linos.
Franz Schmidt : Musique de chambre. Ensemble Linos.


Mozart : Les noces de Figaro. De los Angeles, Holm, Ludwig, Berry, Cesari, Kertész.
Mozart : Les noces de Figaro. De los Angeles, Holm, Ludwig, Berry, Cesari, Kertész.


Granville Bantock : Musique orchestrale. Handley.
Granville Bantock : Musique orchestrale. Handley.


Dvorak : Concerto pour violoncelle. Rostropovich, Talich. [Vinyle]
Dvorak : Concerto pour violoncelle. Rostropovich, Talich. [Vinyle]


Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.
Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.


Cronomias de Montevideo : Hommage à Abel Carlevaro. Gregoric.
Cronomias de Montevideo : Hommage à Abel Carlevaro. Gregoric.


Pachelbel : Intégrale de l'œuvre pour orgue, vol. 1. Schmitt, Essl, Christie, Beloti.
Pachelbel : Intégrale de l'œuvre pour orgue, vol. 1. Schmitt, Essl, Christie, Beloti.


Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.
Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.


Bloch, Dallapiccola, Ligeti : Œuvres pour violoncelle seul. Clein.
Bloch, Dallapiccola, Ligeti : Œuvres pour violoncelle seul. Clein.


Pärt : Triodion & autres œuvres chorales (30 ans Hyperion). Layton.
Pärt : Triodion & autres œuvres chorales (30 ans Hyperion). Layton.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°53 - 10/2017
ClicMag n°53 - 10/2017
Infos label
Wergo
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.