FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  DVD & Blu-ray  CAR83041
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Heinrich Schütz : Intégrale de l'œuvre, vol. 1. Rademann.
Diapason de janvier 2017
Critique de Gaëtan Naulleau
Page n° 78
Format : 11 CD/DVD
Durée totale : 10:20:46

Enregistrement : 2007-2012
Lieu : Radeberg/Leipzg/Dohna/Zwönitz
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Carus
Référence : CAR83041
EAN : 4009350830417
Code Prix : DM058

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 25/11/2016

Genre : Classique
Heinrich Schütz (1585-1672)
Geistliche Chor-Music 1648 (enregistrement intégral)
Madrigaux Italiens
Musikalische Exequien, SWV 279-281
Zwölf geistliche Gesänge
Cantiones Sacrae
Les Sept dernières paroles du Christ en croix, SWV 478
Passion selon Saint Luc, SWV 480
Petits concerts spirituels, vol. 1
Psaumes de David, SWV 22-47

Dresdner Kammerchor
Hans-Christoph Rademann, direction

Ce coffret de onze CD (Premier volume d'une intégrale) regroupe les huit volumes existants édités séparément par le label Carus de la plupart des œuvres essentielles du compositeur allemand Heinrich Schütz. Ce dernier, né en 1585 en Thuringe et mort à Dresde en 1678, maître de chapelle à la cour de Dresde, exerça une influence déterminante sur la musique de son temps. Schütz effectue plusieurs voyages en Italie, à Venise, avant d'être confronté aux vissicitudes de la guerre de Trente ans et de terminer sa carrière à Weissenfels dans sa région natale. Composés durant la première partie de sa vie, Les Madrigaux Italiens, les Psaumes de David et les Symphonia Sacrae et le Musikalische Exequien se ressentent de l'influence vénitienne et de l'enseignement de Gabrielli puis de Monteverdi. Elles témoignent d'une vitalité d'une fraicheur conquérantes. Schütz jouit d'une profusion instrumentale et vocale, marie plain-chant à la rhétorique du madrigal, l'inspiration luthérienne (l'usage de chorals destiné à la messe) au concerto "à l'italienne" avec continuo et double-choeur. Musique sacrée de cour, de chambre, et parfois de simple "divertissement". En revanche, les œuvres postérieures (les Petits Concerts Spirituels, les Sept Paroles du Christ, la Passion selon Saint Luc) qui marquent la naissance de la cantate allemande et la tradition des Passions, et sont d'une austérité, d'une intériorité plus marquée réduisant d'autant les effectifs et les moyens musicaux pour atteindre à une expression spirituelle inégalée, véritable "Art de la consolation". Parmi les intégrales existantes de l'oeuvre de Schütz, la somme de Hans Christoph Rademann, "historiquement informée" est certainement la plus homogène dans son interprétation, par la rigueur de sa mise en place, sa qualité musicale, sa fidélité au texte et à l'esprit. Le Sagittarius a trouvé en Rademann et son Dresdner Kammerchor, l'intercesseur privilégié de son message spirituel. L'articulation du texte et la lisibilité des masses chorales et orchestrales sont les priorités du chef mais elles n'empêchent en rien l'épanchement du chant et du cœur. L'ensemble des intervenants est à cet égard, digne d'éloges. Citons des solistes remarquables (Mields, Kobow, Mc Leod, Van der Kamp) et un continuo d'exception (Hille Perl, Lee Santana, Ludger Remy). Bonus du coffret, un DVD commenté par des experts nous plonge dans l'histoire du Pape de la musique allemande à travers un lumineux périple entre Venise et l'Allemagne. Plongez-vous sans tardez dans cette oeuvre à la fois austère et jubilatoire. (Jérôme Angouillant)

