FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4243
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Schubert : Winterreise. Martinik, Marecek.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:11:27

Enregistrement : 24-29/03/2017
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4243
EAN : 0099925424329
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 03/10/2018

Genre : Classique
Franz Schubert (1797-1828)
"Winterreise" cycle de 24 lieder, D 911 (Le voyage d'hiver)
Gute Nacht (Bonne Nuit )
Die Wetterfahne (La Girouette)
Gefrorene Tränen (Larmes gelées)
Erstarrung (Solidification)
Der Lindenbaum (Le Tilleul)
Wasserflut (L'Eau des inondations)
Auf dem Flusse (Sur la rivière)
Rückblick (Recul)
Irrlicht (Feu follet)
Rast (Pause)
Frühlingstraum (Rêve de printemps)
Einsamkeit (Solitude)
Die Post (La Poste)
Der greise Kopf (La Vieille Tête)
Die Krähe (La Corneille)
Letzte Hoffnung (Dernier Espoir)
Im Dorfe (Dans le village)
Der stürmische Morgen (Le Matin tempétueux)
Täuschung (Tromperie)
Der Wegweiser (Le Panneau indicateur)
Das Wirtshaus (L'Auberge)
Mut (Courage)
Die Nebensonnen (Les trois soleils)
Der Leiermann (Le Joueur de vielle à roue)

Jan Martinik, basse
David Marecek, piano

Laisser un témoignage enregistré de l’un des sommets de l’art du Lied tel que les Winterreise est un passage presque obligé pour tout baryton de bon calibre qui se respecte. Le problème c’est que la concurrence est rude, très rude même avec les références absolues, selon ses goûts que sont Fischer-Diskau/Moore, Schreier/Richter ou plus récemment Goerne/Eschenbach. Du coup, il faut avoir un projet précis en tête et la capacité à le réaliser pour espérer sortir du lot sans même parler d’égaler les augustes aînés. Or, c’est bien là que le bât blesse avec cette version Martiník/Marecek. Le Gute Nacht introductif donne le ton : une version loin du drame, presque sautillante avec un piano qui sur-joue du legato et une voix fruitée du baryton léger. Bref, un parti-pris très surprenant qui fonctionne bien avec « Der Leiermann », puis sombre dans « Der Lindenbaum » avec un Martiník totalement perdu pour n’atteindre jamais pour le reste qu’un niveau moyen. Conclusion : pas de révolution discographique en vue mais une version clairement atypique pour les curieux ou les fanatiques collectionneurs du cycle. (Thierry Jacques Collet)

“Schubert's music is as naive as the poet's expressions; the emotions contained in the poems are as deeply reflected in his own feelings, and these are so brought out in sound that no-one can sing or hear them without being touched to the heart.” Thus read a Viennese critic’s review of Winterreise, a true masterpiece published in the final year of the composer’s life. Enthralled by the verse of Wilhelm Müller (1794–1827), Schubert slightly changed the order of the poems so as to make a story – of a wanderer, a homeless man, unrequited in love and disappointed by the whole word. A tale that has always prompted questions as to what degree it reflects the personal experiences of the two artists, the poet and the musician, coevals whose lives ended too soon. The motif of a vagrant, an outcast loner, was characteristic of 19th-century Romanticism, yet it seems to resonate with the feeling of solitude of those living today. Possessing a robust, colourful voice, the bass Jan Martiník inheres an immense sensitivity for expressing the intimacy of Schubert’s songs. He has proved his calibre by having attained success at international competitions (a finalist of Plácido Domingo’s Operalia in 2007, the winner of the BBC Cardiff Singer of the World competition in the Song category in 2009), as well as by having performed to great acclaim on major opera stages (a soloist of the Staatsoper Unter den Linden in Berlin, and other prestigious engagements). Following his Supraphon debut (Martinu – The Epic of Gilgamesh / Czech Philharmonic, conducted by Manfred Honeck), Martiník has recorded Winterreise, splendidly accompanied on the piano by David Marecek. The virtue of their joint music journey lies in modest simplicity and profound intimacy.

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

13,92 €
11,83 €
Prix catalogue : 19,90 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.