FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Hyperion  CDA68005
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Jongen, Lazzari : Concerto et autres œuvres pour violon. Graffin, Brabbins.
Diapason from March 2015
Review by Nicolas Derny
Page No. 88
Format : 1 CD
Total Time : 01:05:47

Recording : 09-11/07/2013
Location : Eindhoven
Country : Pays-Bas
Sound : Stereo

Label : Hyperion
Catalog No. : CDA68005
EAN : 0034571280059
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2015
Release Date : 11/02/2015

Genre : Classical
Joseph Jongen (1873-1953)
Fantaisie en mi majeur
Adagio symphonique en si majeur
Concerto pour violon en si mineur

Sylvio Lazzari (1857-1944)
Rhapsodie en mi mineur

Philippe Grafin, violon
Royal Flemmish Philharmonic
Martyn Brabbins, direction

Le dix huitième volume de la passionnante série des concertos romantiques pour violon et orchestre du label britannique indépendant Hypérion nous propose de découvrir des œuvres pour violon et orchestre rares du compositeur belge Joseph Jongen( 1873-1953) et du compositeur italien Sylvio Lazzari (1857-1944). Des trois œuvres proposées ici de Jongen, la fantaisie en mi majeur opus 12 est la plus ancienne composée en 1898. Elle opère un charme captivant sur l’auditeur par la richesse de son orchestration et la beauté du chant mélodique pour le violon. Il en est de même pour le vibrant adagio symphonique pour violon et orchestre en si majeur opus 20 achevé en avril 1901 et dédié à son ami Joseph Debroux (1866-1929). Avec son concerto pour violon et orchestre en si mineur opus 17 écrit dans les années 1900 après un séjour à Bayreuth et à Munich, cette œuvre lancinante et profondément lyrique héritière de D’Indy, Franck et Richard Strauss est l’une des premières œuvres importantes du compositeur belge. Ce concerto fût dédié à Eugène Ysaye qui pourtant ne l’imposa pas au concert. Véritable révélation à la première audition, ce concerto peut être considéré comme l’un des plus beaux du romantisme tardif. Écrite en 1922, la sublime rapsodie pour violon et orchestre en mi mineur de Sylvio Lazzari nous plonge dans une atmosphère poétique rare. Cet élève de Gounod semble proche de César Franck et Ernest Chausson ici. On attend désormais l’enregistrement de ces deux concertos pour violon et orchestre… Le violoniste français Philippe Graffin fait preuve d’une belle maîtrise technique développant un son impressionnant au service de l’émotion… Il transcende ses pages vibrantes de la grande école belge et du compositeur italien à redécouvrir. Il y a un je-ne sais-quoi du jeune Menuhin dans son jeu. Les musiciens du Royal Flemish Philharmonic semblent particulièrement concernés sous la direction inventive et aérée de Martyn Brabbins magnifiant ces belles partitions endormies… Une merveille à figurer dans toute bonne compacothèque! (Serge Alexandre)

Hyperion publie le 18e volume de sa série consacrée aux Concertos pour violon romantiques, essentiellement dévolu à Jongen : trois œuvres peur courues écrites entre 1998 et 1902, alors que le jeune compositeur n’avait pas encore mis son orchestre sous les lumières de Debussy. Le grand Concerto en si mineur op. 17, écrit lors d’un séjour à Munich à l’automne 1899 pour le violoniste Emile Chaumont, enthousiasma Florent Schmitt. Partition absolument romantique, que Philippe Graffin joue d’un achet passionné, et que Martin Brabbins emporte d’un geste. Deux opus plus brefs, une Fantaisie et un Adagio Symphonique, complètent ce portrait de Joseph Jongen en jeune homme, et l’éditeur ajoute une Rapsodie de Sylvio Lazzari, charmante, colorée d’un impressionnisme sage, qui donne envie d’en savoir plus sur le corpus symphonique du compositeur de La Tour de feu (Discophilia, Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

