FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Audite  AUD97733
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Prokofiev : Concertos pour violon n° 1 et 2. Pietsch, Macelaru.
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 00:49:51

Enregistrement : 13-16/03/2017
Lieu : Berlin
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Audite
Référence : AUD97733
EAN : 4022143977335
Code Prix : DM022A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 01/11/2017

Genre : Classique
Serge Prokofiev (1891-1953)
Concerto pour violon n° 1 en ré majeur, op. 19
Concerto pour violon n° 2 en sol mineur, op. 63

Franziska Pietsch, violon
Orchestre Symphonique allemand de Berlin
Cristian Macelaru, direction

Franziska Pietsch avait signé une version stupéfiante des Sonates, la voici abordant les Concertos du même achet tranchant et plein, moins vert, moins âpre. L’orchestre embellirait-il sa sonorité naturellement mordante ? Pour les moments éthérés du Premier Concerto que Prokofiev écrivit avec dans l’oreille la chanterelle magique de Pavel Kochanski, la fusion de son aigu pénétrant et rêveur avec l’orchestre en apesanteur que lui déploie Cristian Macelaru fait merveille, comme dans les pages plus agitato où les traits doivent fuser chez la soliste comme dans la formation symphonique que Prokofiev écrit piquante. Secret pour réussir, le tempo, qui doit être assez ailé mais ne pas courir la poste : il faut pouvoir respirer les mélodies et pourtant déployer les batteries d’effets qui sollicitent tant la technique de la soliste. Franziska Pietsch domine la virtuosité tour à tour dardée ou fuligineuse que Prokofiev exige tout au long de cette œuvre redoutable : écoutez seulement comment le scherzo fuse. Et elle trouve également la profondeur de son, les appuis un peu rustiques, la verve plus populaire du Second Concerto, moins soliste, plus fondue dans ce discours de symphonie concertante qu’assume Cristian Macelaru. Jouons un peu : les russes, Milstein, Oitsrakh, Mordkovich ont magnifiés les deux opus, mais il me semble bien que le caractère si trempé de Pietsch parvient à évoquer les jeux pourtant antithétiques de deux violonistes qui auront marqué chacun de ces opus : Josef Szigeti pour le Premier (avec l’orchestre affuté de Beecham), et Henrik Szeryng qui répondait à la direction imperturbable de Gennadi Rojdestvenski dans le Second. Passionnant, tout autant et de façon très différente, que la gravure récente de Vadim Gluzman (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Sergei Prokofiev’s two Violin Concertos mark the beginning and the end of his exile: his early, challenging neoclassicism and the artistic route from his “nomadic life” in exile back to his home country. Ever since her career as a promising star of the GDR, Franziska Pietsch has felt at home in the music of this Russian composer, making her an ideal interpreter of Prokofiev’s virtuosic and multifaceted idiom.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
David : Symphonies n° 1 et 6. Wildner.
David : Symphonies n° 1 et 6. Wildner.

Josef Reicha : Concertos pour violoncelle. Ericsson, Vlachová, Kukal.
Josef Reicha : Concertos pour violoncelle. Ericsson, Vlachová, Kukal.

Reger : Trios à cordes - Quatuor pour piano. Eisinger, Trio Lirico.
Reger : Trios à cordes - Quatuor pour piano. Eisinger, Trio Lirico.


Georg Schumann : Symphonie op. 42 - Ouvertures. Feddeck.
Georg Schumann : Symphonie op. 42 - Ouvertures. Feddeck.


Home : Œuvres pour harpe seule. Hainen, DePeters.
Home : Œuvres pour harpe seule. Hainen, DePeters.


Mendelssohn : The Collection.
Mendelssohn : The Collection.

Commander ce produit

16,08 €
13,67 €
Prix catalogue : 22,98 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
Audite
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.