FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Hyperion  CDA68252
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Manuel Cardoso : Requiem, Lamentations, Magnificat & Motets. Ensemble Cuperinos, Toscano.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:09:34

Enregistrement : 21-23/09/2016
Lieu : Braga
Pays : Portugal
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Hyperion
Référence : CDA68252
EAN : 0034571282527
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2019
Date de sortie : 06/02/2019

Genre : Classique
Frei Manuel Cardoso (1566-1630)
Vau. Et egressus est a filia Sion
In monte Oliveti
Tristis est anima mea
Requiem à 4 voix
Domine, tu mihi lavas pedes?
Magnificat secundi toni a 4
Amen dico vobis
Cum audisset Johannes
Ipse est qui post me
Omnis vallis
Quid hic statis?
Tua est potentia
Sitivit anima mea

Ensemble Cupertinos
Luis Toscano, direction

A l’époque de Cardoso, le Portugal, son pays natal, était sous la domination de l’Espagne, en l’occurrence du très catholique Philippe II, devenu roi du Portugal en 1580. Le fanatisme religieux du souverain, et son goût prononcé et héréditaire pour la musique ne sont certainement pas étrangers au fait que les compositeurs locaux, essentiellement de musique religieuse, étaient non seulement appréciés à l’égal de leurs contemporains espagnols, mais portés à une stimulante émulation avec des propagateurs du langage palestrinien de la stature de Guerrero, Vivanco ou Victoria. Né en 1566 à Fronteira, Cardoso fait partie de cette glorieuse trilogie portugaise, avec Lôbo et Magalhaes, qui vécut jusqu’à la moitié du siècle suivant (ils dépassèrent tous trois l’âge de 80 ans) tout en ignorant superbement les évolutions baroques de Monteverdi et autres. Cardoso publia ainsi entre 1613 et 1648 cinq volumes de musique chorale sacrée qui témoignent d’un attachement indéfectible au style du maître romain. Les merveilles ici enregistrées proviennent respectivement du premier recueil (Magnificat), du second de 1625 (Motet Sitivit Anima Mea), tandis que toutes les autres (avec la Missa pro Defunctis à 4 voix) sont extraites de l’ultime recueil du compositeur, chant du cygne du musicien âgé de 82 ans. Il ne fallait pas moins que l’engagement passionné du jeune ensemble portugais Cupertinos, aux voix pleines et radieuses, pour révéler la grandeur transcendante de ces musiques sublimes. Une réalisation incontournable pour tous de fans des polyphonies de la Renaissance tardive. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Domenico Cimarosa : L'impresario in angustie. Antonini, Bini, Cigna, Escobar, Gallo, Salvagno.
Domenico Cimarosa : L'impresario in angustie. Antonini, Bini, Cigna, Escobar, Gallo, Salvagno.

Dubedout, Leroux : Tournoiements. Perron, Nouvel Ensemble Modern, Vaillancourt.
Dubedout, Leroux : Tournoiements. Perron, Nouvel Ensemble Modern, Vaillancourt.

Martinu : Concertos pour violon n° 1 et 2. Irnberger, Förster.
Martinu : Concertos pour violon n° 1 et 2. Irnberger, Förster.


Tor Aulin : Master Olof - Danses suédoises - Danses de Gotland. Willen.
Tor Aulin : Master Olof - Danses suédoises - Danses de Gotland. Willen.


Mieczyslaw Karlowicz : Symphonie "Renaissance", op. 7. Bergmann.
Mieczyslaw Karlowicz : Symphonie "Renaissance", op. 7. Bergmann.


Eugen d'Albert : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Reinhold.
Eugen d'Albert : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Reinhold.


Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.
Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.


Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.
Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.


Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.
Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.


Johann Kuhnau : L'œuvre sacrée, vol. 4. Meyer.
Johann Kuhnau : L'œuvre sacrée, vol. 4. Meyer.

Commander ce produit

15,36 €
13,06 €
Prix catalogue : 21,95 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 02/2019
ClicMag n°68 - 02/2019
Infos label
Hyperion
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.