FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4220
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Martinu : Bouquet de fleurs. Novák : Danses philharmoniques. Knezikova, Kapustova, Brezina, Plachetka, Vasilek, Netopil.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:05:30

Enregistrement : 2016-2017
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4220
EAN : 0099925422028
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 29/11/2017

Genre : Classique
Bohuslav Martinu (1890-1959)
"Bouquet de fleurs", H 260, cycle de compositions sur des textes populaires
Ouverture
"His Sister a Poisoner"
Idyll
"The Little Girl Cowherds"
Intrada
"His Kind Sweetheart"
"A Carol"
"Man and Death"

Jan Novák (1921-1984)
"Danses philharmoniques"

Katerina Knezikova, soprano
Michaela Kapustova, alto
Jaroslav Brezina, ténor
Adam Plachetka, basse
Chœur Philharmonique de Prague
Lukas Vasilek, direction
Chœur Philharmonique des enfants de Prague
Jiri Chvala, direction
Orchestre Symphonique de la radio de Prague
Tomas Netopil, direction

Un regret taraudait Bohuslav Martinu au soir de sa vie : il n’avait jamais entendu son « Bouquet » cantate écrite pour la radiodiffusion, depuis sa création par Otakar Jeremias à Prague en 1938, alors même qu’il était déjà en exil. Puis en décembre 1955 Karel Ancerl annonça qu’il reprenait l’œuvre et l’enregistrait pour Supraphon, tenant le compositeur quotidiennement au courant des sessions phonographiques. Martinu aura-t-il eu le temps d’entendre son disque avant que la mort le prenne ? Si oui, cette œuvre fraiche comme le jour dut le surprendre par l’élégance preste de son écriture qui revenait aux rythmes et aux harmonies de la musique tchèque, et surtout morave, avec une fantaisie que le Janacek de "La petite renarde rusée" n’aurait pas désavouée. Si la version de Karel Ancerl surprend toujours pas son énergie farouche - le concert a été édité par Praga, l’enregistrement pour Supraphon est toujours disponible - Libor Pesek lui donna une dimension plus lyrique (Supraphon serait bien inspiré de rééditer cette magnifique gravure en CD ) que Thomas Netopil reprend à son compte, dorant l’orchestre, ébrouant les chœurs d’enfants, menant ses solistes grand train, et ménageant pourtant une lecture plus dramatique qu’à l’accoutumée : ce bouquet n’est pas que printanier, Martinu y tenait d’ailleurs. Bravo ! D’autant que la prise de son est somptueuse. Mais le travail de Jan Novak qui se fit un prénom avec ses "Danses Philharmoniques" entache un rien un disque qu’on aurait préféré tout entier dédié à Martinu : ses cantates abondent, le choix eut été aisé. L’éditeur nous rembourse avec, comme pour la gravure récente de "Gilgamesh" par Manfred Honeck, un bel album artistement conçu (Discophlia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Bohuslav Martinu and Jan Novák shared similar fates – both of them left their country and wandered around the world. The two composers also had a relationship as a teacher and pupil. Novák referred to his studies with Martinu in New York in 1947 as having had a major impact on his development as a music creator and human. Martinu’s influence is palpable in Novák’s Philharmonic Dances (Choreae Philharmonicae, 1956), three symphonic fantasies that provide wide scope for showcasing the virtuosity of both the soloists and the groups of instruments. The present recording of the work (the very first made in a studio) helps us to pay off our great debt to Novák, an artist who gave preference to being a “free exile” against having to breathe the oppressive air in his homeland, reigned over by a dictatorial regime. The album’s centrepiece is a new account of Martinu’s Bouquet of Flowers, a landmark recording of which was made in 1955 by Karel Ancerl, conducting the Czech Philharmonic. The composer never got to hear the piece performed in public yet he had the chance to listen to the gramophone record sent to him at his friend’s house at Schönenberg, where he had found a temporary home. Some 60 years later, the Bouquet of Flowers has now been let blossom in its entire beauty by Tomáš Netopil, one of the most distinguished contemporary Czech conductors. Drawing upon traditional Moravian songs as the major and irreplaceable source of inspiration, one that had a marked influence on his singular musical idiom, Martinu solely based his Bouquet of Flowers on folk ballads – and the performers have duly approached it with the loving care and tenderness of seasoned gardeners.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.
Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.

Un cornetto a Roma : La musique pour cornet à Rome, 1500-1700. Foccroulle, InAlto, Colson.
Un cornetto a Roma : La musique pour cornet à Rome, 1500-1700. Foccroulle, InAlto, Colson.

Johann Kuhnau : Intégrale de l'œuvre sacrée, vol. 3. Meyer.
Johann Kuhnau : Intégrale de l'œuvre sacrée, vol. 3. Meyer.


Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.
Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.


Gounod : les œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.
Gounod : les œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.


Offenbach : Mélodies. Sarkissian, Crouet, Propper, Milkis, Arakelyan.
Offenbach : Mélodies. Sarkissian, Crouet, Propper, Milkis, Arakelyan.


Christian Westerhoff : Concertos pour alto et pour flûte. Buntrock, Pas-Van Riet, Hotz.
Christian Westerhoff : Concertos pour alto et pour flûte. Buntrock, Pas-Van Riet, Hotz.


Bussotti : Œuvres pour piano. Bussotti, Orvieto, Longobardi.
Bussotti : Œuvres pour piano. Bussotti, Orvieto, Longobardi.


Penderecki : Concertos pour piano, tompette, violon, violoncelle. Haufa, Markowski, Nehring, Kobus, Tworek, Penderecki.
Penderecki : Concertos pour piano, tompette, violon, violoncelle. Haufa, Markowski, Nehring, Kobus, Tworek, Penderecki.


Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.
Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.


Mozart : Lucio Silla. Spicer, Ruiten, Crebassa, Kalna, Sementazo, Minkowski, Pynkoski.
Mozart : Lucio Silla. Spicer, Ruiten, Crebassa, Kalna, Sementazo, Minkowski, Pynkoski.


Sir William Walton : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Marwood, Brabbins.
Sir William Walton : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Marwood, Brabbins.


Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.


Germaine Tailleferre : Musique de chambre. Buchenberg, Eggebrecht, Gassenhuber.
Germaine Tailleferre : Musique de chambre. Buchenberg, Eggebrecht, Gassenhuber.


Leff Pouishnoff : Intégrales des enregistrements 78 tours et Saga Records.
Leff Pouishnoff : Intégrales des enregistrements 78 tours et Saga Records.


Johann Evangelist Brandl : Symphonies, op. 12 et 25. Griffiths.
Johann Evangelist Brandl : Symphonies, op. 12 et 25. Griffiths.


Rachmaninov : Vêpres (30 ans Hyperion). Best.
Rachmaninov : Vêpres (30 ans Hyperion). Best.

Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°56 - 01/2018
ClicMag n°56 - 01/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.