FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Lyrique  CM743908
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Tchaikovski : La Dame de pique. Didyk, Markov, Stoyanov, Aksenova, Diadkova, Jansons, Herheim.
5 de Diapason
Diapason de juin 2018
Critique de Didier Van Moere
Page n° 125
Format : 2 DVD Vidéo
Durée totale : 03:01:00

Enregistrement : 09/06-03/07/2016
Lieu : Amsterdam
Pays : Pays-Bas
Prise de son : Live / PCM Stereo + DTS 5.0
Format d'image : NTSC
Rapport de forme : 16:9
Sous-titres : RU, EN, DE, FR, KO, JP

Label : C Major Entertainment
Référence : CM743908
EAN : 0814337014391
Code Prix : DM035A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 07/02/2018

Genre : Classique
Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
La Dame de pique, op. 68, opéra en 3 actes et 7 scènes

Misha Didyk (Herman)
Alexey Markov (Comte Tomsky/Plutus)
Vladimir Stoyanov (Prince Yeletsky)
Andrei Popov (Chekalinsky)
Andrii Goniukov (Surin)
Mikhail Makarov (Chaplitsky)
Anatoli Sivko (Narumov)
Larissa Diadkova (La Comtesse)
Svetlana Aksenova (Liza)
Anna Goryachova (Polina/Daphnis)
Choeur du Dutch National Opera
Ching-Len Wu, direction
The Royal Concertgebouw Orchestra
Mariss Jansons, direction
Stefan Herheim, mise en scène

Le salon de musique de Tchaïkovski : il vient de faire une gâterie à Hermann qui le quitte après avoir remonté le perroquet automate sifflant dans sa cage dorée l’air de Papageno façon boite à musique. Une provocation ? A peine. Stefan Herheim va bien moins loin dans la relecture qu’il ne le fit pour son inexorable "Eugen Onegin". Aurait-il craint de froisser Mariss Jansons qui s’insurgeait devant Onegin écrivant la lettre de Lisa ? Cette fois une liberté : Yeletsky aura les traits et le costume de Tchaïkovski (qui sera démultiplié à l’envi par les choristes) amoureux timide de Lisa qui s’éconduit de lui-même pour laisser la place à Hermann, et une autre à la fin de la "Pastorale", lorsque l’Impératrice parait, c’est Hermann encore une fois, couronné, et que Tchaïkovski furieux met en bretelles et en marcel, lui ôtant l’hermine. Sinon rien que de très littéral, où se glisse parfois une belle idée, comme les dames de compagnie de La Comtesse en grand deuil et comme la pressant de mourir dans tout ce noir étouffant, alors qu’elle est en liseuse blanche et parfois une mauvaise lors du délire d’Hermann (vous verrez…). Mais le décor unique prive le grand troisième acte de sa morbidité, l’omniprésence de Tchaïkovski tout du long voyant et écrivant son opéra, la scène à la maison de jeu brouillonne, tout cela fatigue un brin mais se fait rembourser par une belle direction d’acteur et un Hermann qui hante la scène : Misha Didyk, vieilli, grossi est à ce point le personnage qu’il rejoint au panthéon et Khanaieiv et Nielepp. Une troupe idéalement composée l’entoure, Larissa Diadkova comtesse sans peur qui meurt comme tout le monde empoisonné par un cordial au choléra, Vladimir Stoyanov, Yeletsky superbe de voix et de jeu, Alexey Markov Tomsky impeccable dans la "Ballade", la Polina et le Milovzor charnels d’Anna Goryachova, mezzo décidément à suivre. Bémol : si Svetlana Aksenova est physiquement une Lisa presque trop splendide, elle s’éraille (comme beaucoup, même Grümmer y trépassait) dans son grand air où l’idée du suicide germe. Peu importe tant l’opéra est empoigné par Mariss Jansons qui trouve dans les sonorités inquiètes, les accents morbides des musiciens du Concertgebouw un tout autre écho qu’à Munich, dans la captation audio éditée par BR Klassik. Pour sa direction hantée, qui rappelle en la stylisant celle de Samossoud, pour le spectacle d’Herheim, pour le plus bel Hermann de Didyk, soirée passionnante sinon absolument mémorable. En Novembre 2012, Vladimir Jurowski dirigeait à l’Auditorium Smolarz de Tel Aviv ce qui semble être sa première Dame de Pique, et c’est tout le théâtre de Tchaikovski qui envahit la salle de concert (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Former Music Director Mariss Jansons returns to Amsterdam to conduct Pique Dame at the Dutch National Opera with “his” Royal Concertgebouw Orchestra. He encounters a noteworthy cast and under his baton the orchestra sounds “brilliant and splendid“ (Der Tagesspiegel). Renowned director Stefan Herheim staged Tchaikovsky’s much-loved opera about a young man who, for the prospect of earthly wealth, gambles away his chance for love and happiness. Herheim, whose stagings are famous for their multi layered levels of interpretation, attempts to reflect on the composer’s hidden love for men. “The Latvian maestro, the intriguingly performing orchestra, the smartlychosen soloists, and director Stefan Herheim have succeeded in staging an extraordinary production” (Die Presse). “Stefan Herheim makes a great picture show out of Tchaikovsky’s ‘Pique Dame’” (NMZ). “A masterpiece” (Der Standard).

