FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Hänssler Classic  HC18025
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Schumann : Dichterliebe. Bruns, Theill.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:05:22

Enregistrement : 05-07/10/2015
Lieu : Langenfeld
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : Haenssler Classic
Référence : HC18025
EAN : 0881488180251
Code Prix : DM018A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 28/11/2018

Genre : Classique
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
An die ferne Geliebte, cycle de mélodie, op. 98
Auf dem Hügel sitz ich spähend
Wo die Berge so blau
Leichte Segler in den Höhen
Diese Wolken in den Höhen
Es kehret der Maien es blühet die Au
Nimm sie hin denn, diese Lieder

Hugo Wolf (1860-1903)
Liederstrauss, cycle de lieder
Sie haben heut Abend Gesellschaft
Ich stand in dunkeln Träumen
Das ist ein Brausen und Heulen
Aus meinen grossen Schmerzen
Mir träumte von einem Königskind
Mien Liebchen wir sassen beisammen
Es blasen die blauen Husaren

Robert Schumann (1810-1856)
Der arme Peter
Mondnacht
Dichterliebe, cycle de mélodie, op. 48
Im wunderschönen Monat Mai
Aus meinen Tränen spriessen
Die Rose, die Lilie, die Taube, die Sonne
Wenn ich in deine Augen seh
Ich will meine Seele tauchen
Im Rhein, im heiligen Strome
ich grolle nicht
Und wüssten's die Blumen die kleinen
Das ist ein Flöten und Geigen
Hör ich das Liedchen klingen
Ein Jüngling liebt ein Mädchen
Am leuchtenden Sommermorgen
Ich hab' im Traum geweinet
Allnächtlich im Träume
Aus alten Märchen
Die alten, bösen Lieder

Benjamin Bruns, ténor
Karola Theill, piano

Le ténor allemand Benjamin Bruns a toutes les qualités d’un chanteur d’opéra, donc d’un récitaliste : une voix naturellement sonore et puissante, le velours du timbre, l’autorité de la projection, l’homogénéité des registres, et une grande intelligence artistique. Démonstration dans les Dichterliebe : « Ich grolle nicht » plein de rage et de désespoir, des trésors de legato déployés dans un fantomatique « Ich hab im Traum geweinet », un émouvant « Hör ich das Liedchen klingen » conduit en mezza-voce parfaitement, et le conclusif « Die alten, bösen Lieder », où la maîtrise des dynamiques impressionne. Cette capacité à varier les atmosphères se retrouve dans la ballade « Der arme Peter » prise avec sobriété et détachement jusque dans son dramatique dénouement. Le « Liederstrauss » de Wolf qui regarde vers Richard Strauss pour la voix et vers Schumann pour l’écriture pianistique complète habilement ce bouquet de Heine Lieder, encadré par une « Ferne Geliebte » bucolique, mais un peu trop sage, et un « Mondnacht » onirique, vocalement en apesanteur. Une superbe performance, malheureusement déparée par une pianiste sans imagination, qui joue dans son coin sans répondre aux idées et aux intentions du soliste. Dommage. (Olivier Gutierrez)

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

13,20 €
11,22 €
Prix catalogue : 18,86 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°67 - 01/2019
ClicMag n°67 - 01/2019
Infos label
Haenssler Classic
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.