FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95754
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Joseph Bodin de Boismortier : Musique pour flûte, viole de gambe et basse continue. Ensemble Umbra Lucis, Bagliano.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:02:35

Enregistrement : 01/11/2017
Lieu : Anghiari
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95754
EAN : 5028421957548
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 28/11/2018

Genre : Classique
Joseph Bodin de Boismortier (1689-1755)
Ballet de village en sol majeur pour 2 flûtes à bec et basse continue, op. 52 n° 1
Pièces de clavecin, op. 59
La Caverneuse
La Transalpine
Sonate en trio en mi mineur pour flûte à bec, viole de gambe et basse continue, op. 37 n° 2
La Valétudinaire, Pièces de clavecin, op. 59
Soante en fa majeur pour flûte à bec et clavecin, op. 91 n° 1
Suite en ré majeur pour viole de gambe et basse continue, op. 31
Pièces de clavecin, op. 59
La Sérénissime
La Frénétique
Sonate en do mineur pour 3 flûtes à bec et basse continue, op. 34 n° 6

Ensemble Umbra Lucis
Stefano Bagliano, flûte à bec
Fabrizio Lepri, viole de gambe
Stefano Lorenzetti, clavecin
Fabiano Martignago, flûte à bec
Manuel Staropoli, flûte à bec
Teresa Peruzzi, viole de gambe, continuo

« Bienheureux Boismortier, dont la fertile plume, peut tous les mois sans peine enfanter un volume » ainsi écrivait son contemporain Laborde en brocardant gentiment la production torrentielle du compositeur (130 Opus répertoriés), qui inonda le marché parisien d’une pléthore de sonates, duos, concertos, quatuors, quintettes de 1723, année de son arrivée à Paris, quasiment jusqu’à sa mort en 1755. Cette abondante production, qui inclut également plusieurs opéras, cantates, grands motets et Airs , a « surfé » sur le goût de l’époque de la Régence puis du début du règne de Louis XV pour les « bergeries « et autres musiques pastorales mettant en œuvre, outre la Flûte traversière (instrument du compositeur) , la flûte à bec (mise à l’honneur ici), la vielle à roue, la musette (petite cornemuse appréciée des nobles jouant aux bergers et bergères), ainsi que des instruments plus traditionnels, violon, violoncelle, viole de gambe, basson, clavecin… Ce bel enregistrement de Stefano Bagliano et son ensemble nous présente un florilège de plusieurs genres de musique de chambre représentatifs du style très français mâtiné d’influences italiennes de Boismortier, qui pâtit d’un oubli incompréhensible dans son propre pays, alors qu’il a fait les beaux jours de la musique française de cette période à côté de Rameau, Rebel, Bernier, Campra, Marais père et fils, Forqueray père et fils, Mondonville, et tant d’autres. Une résurrection qu’il serait souhaitable d’approfondir. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

As attractive as it is fluent and copious in quantity, the music of Joseph Bodin de Boismortier (1682–1765) gave immense pleasure to his courtly French audiences, so lucratively that he was able, unusually for his time, to pursue a career loosened from the ties of aristocratic patronage. He embodied the 18th-century homme du monde, and his music always reflects the conviviality and refined taste that permeated every aspect of the Parisian society of the time. This collection of Boismortier’s chamber music opens with the Ballet de village in G Op.52 No.1, published in 1752. A traditional sequence of dance movements is treated in a subtle and charming manner and concluding with a flamboyant chaconne: a stunning example of the composer’s refinement, grace and virtuoso writing for the flute which was his own instrument. This Italian early-music ensemble then explores a more Italian side to Boismortier’s idiom with sonatas from the Opp. 34, 37 and 91 collections. They alternate with excerpts from the vividly pictorial Pièces de clavecin Op.59, which capture archetypes of contemporary French society with wit and even sympathy in works such as La Valétudinaire. The music fits perfectly under the fingers: for clarity, refinement and expressive power these pieces are comparable in form and inventiveness to the keyboard music of François Couperin. Also wholly French in idiom is the Suite in D Op.31 for viola da gamba and basso continuo: its flowing and sensuous cantabile style may even be heard as a homage to Marin Marais, who had died in 1728. This album is the latest in a series of critically acclaimed recordings made by the recorder and flute player and director Stefano Bagliano. Previous Brilliant Classics albums have included concertos and sonatas by Quantz (BC95386), praised by MusicWeb International as ‘an excellent recording to become acquainted with Quantz…one might consider getting hold of other recordings of Bagliano after having been left spellbound by his rendering.’

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Alessandro Rolla : Concertos pour alto - Symphonie en ré - Tantum ergo. Braconi, Vitale, Schiavo.
Alessandro Rolla : Concertos pour alto - Symphonie en ré - Tantum ergo. Braconi, Vitale, Schiavo.

Carlo Ambrogio Lonati : Intégrale des symphonies. Ensemble Giardino di Delizie, Augustynowicz.
Carlo Ambrogio Lonati : Intégrale des symphonies. Ensemble Giardino di Delizie, Augustynowicz.

Luchesi : Les symphonies inédites. Belli.
Luchesi : Les symphonies inédites. Belli.

Commander ce produit

6,72 €
5,71 €
Prix catalogue : 9,60 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°67 - 01/2019
ClicMag n°67 - 01/2019
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.