FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95435
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Musique anglaise pour hautbois et piano. Lombardi, Dang.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:06:42

Enregistrement : 01/02/2017
Lieu : Rome
Pays : Italie
Prise de son : Studio

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95435
EAN : 5028421954356
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 07/02/2018

Genre : Classique
Edmund Rubbra (1901-1986)
Sonate pour hautbois et piano, op. 100

York Bowen (1884-1961)
Sonate pour hautbois et piano, op. 85

Benjamin Britten (1913-1976)
"Temporal Variations", pour hautbois et piano

Herbert Norman Howells (1892-1982)
Sonate pour hautbois et piano

Marika Lombardi, hautbois
Nathalie Dang, piano

Ces œuvres pour hautbois et piano témoignent, chacune à leur man!ère, de la renaissance de la musique anglaise au début du XX e siècle. Si la plus récente —Rubbra (1958)— peut, à la première écoute, paraître manquer d'audace, elle s'avère d'une inspiration racée, sobre et droite dans son 2e mouvement (Elegy) et d'une grande richesse, dans la façon dont, dans le 3e, le piano fait comme exploser en une irisation de fines gouttelettes les notes qu'il vole au hautbois, avant d'opposer à celui-ci un motif d'obstinato acharné, puis de l'imiter et de le prolonger comme en écho. Dans la sonate de Bowen, qui évoque Rachmaninov, c'est sur un mode ludique et enjoué, sans cesse rebondissant que dialoguent les instruments. Le second mouvement est admirablement décanté. Et le troisième développe des facéties à la Poulenc. Autant l'œuvre de Bowen paraît insouciante, autant les 9 courtes pièces qui composent les Temporal Variations de Britten laissent transparaître en 1936 la gravité du contexte historique (guerre d'Espagne, nazisme). La parodie grinçante à la Chostakhovitch est très sensible ici (March, Exercises), et l'inquiétude hante et dérègle jusqu'aux passages qui évoquent la danse (Polka). La sonate de Howells (1942) se meut dans un monde éthéré et un élan spirituel y transcende, dans son admirable dernier mouvement, les tristes réalités de l'époque où elle fut conçue. Les interprètes rendent avec un égal bonheur les atmosphères très diverses et contrastées de ces pièces. Bel enregistrement (Bertrand Abraham)

The ancient, pastoral origins of the oboe as a shepherd’s pipe struck a chord with many British composers of the mid-20th century. Landscape and the evocation of a place, a sense of home, has been a central element to English music for more than a century, and these four composers reflect those concerns through the prism of an instrument connecting them, and us, back to nature and to an idealised rustic past. In her introduction to the album, the Italian oboist Marika Lombardi reflects on the intimacy of this association: ‘The oboe can sound close to the human voice and in the Temporal Variations I feel Britten is virtually “speaking” to us. In fact, all four composers wrote quite marvellously for the oboe, exploiting all its range and expressive palette, from plaintive to aggressive or cutting, from to lyrical to melancholic. They also make oboe and piano speak as one voice – a voice that can express deep feelings. The conclusion of the Howells sonata is a case in point, being a true hymn to Paradise that leaves the audience moved every time we perform it.’ A gentle, almost Minimalist opening to Edmund Rubbra’s Sonata opens out to a characteristically long-limbed and reflective melody. At its heart lies a brief but affecting elegy. York Bowen is another composer overshadowed until recently by the likes of Vaughan Williams and Britten, but he was praised by Saint-Saens in 1903 as ‘the most remarkable of the young British composers’ and compared to Rachmaninov as both a pianist of formidable gifts and in his virtuosic writing for the instrument. Meanwhile, the sonata by Herbert Howells is a wartime work, unperformed at the time by its dedicatee, Leon Goossens, and only receiving its premiere in 1984. The most substantial work on the album, the sonata’s moods reflect their troubled times, not least in refuge from them. Marika Lombardi formed her duo with the French pianist Natalie Dang in 2003. They have since toured Europe together, while also pursuing successful careers as both soloists and teachers.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ladies Night : Œuvres pour violon et piano de compositrices romantiques. Irnberger, Moser.
Ladies Night : Œuvres pour violon et piano de compositrices romantiques. Irnberger, Moser.

Esaias Reusner : Erfreuliche Lauten-Lust, suites pour luth. Waters.
Esaias Reusner : Erfreuliche Lauten-Lust, suites pour luth. Waters.

Jules Mouquet : Intégrale de l'œuvre pour flûte et piano. Ligas, Nurchis.
Jules Mouquet : Intégrale de l'œuvre pour flûte et piano. Ligas, Nurchis.


Andrzej Panufnik : Intégrale de l'œuvre symphonique. Sitkovetsky, Wallfisch, Kupiec, Borowicz.
Andrzej Panufnik : Intégrale de l'œuvre symphonique. Sitkovetsky, Wallfisch, Kupiec, Borowicz.


The Raimondo Manuscript : Livre de sonates pour luth. Cerasani.
The Raimondo Manuscript : Livre de sonates pour luth. Cerasani.


François Devienne : Sonates pour hautbois. Glaetzner, Schornsheim, Pank.
François Devienne : Sonates pour hautbois. Glaetzner, Schornsheim, Pank.


Baldassare Galuppi : Intégrale des concertos pour clavecin. Loreggian.
Baldassare Galuppi : Intégrale des concertos pour clavecin. Loreggian.


Giovanni Battista Sammartini : Sonates pour clavecin. Piolanti.
Giovanni Battista Sammartini : Sonates pour clavecin. Piolanti.


Emilie Mayer : Quatuors pour piano n° 1 et 2. Quatuor Mariani.
Emilie Mayer : Quatuors pour piano n° 1 et 2. Quatuor Mariani.

Commander ce produit

6,72 €
Prix catalogue : 9,60 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°59 - 04/2018
ClicMag n°59 - 04/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.