FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Passacaille  PAS970
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Bach : Œuvres pour clavicorde. Marville.
5 de Diapason
Diapason de juillet 2012
Critique de Gaëtan Naulleau
Page n° 87
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 00:56:33

Enregistrement : 24/08/2011
Lieu : Waldenburg
Pays : Suisse
Prise de son : Stereo

Label : Passacaille
Référence : PAS970
EAN : 5425004849700
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2011
Date de sortie : 08/02/2012

Genre : Classique
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Sonate en ré mineur, BWV 1003
Préludes, BWV 939-943
Prélude, BWV 999
Concerto en ré majeur, BWV 972
Toccata en mi majeur, BWV 914
Partita en mi majeur, BWV 1006

Jovanka Marville, clavicorde

Parmi les instruments à clavier antérieurs à l'apparition du pianoforte, le clavicorde est celui dont on sollicite habituellement les caractéristiques très spécifiques pour interpréter la musique de l'Empfindsamkeit, mouvement de la sensibilité né vers 1740. Les nuances obtenues par la relation immédiate entre touches et cordes (pas de mécanisme intermédiaire) teintent le langage pré-classique de prémices de la senhsucht romantique. La majorité des enregistrements de clavicorde l'ont valorisé davantage comme confident du mystère et de la mélancolie de Carl Philipp Emanuel Bach que comme autre résonance possible des œuvres de son père. Cette exclusivité tend à faire oublier qu'il peut être aussi un idéal de discrétion pour tous les débutants à qui leur voisinage promet un bel échange de contraintes. L'étude de tous ces préludes que Bach leur a destinés s'y prolongerait plus aisément. Par ailleurs l'intitulé 'clavier' figurant sans autre précision en tête de nombreuses partitions autorise tacitement l'utilisation du clavicorde. Ralph Kirkpatrick avait ouvert la voie avec son enregistrement du Clavier bien tempéré (I, 1963/ II, 1969). Enfin, jouer Bach sur cet instrument a le mérite d'éclairer certains aspects de la filiation avec Wilhelm Friedemann et Philipp Emanuel par-delà les divergences d'esthétique. Leur était commune la dilection pour le mystère et l'introspection que rend possibles un certain degré d'intimité. L'élocution lumineuse et limpide de Jovanka Marville au clavecin et au virginal (Couperin, musique élisabéthaine) se retrouve intacte au clavicorde. Le raffinement sonore et stylistique de son jeu évoque parfois le luth. L'intérêt de cet enregistrement est redoublé par la présence de transcriptions de certaines Sonates et Partitas. (Pascal Edeline)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Szymanowski : Sonates pour piano n° 1-3. Keska.
Szymanowski : Sonates pour piano n° 1-3. Keska.

Vivaldi : Concertos pour deux orgues. Celeghin, Gianola, Fanna.
Vivaldi : Concertos pour deux orgues. Celeghin, Gianola, Fanna.

Dvorak : Œuvres pour piano. Kvapil.
Dvorak : Œuvres pour piano. Kvapil.


Telemann : Les suites orchestrales, vol. 4. Pratum Integrum.
Telemann : Les suites orchestrales, vol. 4. Pratum Integrum.


Chopin : Oeuvres pour piano. Volodin.
Chopin : Oeuvres pour piano. Volodin.


Bach : Œuvres pour hautbois. Canter, Nicholson.
Bach : Œuvres pour hautbois. Canter, Nicholson.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
Passacaille
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.