FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  HAN94230
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Johanna Martzy joue Mozart : Concertos pour violon. Müller-Kray. (1956-62)
Diapason de juillet 2015
Critique de Nicolas Derny
Page n° 129
Format : 1 CD
Durée totale : 00:47:51

Enregistrement : 1956-1962
Lieu : Stuttgart
Pays : Allemagne

Label : Haenssler Classic
Référence : HAN94230
EAN : 4010276027928
Code Prix : DM013A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 22/04/2015

Genre : Classique
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour violon n° 4 en ré, KV 218
Concerto pour violon n° 3 en sol, KV 216

Johanna Martzy, violon
Orchestre Symphonique de la radio de Stuttgart
Hans Müller-Kray, direction

Johanna Martzy, une violoniste pour les violonistes ? Longtemps la poignée de ses albums microsillons ne fut disponible au CD que dans un joli coffret Toshiba Japon. C’est là que j’ai appris son art si intense, ses cantabile audacieux, son violon aux registres si marqués, et dans un microsillon DG où Ferenc Fricsay lui accompagnait le Concerto de Dvorak, en le cambrant dès les accords de l’incipit. Depuis Testament a réédité les EMI, et DG republié dans la grande anthologie symphonique Ferenc Fricsay le Dvorak. Hänssler Classic publie juste en même temps les 3e et 4e Concertos de Mozart- enregistrée pour la Radio de Stuttgart, le Troisième en 1956, le Quatrième en 1962. Hans Müller-Kray est au pupitre et une fois de plus sa direction pleine d’autorité me tire l’oreille. Décidément une personnalité ! Sur cet orchestre vivement dessiné, Johanne Martzy chante à pleine voix, aussi magnifique d’engagement dans le Troisième, comme dansé presque, que dans le Quatrième plein d’esprit, d’une virtuosité éblouissante. Ici, elle surpasse de loin les versions qu’elle en avait laissées au studio respectivement pour EMI et DG : écoutez seulement la cadence de l’Allegro du Quatrième Concerto ! (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Figure majeure parmi les musiciens hongrois d’après-guerre, Johanna Martzy fût reconnue comme l’une des grandes violonistes des années 50 au début des années 60. Pourtant, son talent est aujourd’hui oublié et son nom n’est connu qu’auprès des initiés. Si elle mit un point final à ses activités de concertiste internationale en 1976, sa carrière d’artiste en studio fut plus courte encore. Les premiers enregistrements, sur lesquels elle interprète du répertoire Deutsche Grammophon, sont datés du début des années 50. Puis en 1954, à tout juste 29 ans, le label EMI lui fait signer un contrat d’exclusivité. Cependant, quelques années seulement après leur sortie, la totalité de ces enregistrements sont retirés du marché, ce qui épaissi encore un peu plus le mystère qui entoure Johanna Martzy, et achève d’écrire sa légende auprès des collectionneurs. Enregistré à l’origine par EMI, le Concerto en sol Majeur de Mozart que l’on retrouve ici au programme, n'a jamais été publié. Le Concerto en ré majeur K. 218, enregistré avec Eugen Jochum au début des années 50, est également un document sonore rare. La violoniste y exprime toute sa perfection technique, toute l’expression passionnée de son jeu, et sa maîtrise consommée de toutes les nuances de l’archet.

Though undoubtedly one of most important Hungarian musicians after the Second World War, and was counted among the great violinists of the fifties and early sixties, Johanna Martzy‘s star would soon fade from international memory and increasing become a name known only to connoisseurs. Even shorter than her international concert career – her final public concert took place in 1976 – was her career as a recording artist. Her first recordings were made at the beginning of the 50's, with some repertoire Deutsche Grammophon, and then in 1954, the 29 year old was signed exclusively to EMI. All of Johanna Martzy’s recordings were taken off the market a few years after their release, which gave her a near legendary mystique and a very committed following of collectors. An EMI recording of Mozart's G Major Concerto was never published. Mozart's D Major Concerto, K. 218 was recorded with Eugen Jochum in the early 50s. Interestingly, in the present recording is not only a comparison with the commercial recordings, but also that the D Major Concerto, K. 218 (from 1956), and the G Major Concerto (from 1962) were made as a live recordings of a studio production. Johanna Martzy‘s Mozart displays not only technical perfection and a gloroiusly unfolding tone, but the consummate mastery of the bow in all its nuances, and a cultivated passion of expression.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.

Bernhard Molique : Quatuors n° 1 et 2. Quatuor de Mannheim.
Bernhard Molique : Quatuors n° 1 et 2. Quatuor de Mannheim.

Graf : Quatuors à cordes. Quatuor Via Nova.
Graf : Quatuors à cordes. Quatuor Via Nova.


Haydn, Mozart : Symphonies. Groves.
Haydn, Mozart : Symphonies. Groves.


Jurowski : Symphonie n° 5. Jurowski.
Jurowski : Symphonie n° 5. Jurowski.


Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.
Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.


Nivers, Lebègue : Musique française pour orgue, vol. 4. Ponsford.
Nivers, Lebègue : Musique française pour orgue, vol. 4. Ponsford.


Bach : L'offrande musicale, BWV 1079. V. Ghilemi, L. Ghielmi, De Winne, Gent.
Bach : L'offrande musicale, BWV 1079. V. Ghilemi, L. Ghielmi, De Winne, Gent.


Richard Strauss : Don Juan - Ein Heldenleben
Richard Strauss : Don Juan - Ein Heldenleben


Bruckner : Œuvres vocales sacrées. Coburn, Danz, Selig, Rilling.
Bruckner : Œuvres vocales sacrées. Coburn, Danz, Selig, Rilling.


Liszt : Douze études d'exécution transcendante. Berman.
Liszt : Douze études d'exécution transcendante. Berman.


Franco Fagioli - Canzone e Cantate.
Franco Fagioli - Canzone e Cantate.


Suites et ouvertures pour la radio de Schreker, Braunfels, Toch, Künneke, Butting.
Suites et ouvertures pour la radio de Schreker, Braunfels, Toch, Künneke, Butting.


Prokofiev, Chostakovitch : Concertos pour violoncelle. Isserlis, Järvi.
Prokofiev, Chostakovitch : Concertos pour violoncelle. Isserlis, Järvi.


Gounod : Requiem. Dvorák : Messe en Ré. Hur, Joost.
Gounod : Requiem. Dvorák : Messe en Ré. Hur, Joost.


Poulenc/Ravel/Satie/Debussy : Lieder Poulenc, Ravel, Chabrier, Debussy, Satie. Bernac.
Poulenc/Ravel/Satie/Debussy : Lieder Poulenc, Ravel, Chabrier, Debussy, Satie. Bernac.


Rudorff : Symphonie n° 3. Beermann.
Rudorff : Symphonie n° 3. Beermann.


Enescu : L'œuvre pour violoncelle et piano. Radutiu, Rundberg.
Enescu : L'œuvre pour violoncelle et piano. Radutiu, Rundberg.

Commander ce produit

9,60 €
Prix catalogue : 13,72 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°53 - 10/2017
ClicMag n°53 - 10/2017
Infos label
Haenssler Classic
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.