FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  WER7349
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Peteris Vasks : Concerto pour flûte - Symphonie n° 3. Krenberga, Lakstigala.
Diapason de février 2017
Critique de Patrick Szersnovicz
Page n° 96
Format : 1 CD
Durée totale : 01:14:16

Enregistrement : 2016
Lieu : Liepaja
Pays : Lettonie
Prise de son : Stereo

Label : Wergo
Référence : WER7349
EAN : 4010228734928
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 25/11/2016

Genre : Classique
Peteris Vasks (1946-)
Concerto pour flûte et orchestre
Symphonie n° 3 pour grand orchestre

Dita Krenberga, flûte
Liepaja Symphony Orchestra
Atvars Iakstigala, direction

L’œuvre du compositeur letton Peteris Vasks né en 1946, se dévoile à chaque nouvel enregistrement du label Wergo, apportant une nouvelle pierre essentielle à l’édifice. A Vilnius, Vasks, contrebassiste de formation, s’est familiarisé avec les œuvres de Bartok, de Chostakovitch et des compositeurs de la nouvelle école polonaise (Penderecki, Lutoslawski, Gorecki). Après avoir goûté à l’avant-garde (Sonorisme, composition aléatoire) Ensuite, Vasks s’est nourrit d’influences nouvelles : minimalisme, Arvo Pärt, Erkki Sven Tüür. Son style se singularise véritablement à partir de sa Musica Dolorosa (1984) et de ses premiers quatuors à cordes. Son concerto pour violon "Tâla Gaisma" composé en 1996 pour le violoniste Gidon Kremer lui procure une renommée internationale. Les œuvres de Vasks, catholique imprégné du message christique, ont toujours un arrière-plan spirituel. Humaniste, il est engagé dans les combats politiques de son pays. Son Concerto pour flûte (2007) est une vaste arche symétrique. Des lignes mélodiques fluctuantes régissent l’atmosphère apaisée des deux Cantabile tandis que le mouvement médian Quasi una Burlesca est lui soumis à d’importants contrastes dynamiques. La partie soliste y est omniprésente et péremptoire. La Troisième Symphonie (2004) en six mouvements, regorge de climats, de paysages nordiques changeants plutôt violents (Moderato et Allegro). L’ensemble est compulsif, saccadé et refuse toute inertie. Vasks y instille quelques citations (Beethoven, Pärt) et précise son intention : "La symphonie est basée sur le conflit entre la lumière et l’obscurité, l’éternel va et vient entre ces deux opposés". D’où les courants alternatifs sidérants qui traversent l’oeuvre de part en part. Interprétation magistrale du Liepaja Symphony Orchestra et de la valeureuse flutiste Dita Krenberga, soumis contre vents et marée, aux climats turbulents de la musique du letton. (Jérôme Angouillant)

Though Vasks in his early works was influenced by Bartók, Shostakovich, and the “New Polish School”, he was inspired after 1990 by the minimalism coming out of Estonia. This Baltic-Finnish stylistic atmosphere is definitely present in Vasks’s Third Symphony (from 2004-05). The Tampere Filharmonia was responsible for the genesis of this piece. The orchestra’s management asked the composer for an “introductory piece” of 15 to 20 minutes duration. His trust in the unique energy of his own inner voices gave birth to a symphonic landscape of more than 40 minutes duration, his longest and most intellectually rich orchestral work so far. In his symphony, Vasks wanted to represent the beauty of the world God created, the destiny of humanity, and the fate of the Latvian people, as he explained. The symphony speaks “of love and fidelity to basic principles, of loss, and of the strength to rise and move forward – and also of the endless battle between darkness and light. Like its predecessors, the Third Symphony is quite transparent. There are seldom more than two simultaneous sound events at any given moment, one of which is usually a static background. There is little contrapuntal activity. Melodic gestures, atmosphere, and instrumental color establish the work’s character. His Concerto for Flute and Orchestra is constructed symmetrically. The burlesque middle movement is framed by elegiac outer movements flowing along in serene tranquility and beauty. Passages with wind chorales and distant ringing of bells alternate with passages the mood of which ranges from meditative via lamenting to euphoric.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.

Janácek : Suites orchestrales. Netopil.
Janácek : Suites orchestrales. Netopil.

Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.
Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.


Ignaz von Beecke : Concertos pour piano. Veljkovic, Moesus.
Ignaz von Beecke : Concertos pour piano. Veljkovic, Moesus.


Reger : Intégrale des quatuors à cordes.
Reger : Intégrale des quatuors à cordes.


Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.
Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.


Walter Zimmermann : Voces Abandonadas, œuvres pour piano. Hodges.
Walter Zimmermann : Voces Abandonadas, œuvres pour piano. Hodges.


Bach : Cantates n° 54, 82 et 170. Davies, Ensemble Arcangelo, Cohen.
Bach : Cantates n° 54, 82 et 170. Davies, Ensemble Arcangelo, Cohen.


Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.
Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.


Porter : Quincy Porter : Complete String Quartets
Porter : Quincy Porter : Complete String Quartets


Jan Zach : Œuvres vocales sacrées. Srumova, Cmugrova, Svoboda, Nosek, Stryncl.
Jan Zach : Œuvres vocales sacrées. Srumova, Cmugrova, Svoboda, Nosek, Stryncl.


Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et orchestre, vol. 4. Matousek, Hogwood.
Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et orchestre, vol. 4. Matousek, Hogwood.


Antonio Pedrotti à Prague.
Antonio Pedrotti à Prague.


César Cui : Vingt Poèmes de Jean Richepin, op. 44. Bermes, Ivanov.
César Cui : Vingt Poèmes de Jean Richepin, op. 44. Bermes, Ivanov.


Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.
Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.


Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.
Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.


José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.
José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.


Erlanger, Cliffe : Concertos pour violon. Graffin, Lloyd-Jones.
Erlanger, Cliffe : Concertos pour violon. Graffin, Lloyd-Jones.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
Wergo
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.