FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  KL1524
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Les premiers maîtres du clavier. Ratko.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:03:06

Enregistrement : 27-28/08/2016
Lieu : Vienne
Pays : Autriche
Prise de son : Stereo

Label : Klanglogo
Référence : KL1524
EAN : 4037408015240
Code Prix : DM017A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 04/04/2018

Genre : Classique
Antonio de Cabezón (1510-1566)
Diferancias sobre el canto Ilano del Caballero

John Bull (1562-1628)
In Nomine XII
Prélude
In Nomine XI

Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)
Pavana Lachrimae, SwWV 328
Fantaisie chromatique, SwWV 258

Girolamo Frescobaldi (1583-1643)
Toccata n° 11 (Premier Livre, 1615)
Toccata n° 9 (Premier Livre, 1615)
Cento partite sopra passacagli (Premier Livre, 1637)

Johann Caspar Kerl (1627-1693)
Ricercata in cylindrum phonotacticum transferenda
Suite en fa
Passacaille

Agnes Ratko, clavecin

Le XVIème siècle vit apparaître en Europe une école de clavecin (et clavicorde), initiée par des compositeurs-interprètes qui sont à l’origine des organistes, et dont Antonio de Cabezón en Espagne est un des pères fondateurs. Aveugle dès l’âge de 8 ans, il poursuivit cependant une brillante carrière d’instrumentiste à clavier et de compositeur, suivant son maître le roi Philippe II en Angleterre, Italie, Pays Bas, et y rencontrant sûrement les meilleurs musiciens. Son œuvre publiée après sa mort par son fils Hernando comprend un très grand nombre de tientos, diferencias (variations), ainsi que des pièces plus directement destinées à la liturgie. Les variations, composées à partir de chansons populaires, sont un reflet direct du grand talent d’improvisateur de Cabezón, telles celles sur le « canto llano del Caballero », et sont les prototypes du genre. Les œuvres publiées par Hernando dans les « Obras de Musica » (Madrid, 1578) peuvent être jouées à la harpe, ou même par un ensemble instrumental pour certaines. La génération suivante voit apparaître une littérature exclusivement destinée au clavecin, sous l’influence des virginalistes anglais. Parmi eux, John Bull, réfugié aux Pays Bas dès 1613, influence Jan Pietersoon Sweelinck, le plus grand compositeur néerlandais de l’époque, qui parfaitement au fait de la musique anglaise de son temps, reprend ici à son compte le célèbre thème de John Dowland « Flow my Tears », dans sa Pavana Lachrimae. Résidant également aux Pays Bas, Peter Philips (1560-1628), auteur lui aussi d’œuvres virtuoses pour le clavecin, y rencontre le Ferrarais Girolamo Frescobaldi lors du séjour de ce dernier en 1607- 1608. Considéré comme le compositeur pour le clavier le plus important de la première moitié du XVIIème siècle, publiera son premier recueil de Toccatas à Rome en 1615. Le succès de ce recueil sera à l’origine de quatre rééditions, dont la dernière en 1637 avec plusieurs additions, telles que les brillantes variations des « Cento Partite sopra Passacagli », tandis que les deux Toccatas sont extraites de l’édition initiale. A travers Froberger (1616-1667), principal élève de Frescobaldi et familier également du style français (notamment dans ses Suites et ses Tombeaux), l’influence du maître de Ferrare atteint entre autres Johann Kaspar Kerll, qui maîtrise comme son ami Froberger l’idiome parisien dans sa suite en Fa majeur, mais aussi le langage italien dans sa Ricercata, tandis que la Passacaglia semble une sorte de Goûts Réunis avant l’heure combinant avec bonheur les deux styles. Le magnifique clavecin, à l’exceptionnelle sonorité, choisi pour cet enregistrement par Agnes Ratko, magnifie ces pièces souvent foisonnantes par la rondeur de son timbre, sa résonance moelleuse et la profondeur de ses graves. L’original, copié avec talent par Titus Crijnen à Amsterdam en 2000, est dû à Hans Ruckers fils, conservé actuellement au musée de Colmar. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

Ágnes Ratkó invites listeners onto an exciting journey back to the earliest solo repertoire for the harpsichord, dating from the sixteenth and seventeenth centuries. In this period, keyboard music underwent many significant changes and experienced its first ‘golden era’. The Spanish composer Antonio de Cabezón, one of the sixteenth-century’s most influential and intriguing personalities, sets the scene. His Diferencias, included in this recording, number among the first and most beautiful variations for keyboard instruments. The journey continues with John Bull and two of his so-called in nomine compositions, highly popular in their time and typical of the English style. These are followed by Jan Pieterszoon Sweelinck’s adaptation of the Pavana Lachrimae from John Dowland’s Lachrimae or Seven Tears, which is as movingly melancholic as it is beautiful. The journey reaches its final destination with a passacaglia by Kaspar Kerll — one of his most demanding and comprehensive works. The vibrant, sensitive approach with which Ágnes Ratkó brings to the fore the unique character of these pieces gives eloquent testimony to the claim that music which was first performed as long as 500 years ago has lost none of its profundity and continues to exert its fascination on modern listeners.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Giovanni Pierluigi da Palestrina : Missa Nigra sum
Giovanni Pierluigi da Palestrina : Missa Nigra sum

Commander ce produit

12,48 €
Prix catalogue : 17,83 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°66 - 12/2018
ClicMag n°66 - 12/2018
Infos label
Klanglogo
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.