FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Low Price  DIAP108
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.
Diapason d'Or
Diapason from November 2018
Review by Gaëtan Naulleau
Page No. 76
Format : 1 CD Digipack
Total Time : 01:22:44

Label : Diapason
Catalog No. : DIAP108
EAN : 3701025805522
Price Code : DM006B

Publishing Year : 2018
Release Date : 28/11/2018

Genre : Classical
Henry Purcell (1659-1695)
If music be the food of love, Z 379
Dance from the masque in Dioclesian, Z 627
Corinna is divinely fair, Z 365
I see she flies me, Z 573/1b
Curtain tune on a ground, Z 632/13
Not all my torments can your pity move, Z 400
Upon a quiet conscience, Z 184
Chacony a 4, Z 730
Sweeter than roses, Z 585/1
From rosy bowers, Z 578/9
Fantasy upon one note, Z 745
Through mournful shades and solitary groves, Z 424
Music for a while, Z 583/2
See, even Night herself is here, Z 629 (Fairy Queen)
Fantasy, Z 740
Now the night is chase away, Z 629 (Fairy Queen)
Prélude, Z 663
They tell us that your mighty powers above, Z 630 (Indian Queen)
Two in one upon a ground, Z 627/16
I take no pleasure in the sun's bright beams, Z 388
A new ground, ZT 682
O lead me to some peaceful gloom, Z 574/17
Fantasy, Z 741
Young John the gard'ner, Z 292
If ever I more riches did desire, Z 544 (extrait)
Music for a while, Z 583/2

Nancy Argenta, soprano
Lynne Dawson, soprano
Karina Gauvin, soprano
Barbara Bonney, soprano
Catherine Bott, soprano
Jennifer Smith, soprano
Alfred Deller, contre-ténor
Paul Agnew, ténor
Howard Crook, ténor
Ruby Hughes, soprano
Jonas Nordberg, théorbe
Elizabeth Kenny, théorbe, guitare
Peter Harvey, baryton
Anne-Marie Lasla, violone
Richard Boothby, viole
Mime Yamahiro Brinkmann, violoncelle
Nigel North, archiluth
Blandine Rannou, clavecin
Bertrand Cuiller, clavecin
Walter Bergmann, clavecin
Nicolas Achten, harpe
The Purcell Quartet
English Baroque Soloists
John Eliot Gardiner, direction
Capriccio Stravagante
Skip Sempé, direction
Palladian Ensemble
Deller Consort
Ensemble Les Boréades
The King’s Consort
London Baroque

If music be the food of love : premier vers de La Nuit des rois dans la bouche du Duc Orsino, malade d’un amour sans retour, et premier vers de cet Indispensable… qui bifurque aussitôt. Car le poème d’Henry Heveningham choisi par Purcell ne conserve, de Shakespeare, que ces quelques mots, dont il fait le tremplin d’une rhétorique solaire et sensuelle : qu’il chante, ce bien-aimé, qu’il nous emplisse ainsi de joie, que les « plaisirs envahissent à la fois l’oeil et l’ouïe », que « les transports soient si violents qu’ils blessent ». Désir et musique se fondent encore dans la chute malicieuse et lascive : « Bien sûr, je dois périr par vos charmes, à moins que vos bras ne me sauvent. » Le portrait de Corinna, « divinement belle » et le presto paniqué de I see she flies me nous ramènent au pauvre Orsino, dans le labyrinthe intérieur où s’égarent les amants éconduits. La plume de Purcell se risque dans ses impasses les plus sombres avec Not all my torments can your pity move, chef-d’oeuvre d’anxiété, étude en noirs. Un contrepoint heureux ? Sweeter than roses jaillit des lèvres d’un jeune homme illuminé par un premier baiser « plus doux que les roses ou que la brise fraîche du soir sur une rive tiède et fleurie. D’abord tremblant il me fit geler, Puis me parcourut tout entier comme un feu. » L’image du gel se répète et s’étend au coeur du vaste From rosy bowers : passé « les berceaux de roses où dort le dieu d’amour », Purcell suit les tendresses, les sautes d’humeur maniaques, les implorations extravagantes et finalement la course sauvage d’une jeune femme pressée de perdre la raison (« Une fois qu’elle s’est enfuie, L’amour n’a plus d’emprise »). Au foisonnement de cette scène de folie glissée en 1694 dans la pièce The comical history of Don Quichote, répondent les strophes épurées de Through mournful shades : rareté et joyau, dès sa première phrase sinueuse et bizarre, peignant l’errance de Tircis à travers le bois où il a vu sa belle dans d’autres bras. Quelle issue ? Hypnotique, enchanteresse : « La musique, un moment, Trompera tous vos tourments : vous vous étonnerez de voir vos douleurs soulagées ». Nous glissons de ce Music for a while, qui invoquait un fantôme dans l’Oedipus de Dryden, à la Nuit apaisante de Fairy Queen, bannissant à son tour « bruits et soucis, doute et désespoir, malveillance et envie ». Le trouble candide (They tell us), l’abattement (I take no pleasure), le vertige dépressif (O lead me) seront les autres étapes d’un parcours où Purcell saisit le plus subtil détour de nos passions. Et cisèle pour Young John, ce jardinier soignant ses melons, d’invraisemblables cochonneries. (Gaëtan Naulleau)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Rimski-Korsakov : Schéhérazade, Capriccio espagnol, op. 34. Bernstein.
Rimski-Korsakov : Schéhérazade, Capriccio espagnol, op. 34. Bernstein.