Kappelmeister à Dresde, Schütz y écrivit pour les forces de la Chapelle de la Cour quasi tout son œuvre si l’on excepte les quelques pages notées lors de ses deux exils danois dictés par les ravages de la guerre de cent ans et c’est à Dresde que patiemment Hans Christoph Rademann aura engrangé une intégrale modèle, mètre-étalon pour le style, l’exactitude, l’exécution historiquement informée certes, mais surtout sévère au point qu’il ne faut pas entrer ici avec le projet d’entendre à la suite les dix neuf CD publiés dans ces deux volumes. Ecueil majeur de l’entreprise, l’absence de voix d’enfants, alors même que les manécanteries de Dresde ou de Leipizg, sans compter le somptueux Knabenchor de Hanovre ou les Regensburger Domspätzen ont ancré l’univers de Schütz dans les gosiers des gamins. Ce n’est pas un choix anodin de la part de Rademann et de son ami Ludger Rémy, de choisir absolument le chœur mixte, avec ce que cela suppose de lissage de la langue allemande qui chez Schütz incarne la poésie même de sa musique. Elle y perd une roideur éclatante, gagnant en affetti, pourtant pas assez pour que les œuvres italiennes y laissent paraitre l’émerveillement du saxon découvrait les ors polyphoniques de Gabrielli, puis plus tard le génie expressif de Monteverdi, le bouillonnement intellectuel de la Sérénissime ayant eu sur sa syntaxe l’effet décapant que l’on sait. Le meilleur ne sera donc pas dans les Psaumes de David ou dans les Symphoniae Sacrae, ni dans le manifeste des Italienische Madrigale, mais bien dans les Passion, les Histoires sacrées (Résurrection et Natalité) lorsque le récit n’est plus qu’un décor, lorsque s’anime une narration. Alors, la battue se fait plus fluide, les sonorités se libèrent, et ce jusque dans les Kleines geistliche Konzert emportés avec une grâce particulière par Ludger Rémy et sa petite bande, merveille de l’ensemble même si encore une fois j’y regrette l’absence des enfants. La somme est là, elle vous accompagnera pas à pas si vous voulez savoir tout de Schütz, mais vous trouverez ailleurs les sources d’émerveillement que savent dispenser ces musiques si, sans crainte d’en froisser la vérité historique, on le anime d’un souffle autrement chaleureux. Le tout se complète d’un DVD (dans le premier volume - CAR83041) où les acteurs de cette entreprise fondatrice nous emmènent sur les traces de Schütz de Venise à Dresde, doublant le tout d’une assez passionnante exégèse sur les rapports de la papauté et des musiques sacrées en Germanie (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

The first complete recording of works by Heinrich Schütz has set artistic and editorial benchmarks. The first eight releases of the complete recording, containing among others the Geistliche Chor-Music 1648 , the Italian Madrigals and the Psalms of David, are now being released in a box set of 11 CD. The recordings have been supplemented with an Arthaus film entitled “Heinrich Schütz. Der Vater der deutschen Musik”, a documentary by Jörg Kobel, with the assistance of Hans-Christoph Rademann, about the life and work of Heinrich Schütz.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Johann Wilhelm Hassler : Sonates pour clavier. Benuzzi.
Johann Wilhelm Hassler : Sonates pour clavier. Benuzzi.

Allegri, Barber, Mozart, Schubert… : Œuvres chorales sacrées. Marlow.
Allegri, Barber, Mozart, Schubert… : Œuvres chorales sacrées. Marlow.

Edition Franz Schubert
Edition Franz Schubert


Alexander Glazounov : Symphonies (Intégrale)
Alexander Glazounov : Symphonies (Intégrale)


Johann Christian Bach : 6 Sonates, op. 5
Johann Christian Bach : 6 Sonates, op. 5


Edition Robert Schumann
Edition Robert Schumann


Alonso Lobo : Lamentations et autres œuvres sacrées. Baker.
Alonso Lobo : Lamentations et autres œuvres sacrées. Baker.


Voces de Sefarad : Quatre siècles de mélodies sépharades d'Espagne. Basso, Mesirca, Yarkin.
Voces de Sefarad : Quatre siècles de mélodies sépharades d'Espagne. Basso, Mesirca, Yarkin.


Josquin des Prés : Di dadi - Une mousse de Biscaye. The Tallis Scholars, Phillips.
Josquin des Prés : Di dadi - Une mousse de Biscaye. The Tallis Scholars, Phillips.


Alexandre Glazounov : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 2. Coombs.
Alexandre Glazounov : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 2. Coombs.


Chavez : Les Symphonies
Chavez : Les Symphonies


Egidio Romualdo Duni : Les deux chasseurs et la laitière, opéra. Budzinska-Benett, Straburzynski, Wilda, Balconi.
Egidio Romualdo Duni : Les deux chasseurs et la laitière, opéra. Budzinska-Benett, Straburzynski, Wilda, Balconi.


Giuseppe Martucci : Trios et quintette pour piano. Semeraro, Quatuor Noferini.
Giuseppe Martucci : Trios et quintette pour piano. Semeraro, Quatuor Noferini.


Lieder Luthériens (Deluxe Edition). Bernius, Bresgott.
Lieder Luthériens (Deluxe Edition). Bernius, Bresgott.


Schubert : Trios pour piano. Trio Jean Paul.
Schubert : Trios pour piano. Trio Jean Paul.


Beethoven : Variations Diabelli. Richter.
Beethoven : Variations Diabelli. Richter.


Henry Purcell : Dido & Aeneas
Henry Purcell : Dido & Aeneas


Ginastera, Boieldieu : Concertos pour harpe. Zoff, Kurz.
Ginastera, Boieldieu : Concertos pour harpe. Zoff, Kurz.

Commander ce produit

42,24 €
Prix catalogue : 60,36 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°55 - 12/2017
ClicMag n°55 - 12/2017
Infos label
Carus
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.