FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  CPO555138
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Korngold : Sérénade symphonique, op. 39 - Sextuor, op. 10. Rohde.
5 de Diapason
Diapason de avril 2018
Critique de Nicolas Derny
Page n° 92
Format : 1 CD
Durée totale : 01:01:55

Enregistrement : 2016-2017
Lieu : Varsovie
Pays : Pologne
Prise de son : Studio / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO555138
EAN : 0761203513826
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 07/02/2018

Genre : Classique
Erich Wolfgang Korngold (1897-1957)
Sérénade symphonique pour orchestre à cordes en si bémol majeur, op. 39
Sextuor en ré mineur, op. 10 (arr. pour orchestre à cordes)

NFM Leopoldinum Orchestra
Hartmut Rohde, direction

Korngold a 17 ans lorsqu’il écrit son Sextuor à cordes : l’enfant prodige qui a stupéfié Vienne par l’étendue de son talent compte déjà plusieurs œuvres à son actif et sa réputation de compositeur est bien établie. Comparable à l’Octuor de Schubert ou aux Symphonies pour cordes de Mendelssohn par sa précocité, son inventivité et sa maîtrise instrumentale, cette œuvre postromantique (1914) aux tonalités parfois ambigües semble naviguer à mi-chemin entre la "Nuit Transfigurée" de Schoenberg et l’"Apollon Musagète" de Stravinski. Opulente et polychromatique, son écriture se prête parfaitement à l’arrangement pour orchestre à cordes conçu et réalisé ici par Hartmut Rohde. Trente ans plus tard, alité à la suite d’un infarctus, Korngold commence à composer mentalement une pièce pour orchestre à cordes qui deviendra la "Sérénade Symphonique" (1948). Sombre, élégante et touchante, d’essence éminemment viennoise, elle est paradoxalement bien plus "classique" que le Sextuor. Elément central de l’œuvre, le crépusculaire Lento religioso déploie une longue mélodie emprunte d’angoisse et de mélancolie qui évoque (convoque ?) Mahler, comme si Korngold, au soir de sa vie, à l’instar de Richard Strauss avec ses 4 Derniers Lieder, composait un ultime adieu au romantisme finissant. Luxuriant, l’orchestre offre une grande variété de couleurs instrumentales, sonnant parfois comme s’il était au complet. A la tête d’une phalange peu connue mais impressionnante de cohésion et de clarté, Rohde montre une véritable affinité avec cette musique dont il a manifestement saisi l’esprit et la lettre. (Alexis Brodsky)

Erich Wolfgang Korngold began composing his String Sextet during his vacation in Alt-Aussee in the summer of 1914 and while working on Violanta, his second opera. At the time he was seventeen years old, had already established himself internationally as a composer with an impressive work catalogue, and was regarded as the greatest child prodigy of his time. In the sextet, heard here in an arrangement for string orchestra by the conductor Hartmut Rohde, Korngold employs the most opulent, most richly colorful style in order to produce a highly romantic work consisting of four complex movements. Thirty years later Korngold was living in exile in Hollywood. Following a heart attack he was in the hospital and began composing a work for string orchestra in his head while recuperating. The result was his Symphonic Serenade in B flat major op. 39, one of the best works he composed during the final years of his life.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Dvorák : Symphonie n° 9. Neumann.
Dvorák : Symphonie n° 9. Neumann.

C.P.E. Bach : Concertos pour piano, vol. 5. Rische.
C.P.E. Bach : Concertos pour piano, vol. 5. Rische.

La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.


Mark Hambourg : Encores & Rarities, sélection des enregistrements HMV, 1910-1935.
Mark Hambourg : Encores & Rarities, sélection des enregistrements HMV, 1910-1935.


Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 2.
Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 2.


Nikolai Miaskovski : Intégrale des quatuors à cordes, vol. 1. Quatuor Taneiev.
Nikolai Miaskovski : Intégrale des quatuors à cordes, vol. 1. Quatuor Taneiev.


Mieczyslaw Weinberg : Sonates pour piano. Blumina.
Mieczyslaw Weinberg : Sonates pour piano. Blumina.


Rossini : Moïse en Égypte. Foster-Williams, Fredrich, Dladla, Costanzo, De Beer, Mazzola.
Rossini : Moïse en Égypte. Foster-Williams, Fredrich, Dladla, Costanzo, De Beer, Mazzola.


Scarlatti : Sonates pour piano, vol. 2. Hewitt.
Scarlatti : Sonates pour piano, vol. 2. Hewitt.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.


Song of the North. 441 Hz Chamber Choir, Wilczewska.
Song of the North. 441 Hz Chamber Choir, Wilczewska.


Jacob Obrecht : Missa Grecorum & Motets. Rice.
Jacob Obrecht : Missa Grecorum & Motets. Rice.


Wilhelm Furtwängler dirige Schumann et Beethoven.
Wilhelm Furtwängler dirige Schumann et Beethoven.


Claude Le Jeune : Mon Dieu me paist, psaumes. Wickham.
Claude Le Jeune : Mon Dieu me paist, psaumes. Wickham.


Haydn : Symphonies n° 88, 92 "Oxford", 94 "Surprise". Bernstein.
Haydn : Symphonies n° 88, 92 "Oxford", 94 "Surprise". Bernstein.


Mozart : Sonates pour violon, vol. 5. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 5. Ibragimova, Tiberghien.


Nikolai Demindenko joue Rachmaninov : Œuvres pour piano.
Nikolai Demindenko joue Rachmaninov : Œuvres pour piano.


Walter B. / Mozart : Les enregistrements 78 tours.
Walter B. / Mozart : Les enregistrements 78 tours.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.