FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO555047
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Mendelssohn : Les symphonies pour cordes, vol. 2. L'Orfeo, Gaigg.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:05:44

Enregistrement : 16-18/09/2015
Lieu : Linz
Pays : Autriche
Prise de son : Stereo

Label : CPO
Référence : CPO555047
EAN : 0761203504725
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 01/11/2017

Genre : Classique
Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847)
Sinfonia VII en ré mineur
Fragment du 4ème mouvement de la Sinfonia VII
Sinfonia X en si mineur
Sinfonia XII en sol mineur
Mouvement de la Sinfonia XIII en do mineur

L'Orfeo Barockorchester
Michi Gaigg, direction

Ce second volume des symphonies pour cordes de Félix Mendelssohn réalisé par Michi Gaigg et son Orféo Barockorchester confirme nos premières impressions. "L'Orfeo Barockorchester est comme d'habitude d'une matérialité souveraine mais ne cesse ça et là de s'enflammer, très fidèle à la veine volcanique qui anime ces partitions. Les tempi sont respectés à la lettre. L'assise et la ductilité du forte piano renforcent la conduite et l'élan. Les tutti sont vifs et affûtés. Les cordes virevoltent. Tout contribue à nous servir un festin de timbres et de dynamiques", écrivions-nous dans une précédente chronique. Rien ne dépare ici, rien ne surprend non plus sur le plan de l'interprétation. Coté partitions, si la première fournée de symphonies (1821) évoquait les œuvres des fils de Bach, Carl Philipp Emmanuel et Wilhelm Friedemann, les symphonies de ce second volume (1823-25) s'orientent plutôt vers le premier classicisme d'un Haydn ou d'un Mozart, dans l'esprit en tout cas. Le jeune Mendelssohn trempe sa plume dans la source des musiciens qu'il admire. Il calque, il copie, exactement comme le ferait un peintre en copiant les maîtres dans un musée, tout en se construisant son propre univers musical, retravaillant sans cesse ses partitions pour parfois les abandonner (quelques fragments de symphonies), et en insistant davantage sur le contrepoint, la polyphonie que sur la pure mélodie. Les Allegro souvent fugués sont ainsi bien supérieurs aux mouvements lents. (Jérôme Angouillant)

The L’Orfeo Baroque Orchestra led by Michi Gaigg created a sensation with its first Mendelssohn recording. The Hessian Radio, for instance, stated that the »string symphonies have been produced countless times, recorded and released on CD. But never yet have they been heard as they are in the performance by this musical ensemble.« While the majority of the first six symphonies from Mendelssohn’s youth released on Vol. 1 continue to be obliged to the music of Bach’s sons Wilhelm Friedemann and Carl Philipp Emanuel, the subsequent works of this genre already breathe the spirit of a Haydn or Mozart. It is fascinating how Mendelssohn, who was only thirteen years old at the time, is able with astonishing ease to combine traditional compositional models with his own musical language, which always creates the impression of skillful mastery. The young composer did not pay much attention to his critics, who had charged that the works lacked modernity and a personal signature.

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

15,36 €
13,06 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.