FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Hyperion  CDA67936
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Medtner, Rachmaninov : Sonates pour piano. Osborne.
Diapason de février 2015
Critique de Bertrand Boissard
Page n° 96
Format : 1 CD
Durée totale : 01:11:59

Enregistrement : 01/12/2012
Lieu : Londres
Pays : Royaume-Uni
Prise de son : Stereo

Label : Hyperion
Référence : CDA67936
EAN : 0034571179360
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2014
Date de sortie : 13/10/2014

Genre : Classique
Nikolaï Medtner (1880-1951)
Skazki, op. 20
Sonate en si bémol mineur, op. 53 n° 1 "Sonata Romantica"

Sergei Rachmaninov (1873-1943)
Variations sur un thème de Corelli, op. 42
Sonate pour piano n° 2 en si bémol mineur, op. 36

Steven Osborne, piano

Un tropisme russe poursuit Steven Osborne, auteur au disque d’une trop méconnue intégrale des Préludes de Rachmaninov et d’une lecture singulière des Tableaux d’une Exposition. Il persiste et signe avec cette fois un programme de haute virtuosité pianistique, mettant en regard deux compositeurs qui s’appréciaient à leur juste valeur, et dans la vie deux amis. La mort de Rachmaninov le 28 mars 1943 acheva d’isoler encore plus Nikolaï Medtner, le dernier des romantiques russes. Leurs œuvres composées souvent en écho les unes aux autres - c’est vrai des concertos mais pas seulement - partagent une écriture quasiment commune : chromatisme saturé, goût pour les ornements expressifs, virtuosité étourdissante, avec en plus chez Medtner un art de la divagation harmonique. Osborne chante avec ardeur les paysages brossés à fresque dans la Sonata Romantica, œuvre emblématique du piano medtnerien, d’une complexité d’écriture qui demande des moyens pianistiques hors du commun. Réussite totale. Moins dans les Skazki op. 20 dont le second demande plus de fantaisie. On attendait avec curiosité de savoir comment il allait se débrouiller de la Seconde Sonate de Rachmaninov. Quelle version de la partition ? La sienne et non pas celle qu’Horowitz tira des deux moutures de l’œuvre avec l’assentiment du compositeur, une manière de revendiquer le statut de créateur de l’interprète. Et en effet la proposition d’Osborne diffère, même si souvent il adhère aux choix d’Horowitz, allant jusqu’à reproduire la coupure effectuée dans le développement de l’Allegro agitat . Mais surtout son piano plein et alerte pourtant n’y sature jamais, donnant à entendre aussi bien la profusion harmonique que les polyphonies des lacis ornementaux. Et les terribles accords de la main gauche qui emporte le premier mouvement auront rarement résonné avec une telle couleur de tonnerre. Cela chante aussi lorsqu’il faut, et plus encore dans les ténébreuses Variations Corelli, sans pourtant atteindre à l’expressivité qu’y mettait Lazar Berman. Et maintenant, on espère les Etudes-Tableaux! (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Steven Osborne est de plus en plus apprécié pour ses interprétations de la musique romantique pour piano russe, alliant une remarquable autorité, une facilité technique, une brillance sonore et une appropriation complète du texte. Il nous livre ici d'impressionnantes pièces de deux maîtres contemporains l'un de l'autre. Tous deux furent des pianistes de renom et composèrent superbement pour leur instrument; et pourtant leurs réputations ne pourraient être plus différentes. Rachmaninov fut énormément aimé alors que Medtner commence seulement à être réhabilité. Medtner composa la «Sonata Romantica» en 1930 à Paris et la créa l’année suivante à Glasgow. Cette œuvre était la douzième de ses quatorze sonates pour piano. Son titre et le contenu expressif de ses quatre mouvements, joués d’une traite, en font presque un manifeste de l’art medtnerien. Hormis les sonates, le genre préféré de Medtner fut le Skazka («Conte»). Beaucoup s’accordent à dire que le «conte de fée» habituellement proposé pour traduire le mot «Skazka» ne rend pas justice à la pertinence, à la profondeur de quantité de ces pièces, dont certaines flirtent avec l’envergure expressive des Ballades chopiniennes. Les deux Skazki op.20 enregistrés ici furent composés en 1909. Après une exécution de la Sonate pour piano nº 2 de Rachmaninov?une grande pièce de bravoure romantique?, Osborne se vit couvrir d'éloges par les critiques dont le Washington Post qui vit en lui un «maître de l'élan et de la couleur».

