FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  WER7329
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:50:04

Enregistrement : 2013-2014
Lieu : Sesava/Reznecke
Pays : Lettonie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Wergo
Référence : WER7329
EAN : 4010228732924
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 03/02/2016

Genre : Classique
Peteris Vasks (1946-)
Quatuor à cordes n° 2 "Summer Tunes"
Coming into bloom
Birds
Elegy
Quatuor à cordes n° 5
Being present
So distant…yet near

Quatuor Spikeru
Marta Sparnina, violon
Antti Kortelainen, violon
Ineta Abakuka, alto
Eriks Krisfelds, violoncelle

Peteris Vasks, né en Lettonie en 1946, est aujourd'hui une figure importante de la musique issue des Etats Baltes. Au même titre que ses confrères (Pärt, Tormis, Sumera) son style emprunte à différentes sources dont deux principales : le courant minimaliste et le folklore traditionnel. Les compositions de Vasks témoignent aussi d'une foi profonde, panthéiste (sa veine néo-romantique) et d'un engagement politique notoire. Ses œuvres majeures : La Musica Dolorosa (1983) et son concerto pour violon "Distant Light" sont narratives et puissantes, dotées d'une structure tendue au cordeau mais d'une belle limpidité et généreusement lyriques. C'est aussi le cas des deux quatuors qui font l'objet de cette parution. Vasks a étudié le violon et la contrebasse. Attentif au timbre des cordes, il sait façonner le son des quatre instruments pour en tirer une mixture singulière et intense. Le deuxième quatuor "Summer tunes" est le reflet de sa foi en la beauté de la Nature : "J'ai prié Dieu en forêt, au bord de la mer, partout dans ce monde créé par lui et si beau". Véritable élévation spirituelle, le quatuor pulse et s'amplifie comme une vague, brisée par une imitation libre de chants d'oiseaux, bientôt suivie d'une élégie plaintive et résignée : les oiseaux envolés, le ciel se vide : "Seront-ils de retour l'année prochaine ?". Le cinquième quatuor, non titré, est plus abstrait et de tonalité sombre. Il est prétexte à des contrastes d'atmosphères et à des recherches de rythmes (la marche funèbre) et de timbres, appuyant de façon insistante sur les dissonances et les registres extrêmes. A son terme la musique se fane et disparaît, laissant derrière elle un sentiment de perte inexorable. Deux oeuvres ambitieuses, d'une richesse sonore remarquable qui dépasserait presque le cadre du quatuor tout en renouvelant son répertoire. Interprétation tonique et lumineuse du quatuor Spikeru. (Jérôme Angouillant)

As a child, Peteris Vasks began to study violin. He recalls as his happiest the times he was able to play in a string quartet. Later Vasks performed as a double-bass player with various Latvian and Lithuanian symphony and chamber orchestras. He says it was clear soon enough that the sound of string instruments was for him the most perfect: “Apart from everything else, I was fascinated by cantilena – the feeling of an immense and never-ending chant. It is in the sound of string instruments that my message sounds best – I am able there to sing out in the best way.” Vasks’s pantheistic love of nature is mirrored in his String Quartet No. 2 – “Summer Tunes”: “I experience God and pray to him in the forest, on the seashore, everywhere, because the world as God created it is so beautiful.” The first movement, “Coming into Bloom”, is introduced in a subdued and flowing manner until the music settles. The second movement, “Birds” – with its free imitations of birdsongs – ranks among the most elaborate of Vasks’s compositions. The third movement, “Elegy”, ushers in autumnal resignation. The String Quartet No. 5 consists of two contrasting movements with poetic titles: “being present” and “so distant ... yet so near”. This opus explicitly reveals the dualism of images and moods so intrinsic to Vasks’s music, to which the composer’s written introduction bears witness: “The first movement immediately ushers in an atmosphere of emotional high tension. The dominant musical atmospheric elements are dramatic and turbulent. [...] The second movement is the quartet’s quiet, unhurried, songlike section – a forgiving, love-filled gaze upon a world tormented by pain and contradictions. Gradually, the singing becomes more personal, emotional, and dramatic. [...] The quartet dies away in a mood of radiant sorrow. One cycle has ended. We continue to live.”

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.

Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.
Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.

Niels Wilhelm Gade : Musique de chambre, vol. 2. Ensemble MidtVest.
Niels Wilhelm Gade : Musique de chambre, vol. 2. Ensemble MidtVest.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 1. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 1. La Stagione, Schneider.


Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.
Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.


Röntgen : Symphonies n° 8 et 15. Porcelijn.
Röntgen : Symphonies n° 8 et 15. Porcelijn.


Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.
Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.


Röntgen : Symphonie n° 18. Porcelijn.
Röntgen : Symphonie n° 18. Porcelijn.


Vasks : Quatuors à cordes n° 1, 3 et 4. Quatuor Spikeru.
Vasks : Quatuors à cordes n° 1, 3 et 4. Quatuor Spikeru.


Wimann, Praetorius : Musique de danse du 17ème siècle. Accademia del Ricercare, Busca.
Wimann, Praetorius : Musique de danse du 17ème siècle. Accademia del Ricercare, Busca.


Schoeck : Œuvres orchestrales. Harnisch, Röthlisberger, Venzago.
Schoeck : Œuvres orchestrales. Harnisch, Röthlisberger, Venzago.


Dussek : Concertos pour piano. Shelley.
Dussek : Concertos pour piano. Shelley.


José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.
José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.


Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.
Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.


Cage : Cage After Cage, œuvres pour percussions. Kaul.
Cage : Cage After Cage, œuvres pour percussions. Kaul.


Harald Weiss : Schwarz vor Augen und es ward Licht!, Requiem. Mields, Karasiak, Breiding.
Harald Weiss : Schwarz vor Augen und es ward Licht!, Requiem. Mields, Karasiak, Breiding.


Mahler : Symphonie n° 8. Tennstedt.
Mahler : Symphonie n° 8. Tennstedt.


Van Gilse : Symphonie n° 4. Porcelijn.
Van Gilse : Symphonie n° 4. Porcelijn.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°49 - 05/2017
ClicMag n°49 - 05/2017
Infos label
Wergo
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.