FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95041
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Schumann : Musique de chambre. Fossi, Quatuor Savinio.
Format : 3 CD
Durée totale : 02:52:14

Enregistrement : 2014-2015
Lieu : Budrio/Torri dell' Acqua/Salerne
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95041
EAN : 5028421950419
Code Prix : DM013A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 29/06/2016

Genre : Classique
Robert Schumann (1810-1856)
Quatuor à cordes en la mineur, op. 41 n° 1
Quatuor à cordes en fa, op. 41 n° 2
Quatuor à cordes en la, op. 41 n° 3
Trio pour piano n° 1 en ré mineur, op. 63
Trio pour piano n° 2 en fa, op. 80
Trio pour piano n° 3 en sol mineur, op. 110
Fantasiestücke pour piano, violon et violoncelle, op. 88

Matteo Fossi, piano
Quatuor Savinio
Alberto Maria Ruta, violon
Rossella Bertucci, violon
Francesco Solombrino, alto
Lorenzo Ceriani, violoncelle

La musique de chambre de Schumann a été composée à des périodes bien précises de la vie du compositeur, 1842, 1847, et à un moindre degré, 1851. C'est notamment le cas des quatuors, exemple de compartimentation extrême? puisqu’en un peu plus d’un mois les trois étaient achevés. Dans la même année suivirent le Quintette et le Quatuor avec piano (non enregistrés ici). Les deux premiers trios datent de 1847. Ces pièces sont à maints égards un "précipité", une sorte de miroir fascinant de toute l'œuvre. Une mise en abyme, pourrait-on dire. Le célèbre dualisme Eusébius/Florestan, opposant rêverie, méditation et lyrisme d’une part, énergie, dramatisme, et fureur d'autre part, auquel Schumann a rapporté toute sa production et sa difficulté à être, revêt une acuité particulière dans ces pages. Le grand mérite des interprètes est de prendre à bras-le-corps ces partitions, en s’ y engageant totalement pour faire admirablement ressentir cet aspect contradictoire et ces continuels passages des sommets aux abîmes, de l'extase immobile et suspendue aux chevauchées, aux soubresauts, à l'inquiétude, aux obsessions, voire à la noirceur. Le 1er trio est à n'en pas douter le plus haut sommet de ce coffret : les musiciens portent et emportent l'œuvre à un rare degré d'incandescence?, et les membres du quatuor Via Nova, avec J. Hubeau au piano, apparaissent, par comparaison, bien sages. Rimbaud qui n'était pas un romantique, parlait, en définissant sa poésie, de "la pensée accrochant la pensée et tirant". Le Schumann des Savinio est un Schumann qui "accroche l'âme et qui tire" pourrait-on dire, en déformant Rimbaud. Le lyrisme du second trio est lui aussi magnifiquement servi, dans une ferveur rayonnante. Notons que dans le quatuor n° 2, toutes les reprises sont faites, contrairement à ce qui vaut dans d’autres versions. Si l'on peut préférer dans l’op. 41 n°3, l'interprétation des Manfred, l'ensemble du coffret se révèle d'un excellent niveau. La réputation de ce quatuor italien, déjà distingué et récompensé dans d'autres répertoires (quatuors de Cherubini notamment), et considéré comme l'héritier du Quartetto italiano, n'est d'ailleurs plus à faire. (Bertrand Abraham)

Schumann composed his three string quartets and the Fantasiestücke Op.88 in his ‘chamber music year’ of 1842, while preparing for the two oratorios which he regarded as his greatest work in any medium, Paradise and the Peri (1843) and the Scenes from Goethe’s Faust, which preoccupied him on and off for the next decade. Posterity has however been less kind to these large-scale summations than the song cycles and chamber works, such as those recorded here, in which the composer’s obsessive reworking of small motifs finds consistently impassioned expression. As befits their place within the canon of the genre, the string quartets are often densely and contrapuntally worked, whereas the piano-trio Fantasiestücke are more characteristic of Schumann the lyric poet, whether for voice or instruments. These four pieces are cast as a sonata manqué, with a soulful prelude, lively Scherzo, yearning duet for the two string instruments and combative finale. They have not received the attention they deserve from either performers or listeners, but they are fully the equal of the three piano trios proper in which, according to Alfred Einstein, can best be heard the composer’s self-declared dual nature as both Florestan and Eusebius, impetuous man of action and melancholy dreamer. Joy and exuberance are their keynotes. The Quartetto Savinio has been acclaimed by a native critic as the ‘true heir to the Quartetto Italiano’, and its musicians were coached by the violist of that ensemble, Piero Farulli. With an all-Italian line-up, the quartet has worked with many contemporary composers from their own country, and won both awards and critical praise for a previous recording of the string quartets by Luigi Cherubini: it is an Italian ensemble through and through. The Florentine pianist Matteo Fossi has recorded for Decca (including much of Brahms’s two-piano repertoire with his regular duet partner, Marco Gaggini) and Brilliant Classics, notably the piano quartets of Schumann with Quartetto Klimt (BC95012).

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Alkan : Pièces pour piano seul. Mastroprimiano.
Alkan : Pièces pour piano seul. Mastroprimiano.

Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.
Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.

Telemann : Intégrale des suites et concertos pour flûte à bec. Bosgraaf, Ensemble Cordevento.
Telemann : Intégrale des suites et concertos pour flûte à bec. Bosgraaf, Ensemble Cordevento.


August Gottfried Ritter : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Gabba.
August Gottfried Ritter : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Gabba.


Chostakovitch : Symphonie n° 5. Sanderling.
Chostakovitch : Symphonie n° 5. Sanderling.


Giovanni Morandi : Œuvres pour orgue. Ruggeri.
Giovanni Morandi : Œuvres pour orgue. Ruggeri.


Carl Orff : Die Kluge, opéra. Stryczek, Süss, Falewicz, Friedrich, Kegel.
Carl Orff : Die Kluge, opéra. Stryczek, Süss, Falewicz, Friedrich, Kegel.


Homilius : Intégrale des chorals pour orgue. Marangoni.
Homilius : Intégrale des chorals pour orgue. Marangoni.

Commander ce produit

9,60 €
Prix catalogue : 13,72 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.