FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95265
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Michel Corrette : Les délices de la solitude, sonates op. 20. Contadin.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:57:48

Enregistrement : 14-15/07/2015
Lieu : Padoue
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95265
EAN : 5028421952659
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 07/09/2016

Genre : Classique
Michel Corrette (1707-1795)
Sonate en fa, op. 20
Sonate en ré mineur, op. 20
Sonate en do, op. 20
Sonate en si bémol, op. 20
Sonate en sol, op. 20
Sonate en ré, op. 20
Sonate en ré, op. 20
Concerto en ré "Le Phénix"

Ensemble Opera Prima
François de Rudder, basson
Federico Toffano, violoncelle
Gian Michele Costantin, orgue
Roberto Loreggian, clavecin, orgue
Cristiano Contadin, viole de gambe, direction

Derrière ce titre bucolique typique du baroque français se cache un ensemble de 6 sonates pour un instrument de basse (viole de gambe, violoncelle, basson etc…) et continuo. Ce recueil, publié en 1738-1739 au début de la très longue carrière de Corrette (né sous Louis XIV, il disparaîtra sous la Terreur), est un exemple de ce style hybride, très louis-quinzien, que devaient pratiquer maints compositeurs français « mineurs » de cette époque, tels Guillemain, Blavet, Quentin etc…, mélange plus ou moins harmonieux de style français néo-lullyste et de nouveautés ultramontaines (essentiellement vivaldiennes) qui faisaient alors fureur à Paris. Si la découpe en trois mouvements (ainsi que les indications de tempi), et dans une moindre mesure la thématique des mouvements vifs, sont directement importées de Venise, les mouvements lents souvent baptisés « Aria » (comme chez Leclair et quelques autres) doivent tout à la grâce française, sortes de chansons campagnardes harmonisées auxquelles Corrette restera fidèle toute sa vie. Organiste de formation comme son père dans sa ville natale de Rouen, il émigre très jeune à Paris où, bien qu’organiste de plusieurs congrégations religieuses jusqu’à leur dissolution à la Révolution, il devient, faute de mieux, directeur musical des foires de Saint Germain et Saint Laurent, où il a en permanence à fournir ariettes, vaudevilles et autres divertissements. il se lance alors dans ce qui va devenir sa marque de fabrique : le « recyclage » sous forme instrumentale de toute musique qui peut lui tomber sous la main. D’où, outre les restés célèbres Concertos Comiques, reprenant des chansons populaires pittoresques (« La Turque », « la Confession », « la Servante au Bon Tabac » etc) ou grivoives (« La Béquille du Père Barrabas », « V’là c’que c’est qu’d’aller au bois »-sic-), ce qui assure leur popularité, une avalanche de productions dans tous les genres, sonates, concertos, ariettes, plusieurs recueils de musique de clavecin et d’orgue, ainsi qu’une pléthore de méthodes pour apprendre à peu-près tous les instruments possibles et imaginables, à de nombreux élèves que la rumeur publique ne tarda pas à brocarder sous le quolibet « d’anachorètes »... Parmi les instruments pour lesquels Corrette écrivit ses méthodes figure la « viole d’Orphée », invention de Corrette de faible diffusion, en fait une viole montée de 5 cordes d’acier et jouée avec un archet de violoncelle.Nos sonates ont fait d’ailleurs l’objet d’un enregistrement intégral sur cet étrange hybride, à côté de ceux mettant en œuvre de façon plus classique un violoncelle ou un basson. L’attrait majeur de celui de Cristiano Contadin est qu’il revient à l’instrumentation avec viole ou violoncelle baroque en alternance, avec un continuo étoffé et varié qui propose une lecture chatoyante et diversifiée de ces charmantes sonates. Pour compléter ce CD, le concerto « Le Phénix », originellement pour 4 violoncelles, violes ou bassons, fait intervenir ces 3 instruments, le continuo étant assuré par l’orgue et le clavecin. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

