FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4209
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Jan Zach : Œuvres vocales sacrées. Srumova, Cmugrova, Svoboda, Nosek, Stryncl.
Diapason de février 2017
Critique de Sophie Roughol
Page n° 98
Format : 1 CD
Durée totale : 00:57:48

Enregistrement : 09-10/04/2016
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4209
EAN : 0099925420925
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 26/10/2016

Genre : Classique
Jan Zach (1713-1773)
Requiem solemne en do mineur
Vêpres de la Vierge en ré majeur
Magnificat

Michaela Srumova, soprano
Sylva Cmugrova, alto
Cenek Svoboda, ténor
Jaromir Nosek, basse
Musica Florea
Collegium Floreum (instruments d'époque)
Marek Stryncl, direction

Le compositeur tchèque Jan Zach (1713-1773) est né à Prague. Très jeune, à peine sorti des études, il commence comme organiste dans différentes églises de la ville puis quitte Prague pour Mayence où il officie comme maître de chapelle auprès du Prince Electeur. Il voyage au Tyrol puis en Souabe où il trouve la mort mystérieusement. Personnage humble et pieux Jan Zach ne s'est jamais soucié de sa carrière de compositeur malgré son grand talent de musicien. Des trois Requiem qu'il composa, ce Requiem Solemne qui date de la période pragoise est son œuvre la plus connue. Sans perdre de vue la tonalité de recueillement et de prière pour le défunt de ce type de composition, Zach emploie des procédés modernes issus du style préclassique. C'est une compilation des formes les plus usitées de l'époque : plusieurs fugues alla Fux ou Zelenka (présentes à presque chaque fin de section), de longues arias colorature à la manière des opéras italiens. Le Dies Irae en est un exemple frappant. Zach ne boude pas non plus le chromatisme à des fins expressives ni les figures rhétoriques pour évoquer la chute ( Ne Cadant) ou la résurrection (Dum Resurget). Cette richesse de caractères explique que cette œuvre ait survécue, notamment grâce à la fugue chromatique du Kyrie qui fut mainte fois reprise par les musiciens organistes de l'époque (Brixi, Seger) jusqu'à Dvorak qui ne devait pas l'ignorer lorsqu'il écrivit son propre Requiem. L'autre grande œuvre du programme est les "Vêpres de la Vierge" composée elle aussi à Prague. Partition plus éminemment festive mais dotée d'une certaine dramaturgie qui permet à Zach de montrer l'étendue et l'originalité de sa technique d'écriture. (Un exemple : Les petites cloches du magnificat agitées par les enfants de choeur et destinées à encenser l'autel!). On y entrevoit son futur style, allégé, déjà orienté vers un certain classicisme. La précision de l'interprétation, aussi bien du côté de l'orchestre (attaques des cordes) du choeur et des quatre solistes (irréprochables) nous font pencher pour un montage en studio. Pas du tout, il s'agit d'un enregistrement live. C'est dire la qualité exceptionnelle de la direction du chef Marek Stryncl, il est vrai, parfaitement rodé à ce répertoire tchèque. (Jérôme Angouillant)

Jan Zach, a new name in this editorial series, ranks among the “Czech music migrants” of the 18th century. However, before leaving war-­-struck Bohemia in 1741when he was twenty-­-eight years old, he had already composed a substantial amount of music. The focus of his work lies in liturgical music – solely the text of the requiem mass has been set to music by Zach three times. His Requiem solemne in c minor was one of the most frequently performed requiems on Prague church choirs (a fact witnessed by a great number of surviving copies) and could still be heard as late as the 20th century. Today’s audiences can listen to this mass as a resounding textbook of compositional styles used at the time and admire Zach’s impressive array of style elements ranging from strict counterpoint to modern coloratura arias. His Vesperae de Beata Virgine (introduced here in a modern-­-time premiere) were also widely used in Prague in Zach’s time. Here we can already trace the first echoes of the style of the Viennese classicist school. Both works give us an idea of music that sounded in newly built Prague churches in the 1730s. Members of the internationally renowned ensemble Musica Florea have accomplished this premiere with their characteristic lively engagement

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Chostakovitch : Les 2 concertos pour piano. Igoshina, Skou-Larsen.
Chostakovitch : Les 2 concertos pour piano. Igoshina, Skou-Larsen.

Georgi Mushel : Intégrale de la musique pour orgue. Saunders.
Georgi Mushel : Intégrale de la musique pour orgue. Saunders.

Antonin Reichenauer : Concertos, vol. 2. Haugk, Chytilova, Spelina, Stryncl.
Antonin Reichenauer : Concertos, vol. 2. Haugk, Chytilova, Spelina, Stryncl.


Alfred Schnittke : Concertos pour alto et pour violoncelle. Bashmet, Gutman, Rozhdestvensky.
Alfred Schnittke : Concertos pour alto et pour violoncelle. Bashmet, Gutman, Rozhdestvensky.


Leopold Kozeluch : Intégrale des sonates pour clavier, vol. 2. Soonjin Kim.
Leopold Kozeluch : Intégrale des sonates pour clavier, vol. 2. Soonjin Kim.


Sisto Reina : Armonia Ecclesiastica, œuvres vocales sacrées. Concentus Vocum, Gabbrielli.
Sisto Reina : Armonia Ecclesiastica, œuvres vocales sacrées. Concentus Vocum, Gabbrielli.


Pixis, Thalberg : Concertos pour piano. Shelley.
Pixis, Thalberg : Concertos pour piano. Shelley.


Geoffroy : Pièces de clavecin. Delage.
Geoffroy : Pièces de clavecin. Delage.


Joseph Bodin de Boismortier : Sonates et suites pour flûte traversière. Wentz, Ensemble Ad Rhenum.
Joseph Bodin de Boismortier : Sonates et suites pour flûte traversière. Wentz, Ensemble Ad Rhenum.


Segovia : Musique pour guitare. La Rocca.
Segovia : Musique pour guitare. La Rocca.


Telemann : Das befreite Israel, oratorio. Schmithüsen, Crook, Mertens, Abele, Max.
Telemann : Das befreite Israel, oratorio. Schmithüsen, Crook, Mertens, Abele, Max.


Rubinstein, Scharwenka : Concertos pour piano. Hamelin, Stern.
Rubinstein, Scharwenka : Concertos pour piano. Hamelin, Stern.


Scarlatti : Sonates pour piano. Hewitt.
Scarlatti : Sonates pour piano. Hewitt.


Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.
Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.


Joseph Zeidler : Missa ex D. Maksymiuk.
Joseph Zeidler : Missa ex D. Maksymiuk.


Vision of Peace, way of the Monk : Chant grégorien à l'Abbaye d'Ampleforth.
Vision of Peace, way of the Monk : Chant grégorien à l'Abbaye d'Ampleforth.


Richter : Concertos pour instruments à vent. Dohn, Lencsés, Warchal.
Richter : Concertos pour instruments à vent. Dohn, Lencsés, Warchal.


Reger : Intégrale des quatuors à cordes.
Reger : Intégrale des quatuors à cordes.

Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°47 - 03/2017
ClicMag n°47 - 03/2017
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.