Chopin : Sonate n° 2. Novaes.
Chopin : Sonate n° 2. Novaes.

Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.
Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.


Karl Goldmark : Poèmes symphoniques, vol. 1. Bollon.
Karl Goldmark : Poèmes symphoniques, vol. 1. Bollon.


Mozart : Concertos pour piano, vol. 2. Fischer, Gulda, Kraus, Michelangeli, Serkin.
Mozart : Concertos pour piano, vol. 2. Fischer, Gulda, Kraus, Michelangeli, Serkin.


Couperin : Leçons de ténèbres - Pièces de clavecin. Monoyios, Haller, Perret, Warnier, Coudurier, Gester, Mandrin, Zylberajch.
Couperin : Leçons de ténèbres - Pièces de clavecin. Monoyios, Haller, Perret, Warnier, Coudurier, Gester, Mandrin, Zylberajch.


Spohr : Intégrale des concertos pour violon. Hoelscher, Fröhlich.
Spohr : Intégrale des concertos pour violon. Hoelscher, Fröhlich.


Quatuors à cordes russes. Quatuor Taneiev.
Quatuors à cordes russes. Quatuor Taneiev.


Schumann : Les amours du poète - Lieder. Fischer-Dieskau, Grümmer, Anders, Lehmann, Seefried.
Schumann : Les amours du poète - Lieder. Fischer-Dieskau, Grümmer, Anders, Lehmann, Seefried.


Beethoven : Symphonie n° 9. Wall, Schlicht, Glaser, Pape, Runnicles.
Beethoven : Symphonie n° 9. Wall, Schlicht, Glaser, Pape, Runnicles.


Arthur Rubinstein joue Beethoven, Brahms, Chopin, Liszt et Schumann. Concert du 20 avril 1963.
Arthur Rubinstein joue Beethoven, Brahms, Chopin, Liszt et Schumann. Concert du 20 avril 1963.


Heitor Villa-Lobos : Musique sacrée. Best.
Heitor Villa-Lobos : Musique sacrée. Best.


Joseph Marx : Eine Herbstsymphonie. Wildner.
Joseph Marx : Eine Herbstsymphonie. Wildner.


Haydn : Six sonates pour clavier. Hadjimarkos, Gallon, Cerasi, Bar-Shaï, McCawley, Richter.
Haydn : Six sonates pour clavier. Hadjimarkos, Gallon, Cerasi, Bar-Shaï, McCawley, Richter.


Mennin : Symphonies n° 5 & 6
Mennin : Symphonies n° 5 & 6


Dvorak : Symphonie n° 8 - Quintette. Silvestri, Curzon.
Dvorak : Symphonie n° 8 - Quintette. Silvestri, Curzon.


Fauré : Musique de chambre, mélodies et ballade pour piano et orchestre. Maurane, Long, Francescatti, Casadesus, Fournier, Johannesen.
Fauré : Musique de chambre, mélodies et ballade pour piano et orchestre. Maurane, Long, Francescatti, Casadesus, Fournier, Johannesen.


Le Quatuor Amadeus joue Schubert, Mozart et Haydn.
Le Quatuor Amadeus joue Schubert, Mozart et Haydn.

Order Product

5,00 €
Catalogue Price : 7,15 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°77 - 12/2019
ClicMag n°77 - 12/2019
Label Info
Diapason
All CDs from this label
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.