FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4176
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Taneiev : Intégrale des quintettes. Vinokur, Hosprova, Barta, Quatuor Martinu.
Diapason de octobre 2015
Critique de Jean-Claude Hulot
Page n° 122
Format : 2 CD
Durée totale : 02:04:36

Enregistrement : 2013-2014
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Studio / Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4176
EAN : 0099925417628
Code Prix : DM027A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 01/07/2015

Genre : Classique
Serguei Ivanovitch Taneiev (1856-1915)
Quintette pour piano en sol mineur, op. 30
Quintette à cordes en sol majeur, op. 14
Quintette à cordes en do majeur, op. 16

Olga Vinokur, piano
Jiri Barta, violoncelle
Jitka Hosprova, alto
Quatuor Martinu
Lubomir Havlak, violon
Libor Kanka, violon
Zbynek Padourek, alto
Jitka Vlasankova, violoncelle

Sergueï Taneïev compositeur russe né en 1856 mort en 1915. Elève précoce de Nikolaï Rubinstein et de Piotr Tchaikovski au conservatoire de Moscou, il deviendra lui-même rapidement professeur et enseignera l'harmonie et la composition (en remplacement de Tchaikovski démissionnaire) puis reprendra la classe de piano (à la mort de Rubinstein). Rachmaninov et Scriabine compteront parmi ses élèves. A trente ans, il est nommé directeur du conservatoire. Son activité professionnelle lui laissera le temps de composer quatre symphonies, un opéra (l'Orestie), de la musique de chambre (quintettes avec piano, nombreux quatuors, un trio) quelques mélodies et des pièces pour piano. Théoricien exigeant, il a publié des ouvrages sur la technique du contrepoint. Son style rigoureux qui tente de combiner la tradition classique et la musique slave, est périphérique de celui de Tchaikovski (avec lequel il eut une intense collaboration) sans négliger l'influence française issue de son séjour à Paris (Franck) et quelques reminiscences germaniques (Brahms). Les trois quintettes proposés dans ce disque sont des pages de vaste dimension (environ 40 minutes). Chaque mouvement obéit à une structure complexe aux développements raffinés. Les thèmes multiples s'enchaînent et donnent lieu à des modulations insolites, des changements de tempos subits, des codas somptueuses (Final Moderato maestoso du Quintette avec piano) et de longs cycles de variations (dont une sur le thème de Sadko de Rimski-Korsakov dans le final de l'Op.16). Cette musique foisonnante, parfois sèche et austère par son érudition mais toujours d'une franchise et d'un lyrisme débordant, souffrirait d'une interprétation médiocre. Celle du quatuor Martinù auquel se sont joints les trois solistes : Olga Vinokur (Piano) Jitka Hosprova (Alto) Jiri Barta (Violoncelle) est en tous points remarquable de fraicheur et de sincérité. Faculté de rebondir à tout instant, vivacité des échanges entre le quatuor et les solistes, précision des attaques. Une belle découverte. (Jérôme Angouillant)

Maria Judina, la plus audacieuse, la plus libre des pianistes soviétiques de son temps révérait la musique de Taneiev qu’elle surnommait « le Bach russe ». Pourquoi pas? En tous cas elle fut une interprète inspirée du Quintette avec piano qui ouvre le double album consacré par le Quatuor Martinu et ses amis aux trois quintettes- celui avec piano opus 30 et les opus 14 et 16 écrits pour cordes seules, le premier à deux violoncelles, le second à deux altos. La vivacité de leurs lectures découvre des œuvres de première grandeur, où Taneiev allie à ses structures parfaites une invention harmonique, une fantaisie rythmique incessantes : écoutez seulement le Scherzo du Quintette avec piano, mené à un train d’enfer par Olga Vinokur. Quelle pianiste! Si l’opus 30 est bien connu et assez souvent enregistré – après Maria Judina Elisso Virsaladze et Mikhail Pletnev en ont gravé des versions achevées- les deux Quintettes à cordes sont autrement peu courus, injustice! Leur écriture subtile, lyrique, rappelle que derrière la maitrise formelle Taneiev déployait un art mélodique prégnant : Le quatuor Martinu y chante avec ardeur. Album révélateur qui laisse espérer une suite : et si demain, les tchèques s’attelaient à l’intégrale des neuf quatuors ? Ce serait une première au disque (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.
Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.

Franz-Xaver Mozart : Musique de chambre. Zawislak, Kolodziej, Blaszczyk, Liszewska.
Franz-Xaver Mozart : Musique de chambre. Zawislak, Kolodziej, Blaszczyk, Liszewska.

Zandonai : Francesca da Rimini. Caniglia, Prandelli, Guarnieri.
Zandonai : Francesca da Rimini. Caniglia, Prandelli, Guarnieri.


Adolf Busch : Trios et quatuor pour piano. Eichenauer, Trio Ravinia.
Adolf Busch : Trios et quatuor pour piano. Eichenauer, Trio Ravinia.


Tchaikovski : Musique chorale sacrée. Ahmann.
Tchaikovski : Musique chorale sacrée. Ahmann.


In croce. Goubaidoulina : Œuvres pour contrebasse. Roccato, Ottaviucci, Pitocco.
In croce. Goubaidoulina : Œuvres pour contrebasse. Roccato, Ottaviucci, Pitocco.


Baroque Bohemia & Beyond, vol. 7 "Summer Season". Chromcák.
Baroque Bohemia & Beyond, vol. 7 "Summer Season". Chromcák.


Michel Corrette : Les délices de la solitude, sonates op. 20. Contadin.
Michel Corrette : Les délices de la solitude, sonates op. 20. Contadin.


F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.
F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.


JS Bach : Intégrale de la musique de chambre pour flûte. Wentz, Borgstede.
JS Bach : Intégrale de la musique de chambre pour flûte. Wentz, Borgstede.


Dvorák, Suk, Janácek : Concertos pour violon. Špacek.
Dvorák, Suk, Janácek : Concertos pour violon. Špacek.


La guitare classique Péruvienne. Ramirez.
La guitare classique Péruvienne. Ramirez.


Charles-Valentin Alkan : Genius Enigma. Œuvres pour piano. Maltempo.
Charles-Valentin Alkan : Genius Enigma. Œuvres pour piano. Maltempo.


Violino Solo : Jirí Vodicka joue Bach, Paganini, Kreisler, Ysaÿe.
Violino Solo : Jirí Vodicka joue Bach, Paganini, Kreisler, Ysaÿe.


Bach : Les Concertos Brandebourgeois. Harnoncourt, Leonhardt, Melkus, Mertin.
Bach : Les Concertos Brandebourgeois. Harnoncourt, Leonhardt, Melkus, Mertin.


Rimski-Korsakov : La légende de la ville invisible de Kitège. Ignatovitch, Daszak, Vaneev, Albrecht.
Rimski-Korsakov : La légende de la ville invisible de Kitège. Ignatovitch, Daszak, Vaneev, Albrecht.


Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.
Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.


Camilla Wicks en concert : 50 ans de performances inestimables.
Camilla Wicks en concert : 50 ans de performances inestimables.

Commander ce produit

19,68 €
Prix catalogue : 28,13 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.