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ravel, Chostakovitch : Trios avec piano. Trio Smetana.
Ravel, Chostakovitch : Trios avec piano. Trio Smetana.

Mozart : La Flûte enchantée. Said, Piskorski, Özkan, Summer, Orlowsky, Ficher, Stein.
Mozart : La Flûte enchantée. Said, Piskorski, Özkan, Summer, Orlowsky, Ficher, Stein.

Song of the North. 441 Hz Chamber Choir, Wilczewska.
Song of the North. 441 Hz Chamber Choir, Wilczewska.


Joseph Canteloube : Chants d'Auvergne (Intégrale)
Joseph Canteloube : Chants d'Auvergne (Intégrale)


Magdalena Kozena chante Cole Porter.
Magdalena Kozena chante Cole Porter.


Johann Philipp Krieger : Musicalischer Seelen-Friede, Concertos sacrés. Mertens, Eckert.
Johann Philipp Krieger : Musicalischer Seelen-Friede, Concertos sacrés. Mertens, Eckert.


Bruno Walter - The Maestro, The Man
Bruno Walter - The Maestro, The Man


Johann Sebastiani : Passion selon St. Matthieu. Balzer, Immler, Siedlaczek, Medley, O'Dette, Stubbs.
Johann Sebastiani : Passion selon St. Matthieu. Balzer, Immler, Siedlaczek, Medley, O'Dette, Stubbs.


Les grands chefs : Kleiber, Solti, Bernstein, Karajan.
Les grands chefs : Kleiber, Solti, Bernstein, Karajan.


Maria Callas : Magic Moments of Music, Tosca 1964.
Maria Callas : Magic Moments of Music, Tosca 1964.


Bach : Oratorio de l'Ascension. Koch.
Bach : Oratorio de l'Ascension. Koch.


Beethoven, Chostakovitch : Quatuors à cordes. Quatuor Armida.
Beethoven, Chostakovitch : Quatuors à cordes. Quatuor Armida.


Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 1. Van Oort.
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 1. Van Oort.


Tor Aulin : Concertos pour violon n° 1-3. Wallin, Manze.
Tor Aulin : Concertos pour violon n° 1-3. Wallin, Manze.


C.P.E. Bach : Intégrale de l'œuvre pour piano seul. Markovina.
C.P.E. Bach : Intégrale de l'œuvre pour piano seul. Markovina.


Ivan Moravec joue Grieg, Ravel et Prokofiev : Concertos pour piano. Ancerl, Simonov, Erdélyi.
Ivan Moravec joue Grieg, Ravel et Prokofiev : Concertos pour piano. Ancerl, Simonov, Erdélyi.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.


Heinz Holliger : Choral Utopia. Creed.
Heinz Holliger : Choral Utopia. Creed.

Commander ce produit

25,44 €
Prix catalogue : 36,35 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
C Major Entertainment
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.