FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Carus-Verlag  CAR83283
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Ligeti : Requiem. Hierdeis, Morloc, Bernius.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:56:16

Label : Carus
Référence : CAR83283
EAN : 4009350832831
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 01/11/2017

Genre : Classique
György Ligeti (1923-2006)
Requiem
"Lux Aeterna", pour 16 voix

Maurice Ravel (1875-1937)
"Soupir", pour 16 voix (arr. de C. Gottwald)

Claude Debussy (1862-1918)
"Les Angélus", pour 6 voix (arr. de C. Gottwald)
"Des pas sur la neige", pour 16 voix (arr. de C. Gottwald)

Gustav Mahler (1860-1911)
"Ich bin der Welt abhanden gekommen", pour 16 voix (arr. C. Gottwald)

Gabriele Hierdeis, soprano
Renée Morloc, alto
Kammerchor Stuttgart
Danubia Orchestra Obuda
Frieder Bernius, direction

Le Requiem de Gyorgy Ligeti (1923-2006) composé en 1965, fut fondateur d'une certaine modernité en musique mais il s'inscrit aussi dans une tradition séculaire de cette messe pour les âmes des défunts. Il existe une structure formelle et sémantique commune que l'on retrouve aussi bien chez Ockeghem, Mozart, Cherubini, Duruflé et même ici chez Ligeti mais dans sa version disons « apocalyptique ». L'introïtus statique incite ainsi au recueillement puis confine progressivement au vertige par le chromatisme aigu du traitement des voix et le resserrement des strates sonores. Puis orchestre et solistes vont intervenir par saccades fulgurantes dans le Kyrie pour déboucher sur un Dies Irae violemment contrasté où le matériau orchestral survolté déchire de part en part le maillage vocal. Enfin, le Lacrimosa, partagé entre deux voix solistes abandonnées et un orchestre réduit en cendres, rétablit un statu quo sonore plus proche ici de la béance nihiliste que de la sérénité. Suit du même Ligeti Le Lux aeterna (1966) où, de la micro tonalité (re)naît une lumière subtile assez fluctuante mais jamais oppressante. Les quatre pièces de Clytus Gottwald sont des transpositions de pièces instrumentales transposées au chœur. Elles s'y prêtent plus (le Soupir de Ravel, Les Angelus et Des pas sur la neige de Debussy) ou moins (le Ich bin der Welt abandhen gekommen de Mahler) mais la minutie de leur arrangement ne peut que captiver. Quant à l'interprétation du Kammerchor de Stuttgart dirigé de main de maître par Frieder Bernius, par sa perfection, elle frôle la froide objectivité qui convient assez bien à cette musique. (Jérôme Angouillant)

“For me György Ligeti is the most important composer of the second half of the 20th century” said the conductor Frieder Bernius about the composer who died in 2006. The underlying composition of the CD is a recording of the Requiem with the Kammerchor Stuttgart, recorded in early 2006, which Ligeti himself praised as being “an outstanding interpretation.” The Requiem is being issued for the first time together with Ligeti’s Lux aeterna which, so to speak, represents, with regard to its content, a “completion,” as Ligeti had not set this in his Requiem , even though it is the final sentence of said liturgical text. These two works are supplemented by transcriptions by Clytus Gottwald, the dedicatee of the Lux aeterna , in which he professedly orientates himself according to Ligeti’s “microtonality.”

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

15,36 €
13,06 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
Carus
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.