La série des Concertos romantiques pour violon fait un passage par la Belgique et la musique de Joseph Jongen, un compositeur davantage connu aujourd'hui pour sa musique pour orgue, mais qui était de son vivant admiré pour ses œuvres chorales et chambristes. Jongen étudia au Conservatoire de Liège où il entendit le grand violoniste Eugène Ysaÿe et les compositeurs-chefs d'orchestre Vincent d'Indy et Richard Strauss. Dans ce nouvel album, Philippe Graffin (un artiste familier et bienvenu dans notre série) est accompagné par le Royal Flemish Philharmonic et Martyn Brabbins dans le Concerto pour violon de Jongen, l'une des premières œuvres substantielles du compositeur. Son contemporain, Florent Schmitt, décrivit ce Concerto comme «l'un des plus beaux concertos», ce dernier admirant «le riche lyrisme» et «l'extrême profusion de thèmes et de rythmes». D'autres œuvres pour violon et orchestre de Jongen sont aussi incluses ici de même qu'une Rapsodie du compositeur romantique italien Sylvio Lazzari (1857-1944) qui fut influencé, comme Jongen, par le musique de César Franck.

The Romantic Violin Concerto series reaches Belgium and the music of Joseph Jongen, a composer more celebrated for his organ music now, but who was equally admired in his day for his orchestral and chamber works. Jongen studied at the Liège Conservatoire where he heard the great violinist Eugène Ysaÿe and composer-conductors Vincent d’Indy and Richard Strauss. In this new album Philippe Graffin (a welcome and familiar presence in this series) collaborates with the Royal Flemish Philharmonic and Martyn Brabbins in Jongen’s Violin Concerto, one of the composer’s first substantial works. It was described by his contemporary Florent Schmitt as ‘one of the finest violin concertos’; and he admired the ‘outpouring of warm lyricism’ and ‘lush profusion of themes and rhythms’. Also included are other works for violin and orchestra, and a Rapsodie for the same forces by Italian Romantic Sylvio Lazzari (1857–1944) who was influenced—as was Jongen—by the music of César Franck.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Fujiie, Takemitzu, Ikebe, Moroi : Œuvres pour piano. Oppitz.
Fujiie, Takemitzu, Ikebe, Moroi : Œuvres pour piano. Oppitz.

Gabrieli : Œuvres vocales sacrées. Gemmani.
Gabrieli : Œuvres vocales sacrées. Gemmani.

Haydn : Les Symphonies, vol. 18 : n° 89, 102. Fey.
Haydn : Les Symphonies, vol. 18 : n° 89, 102. Fey.


Ferruccio Busoni : Concerto pour piano. Hamelin, Elder.
Ferruccio Busoni : Concerto pour piano. Hamelin, Elder.


Liszt : Intégrale de la musique pour piano. Howard.
Liszt : Intégrale de la musique pour piano. Howard.


Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.
Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.


Martinu : Bouquet de fleurs. Novák : Danses philharmoniques. Knezikova, Kapustova, Brezina, Plachetka, Vasilek, Netopil.
Martinu : Bouquet de fleurs. Novák : Danses philharmoniques. Knezikova, Kapustova, Brezina, Plachetka, Vasilek, Netopil.


Holbrooke : Musique de chambre pour clarinette. Plane.
Holbrooke : Musique de chambre pour clarinette. Plane.


Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.
Smetana : Mà Vlast, cycle de poèmes symphoniques. Kubelik.


Charles-Marie Widor : Concertos pour piano n° 1 et 2. Becker, Fischer.
Charles-Marie Widor : Concertos pour piano n° 1 et 2. Becker, Fischer.


José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.
José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.


Mozart : Sonates pour violon, vol. 2. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 2. Ibragimova, Tiberghien.


Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.
Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.


Christian Budu joue Chopin et Beethoven : Œuvres pour piano.
Christian Budu joue Chopin et Beethoven : Œuvres pour piano.


Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.
Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.


Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.
Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.


Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.
Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.


Max Reger : Musique de chambre pour piano, vol. 2. Lorenzen, Quatuor Fanny Mendelssohn.
Max Reger : Musique de chambre pour piano, vol. 2. Lorenzen, Quatuor Fanny Mendelssohn.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°74 - 09/2019
ClicMag n°74 - 09/2019
Label Info
Hyperion
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.