Steven Osborne has become increasingly admired for his performances and recordings of Russian Romantic piano music, playing with a remarkable level of authority and a rare combination of technical ease, tonal lustre and idiomatic identification. Here he presents an impressive selection from two masters who lived and worked contemporaneously. Both were renowned concert pianists, and both wrote superbly for their instrument. Yet their reputations could not be more divergent. Rachmaninov utterly loved; Medtner only now becoming rehabilitated. Medtner’s ‘Sonata Romantica’ was composed in 1930 in Paris, and first performed by the composer in Glasgow the following year. It was the twelfth of his fourteen piano sonatas. Not only its title but also the expressive content of its four movements, played without a break, make it virtually a manifesto for Medtner’s art. Apart from sonatas, Medtner’s favourite genre was the Skazka (‘Tale’). It has been pointed out that the usual English translation of ‘Fairy tale’ does not do justice to the power and depth of many of these pieces, some of which almost approach Chopin’s Ballades in their expressive scope. The two Skazki of Op 20 recorded here were composed in 1909. In a recent performance of Rachmaninov’s Piano Sonata No 2, a great Romantic showpiece, Osborne was described by the Washington Post as ‘a master of momentum and color, a wielder of power and a sure navigator through huge landscapes: his Rachmaninov was both coherent and daringly free’.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Schumann : Musique pour piano pour les enfants. Koch.
Schumann : Musique pour piano pour les enfants. Koch.

Diepenbrock : Mélodies orchestrales. Begemann, Tausk.
Diepenbrock : Mélodies orchestrales. Begemann, Tausk.

Ivan Moravec joue Grieg, Ravel et Prokofiev : Concertos pour piano. Ancerl, Simonov, Erdélyi.
Ivan Moravec joue Grieg, Ravel et Prokofiev : Concertos pour piano. Ancerl, Simonov, Erdélyi.


Korngold, Mozart : Concertos pour violon. Goulding, Edusei.
Korngold, Mozart : Concertos pour violon. Goulding, Edusei.


Bruckner : Symphonie n° 5. Venzago.
Bruckner : Symphonie n° 5. Venzago.


Enescu : Symphonie n° 5 - Poème symphonique Isis. Vlad, Ruzicka.
Enescu : Symphonie n° 5 - Poème symphonique Isis. Vlad, Ruzicka.


Hej, Romale : Chœurs d'enfants tziganes. Dudza, Kelarova, Ivanovic.
Hej, Romale : Chœurs d'enfants tziganes. Dudza, Kelarova, Ivanovic.


Vieuxtemps, Ysaÿe : Concertos pour violoncelle. Gerhardt, Caballé-Domenech.
Vieuxtemps, Ysaÿe : Concertos pour violoncelle. Gerhardt, Caballé-Domenech.


Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.


Fernando Sor : Intégrale des fantaisies pour guitare. Palamidessi.
Fernando Sor : Intégrale des fantaisies pour guitare. Palamidessi.


Claudio Arrau in Recital, 1969-1977
Claudio Arrau in Recital, 1969-1977


Mendelssohn : Le Songe d'une nuit d'été. Klemperer.
Mendelssohn : Le Songe d'une nuit d'été. Klemperer.


Gounod : Requiem. Dvorák : Messe en Ré. Hur, Joost.
Gounod : Requiem. Dvorák : Messe en Ré. Hur, Joost.


Wanda Landowska : Intégrale des enregistrements Mozart et Haydn
Wanda Landowska : Intégrale des enregistrements Mozart et Haydn


Lili Boulanger : Hymne au Soleil, œuvres chorales. Baryshevskyi, Ensemble Orpheus, Alber.
Lili Boulanger : Hymne au Soleil, œuvres chorales. Baryshevskyi, Ensemble Orpheus, Alber.


Schubert : Messe en mi bémol. Mackerras.
Schubert : Messe en mi bémol. Mackerras.


Heifetz J. : Korngold, Lalo, Gershwin.
Heifetz J. : Korngold, Lalo, Gershwin.


Bartok : Intégrale des concertos pour piano. Anda, Fricsay.
Bartok : Intégrale des concertos pour piano. Anda, Fricsay.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°63 - 09/2018
ClicMag n°63 - 09/2018
Infos label
Hyperion
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.