FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Lyrique  OA1256BD
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Monteverdi : L'Orfeo - Le Couronnement de Poppée. Nigl, Invernizzi, Mingardo, Connolly, Selig, Visse, Alessandrini, Bicket, Wilson, Alden.
Format : 2 DVD Vidéo
Durée totale : 04:59:00
Prise de son : PCM 2,0 + DTS (L'Orfeo) / Dolby Digital 2.0 + Dolby Digital 5.1 (Le Couronnement de Poppée)
Format d'image : NTSC
Rapport de forme : 16:9
Sous-titres : EN, FR, DE, ES, IT, ES

Label : Opus Arte
Référence : OA1256BD
EAN : 0809478012566
Code Prix : DM026B

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 29/11/2017

Genre : Classique
Claudio Monteverdi (1567-1643)
Orphée, fable en musique SV 318, (L'Orfeo, favola in musica), opéra en 1 prologue et 5 actes
Le Couronnement de Poppée SV 308 (L'incoronazione di Poppea), opéra en 1 prologue et 3 actes

Goerg Nigl (Orfeo)
Roberta Invernizzi (Euridice)
Sara Mingardo (Speranza)
Orchestre du Théâtre de la Scala
Concerto italiano
Rinaldo Alessandrini, direction
Jacques Reynaud, costumes
Aj Weissbard, lumière
Emanuele Garofalo, réalisation
Robert Wilson, mise en scène, scénographie, lumière (L' Orfeo)
Sarah Connolly (Nero)
Jordi Domènech (Ottone)
Franz-Josef Selig (Seneca)
Maite Beaumont (Ottavia)
Ruth Rosique (Drusilla)
Dominique Visse (Arnalta)
Orchestre Baroque du Grand Théâtre de Liceu
Harry Bicket, direction
Paul Steinberg, scénographie
Buki Shiff, costumes
Pat Collins, lumière
Xavi Bové, réalisation
David Alden, mise en scène (Le Couronnement de Poppée)

Doublé périlleux qu’assemble une réédition qui n’est que le fait de l’éditeur : rien entre "l’Orfeo" où Monteverdi réinvente l’opéra et l’"Incoronazione di Poppea", chef d’œuvre de théâtre où déjà Shakespeare pourrait se reconnaitre ne pourrait faire passerelle. On passe sur l’essai de statisme esthétisant tenté par Bob Wilson dans un ouvrage où tout échappe à sa grammaire, le grand madrigal des bergers comme le théâtre baroque des enfers, Georg Nigl claironnant son Orfeo face à la délicieuse Euridice de Roberta Invernizzi. Dans ce ballet codifié, seule la Messagiera de Sara Mingardo et l’Apollon de Furio Zanasi tirent leurs épingles du jeu, mené lestement par Rinaldo Alessandrini. D’une toute autre portée est l’Incoronazione du Liceo. Non que la mise en scène de style composite – Ottone a la défroque de Belmonte, le damier du décor fait très années cinquante, comme le jeu des chanteurs qui ne dessine pas un personnage - apporte quoi que ce soit à l’affaire : David Alden y est très en dessous de ses propres standards. Mais il y a ici de sacrés chanteurs : magnifique d’émotion, Ottone selon Jordi Domenech (malgré l’ignoble travestissement dont il est affublé pour la scène de l’assassinat raté), splendidement dit le Seneca de Franz Josef Selig. L’Ottavia de Maité Beaumont sera un modèle de chant expressif comme le rêvait Monteverdi, Dominique Visse, inusable, refait ses irrésistibles Arnalta et Nutrice. Et le couple impérial ? Alors dans la jeunesse insolente de sa voix, Sarah Connolly campe un Nerone hanté par le désir, rappelant la puissance expressive qu’y mettait jadis Elisabeth Söderström pour Nikolaus Harnoncourt, mais le génie absolu revient à Miah Persson, séductrice et dangereuse, ancêtre lointain de Lulu. David Alden réserve au couple le meilleur de son art, Harry Bicket choisi une version quasi complète qu’il défigure par des jeux en fosse voulues par le metteur en scène, scorie devenu courante aujourd’hui où l’on veut que le théâtre soit aussi hors du plateau. Pour Connolly et Persson, vous ferez le détour (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Monteverdi’s seminal first opera L’Orfeo, tells the dramatic story from Ovid’s Metamorphoses of the descent of Orfeo (Georg Nigl) into the underworld to recover his beloved wife Euridice (Roberta Invernizzi), seen here in a production for La Scala, based on a painting by Titian and directed by Robert Wilson. David Alden’s visually sumptuous production of L’incoronazione di Poppea, with its suggestions of a giant game of chess, puts the opera’s potent blend of sex and politics in a context that sets ancient against modern – just as the action juxtaposes scurrilous comedy and stark drama.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Mozart : Les Noces de Figaro. Alvarez, Damrau, Schultz, Werba, Crebassa, Chiuri, Welser-Möst, Wake-Walker.
Mozart : Les Noces de Figaro. Alvarez, Damrau, Schultz, Werba, Crebassa, Chiuri, Welser-Möst, Wake-Walker.

Prokofiev : Roméo et Juliette. Bolle, Copeland, Ballet de la Scala, Fournillier, MacMillan.
Prokofiev : Roméo et Juliette. Bolle, Copeland, Ballet de la Scala, Fournillier, MacMillan.

Mozart : Les Noces de Figaro. Alvarez, Damrau, Schultz, Werba, Crebassa, Chiuri, Welser-Möst, Wake-Walker.
Mozart : Les Noces de Figaro. Alvarez, Damrau, Schultz, Werba, Crebassa, Chiuri, Welser-Möst, Wake-Walker.


Tchaikovski : Intégrale des symphonies. Jurowski.
Tchaikovski : Intégrale des symphonies. Jurowski.


Alessandro Scarlatti : Il Dolore di Maria Vergine, oratorio. Velardi.
Alessandro Scarlatti : Il Dolore di Maria Vergine, oratorio. Velardi.


Arcangelo Corelli : Intégrale de l'œuvre. Belder, Baudet, Musica Amphion.
Arcangelo Corelli : Intégrale de l'œuvre. Belder, Baudet, Musica Amphion.

Commander ce produit

19,32 €
Prix catalogue : 27,61 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Opus Arte
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.