The Parisian composer Michel Corrette (1707-1795) is now best-known for his organ music, which delightfully exemplifies the lighter side of the French Baroque organ school, with pastorally inflected Noels and boisterous dances. Those qualities are no less present in this collection of six chamber sonatas which was published in 1738 or thereabouts as Corrette’s Op.20. Indeed, there is every reason to suppose both from these concertos and much other, even less familiar secular music, that Corrette was no less at home in aristocratic salons than he was in a cathedral organ loft. With the curtain-raising fugue and affettuoso central outset of the First Concerto in F major, Corrette explores from the outset a vein of rhythmic elasticity, melodic contouring and lyrical expression that commands attention throughout the cycle. There’s plenty of joy taken in virtuosity – his court musicians must have been true soloists – displayed in vibrant finales abounding in momentum and rhythmic drive. The composer’s ecclesiastical side is reflected by the sonata da Chiesa structure of the Fourth, and the ‘fuga di capella’ which concludes the Third; elsewhere, there are hunting scenes and soulful arias without words. The Sixth Sonata adopts a Vivaldian programme, with a closing gigue which lives out the awakening of the year with all the eternity of a happy smile. The album concludes with a D major concerto, subtitled ‘Le Phénix’, with solo parts for the unusual and richly coloured combination of four bass instruments: cello or bassoon, cello or organ and two further cellos (or violas da gamba). Opera Prima is a historically informed ensemble recently founded by Cristiano Contadin, with a performing focus on music of the early Baroque. Their growing discography also includes a 5CD Brilliant Classics set (BC94831) of Telemann’s complete trio sonatas. They are joined here by the eminent harpsichordist Roberto Loreggian who has made many acclaimed recordings for Brilliant, including the complete extant works of Frescobaldi.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Frank Martin : Une danse macabre à Bâle en 1943. Madge, Habracken, Blomhert.
Frank Martin : Une danse macabre à Bâle en 1943. Madge, Habracken, Blomhert.

Bach : Variations Goldberg. Koroliov.
Bach : Variations Goldberg. Koroliov.

Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.
Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.


Haydn : Concertos pour violon. Concerto Köln, Midori Seiler.
Haydn : Concertos pour violon. Concerto Köln, Midori Seiler.


Violin Solo, vol. 8. Hartmann : Sonates et suites pour violon. Eggebrecht.
Violin Solo, vol. 8. Hartmann : Sonates et suites pour violon. Eggebrecht.


Pawel Lukaszewski : Musica Profana, vol. 1. Mikolajczyk-Niewiedzial, Lubanska, Gierlach, Guz-Seroka.
Pawel Lukaszewski : Musica Profana, vol. 1. Mikolajczyk-Niewiedzial, Lubanska, Gierlach, Guz-Seroka.


Smetana : La Moldau - Trio, op. 15 - Danses Tchèques - Quatuor n° 1. Firkusny, Trio Suk, Quatuor Vlach, Talich.
Smetana : La Moldau - Trio, op. 15 - Danses Tchèques - Quatuor n° 1. Firkusny, Trio Suk, Quatuor Vlach, Talich.


Tarquino Merula : Musique sacrée. Ensemble Il Demetrio, Schiavo.
Tarquino Merula : Musique sacrée. Ensemble Il Demetrio, Schiavo.


F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.
F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.


Rimski-Korsakov : La légende de la ville invisible de Kitège. Ignatovitch, Daszak, Vaneev, Albrecht.
Rimski-Korsakov : La légende de la ville invisible de Kitège. Ignatovitch, Daszak, Vaneev, Albrecht.


Charles Ives : Sonate pour piano "Concord". Hell.
Charles Ives : Sonate pour piano "Concord". Hell.


Porpora/Costanzi : Six sonates pour violoncelle. Fazio, Solecka, Camporini, Alcacer, Profita.
Porpora/Costanzi : Six sonates pour violoncelle. Fazio, Solecka, Camporini, Alcacer, Profita.


Valentin Radutiu joue Haydn, Mozart, C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Frucht.
Valentin Radutiu joue Haydn, Mozart, C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Frucht.


Giorgio Gentili : Sonates en trio, op. 1. Ensemble Soavi Affetti.
Giorgio Gentili : Sonates en trio, op. 1. Ensemble Soavi Affetti.


Orff : Oedipus der Tyrann. Schmittberg, Blunier.
Orff : Oedipus der Tyrann. Schmittberg, Blunier.


Six Concertos de Dresde de la Collection musicale Schranck II. Haugsand, Les Amis de Philippe, Remy.
Six Concertos de Dresde de la Collection musicale Schranck II. Haugsand, Les Amis de Philippe, Remy.


Jacob Obrecht : Œuvres vocales sacrées. The Clercks' Group, Wickham.
Jacob Obrecht : Œuvres vocales sacrées. The Clercks' Group, Wickham.


César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.
César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.

Commander ce produit

6,72 €
Prix catalogue : 9,60 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°66 - 12/2018
ClicMag n°66 - 12/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.