FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  DIAP082
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Holst : Les Planètes. Karajan.
Diapason d'Or
Diapason de juin 2016
Critique de Gaëtan Naulleau
Page n° 86
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:21:32

Enregistrement : 1944-1961
Lieu : Vienne/Londres
Pays : Autriche/Royaume-Uni

Label : Diapason
Référence : DIAP082
EAN : 3770003441823
Code Prix : DM006B

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 07/09/2016

Genre : Classique
Gustav Holst (1874-1916)
Les Planètes, Suite pour grand orchestre, op. 32
Mars, Celui qui apporte la guerre
Vénus, Celle qui apporte la paix
Mercure, Le Messager ailé
Jupiter, Celui qui apporte la gaieté
Saturne, Celui qui apporte la vieillesse
Uranus, Le Magicien
Neptune, Le Mystique

Wiener Philharmoniker
Herbert von Karajan, direction
Orchestre symphonique de la BBC
Sir Adrian Boult, direction

Holst écrit ses portraits planétaires, « sept pièces pour grand orchestre », entre 1914 et 1916, alors qu’il était directeur de la musique à la St Paul’s Girls’ School, tout près de Londres. Sept Planètes ? Aux caractères inspirés par l’astrologie plutôt que l’astronomie ou la mythologie : « Il ne faut y voir aucun lien avec les divinités de la mythologie classique portant les mêmes noms. Pour guider l’auditeur, le sous-titre de chaque morceau sera jugé suffisant, surtout si on le prend au sens large. Par exemple, Jupiter apporte la gaieté dans son acception ordinaire, mais aussi une réjouissance plus cérémoniale, associée à des religions ou des fêtes nationales. Saturne n’apporte pas seulement un changement physique mais aussi une vision d’épanouissement. Mercure est le symbole de l’esprit, etc. » Adrian Boult est le premier à dévoiler plusieurs volets dès 1918, mais l’ensemble est créé par Albert Coates avec le London Symphony le 15 novembre 1920. – Mars – Celui qui apporte la guerre. Rien d’héroïque, simplement la terreur de la guerre moderne décrite par une machine orchestrale diabolique. Les rythmes à 5/4 et les dissonances forment un précipité de violence au réalisme inouï. – Vénus – Celle qui apporte la paix. Sus aux cuivres et aux percussions : une atmosphère de calme limpide anticipe les infinis de Neptune. Vénus reflète les personnes douées d’un « tempérament égal ». – Mercure – Le Messager ailé. D’une écriture très virtuose pour les bois, ce scherzo fait appel comme Mars à la bitonalité, pour créer une atmosphère remarquablement nébuleuse. Accents brefs, rythmes élancés : c’est la rapidité de pensée dont Mercure a doté ceux placés sous son influence. – Jupiter – Celui qui apporte la gaieté. Danse vive et syncopée. Holst nous ramène vers la terre, et célèbre « l’abondance de vie et de vitalité » par une musique « enjouée et pleine d’espoir ». – Saturne – Celui qui apporte la vieillesse. Flûtes et harpes font un lent ostinato sombre. Holst reprend le matériau d’une oeuvre vocale, Dirge and Hymeneal (« Hélas, hélas, voici l’heure de la mort »), où les accords répétés représentent l’approche inexorable de la vieillesse. – Uranus – Le Magicien. Fabuleuse d’invention, c’est la pièce la plus excentrique. Son motif de quatre notes est la transposition musicale de GuStAve Holst (G-S-A-H). Ce magicien, cousin de L’Apprenti sorcier de Dukas, disparaît dans la fumée (de fff à ppp en quelques mesures). Serait-il le compositeur ? – Neptune – Le Mystique. Une étude sur le pianissimo. Holst exige du son qu’il soit suggéré doucement (« sempre pp throughout ») et évoque le halo de la planète par des motifs ondulants (harpe, célesta, violons). La pièce se conclut sur les vocalises d’un choeur de femmes situé en coulisses, qui s’éteignent lentement.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Mozart : La flûte enchantée. Stader, Haefliger, Fischer-Dieskau, Fricsay.
Mozart : La flûte enchantée. Stader, Haefliger, Fischer-Dieskau, Fricsay.

Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.
Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.

La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.


Liszt : Sonate pour piano en si mineur. Arrau, Barere, Horowitz.
Liszt : Sonate pour piano en si mineur. Arrau, Barere, Horowitz.


Vaughan Williams : A Sea Symphony. Llewellyn, Farnsworth, Brabbins.
Vaughan Williams : A Sea Symphony. Llewellyn, Farnsworth, Brabbins.


Emil Guilels joue Schumann, Rameau, Mozart, Liszt, Bach, Scarlatti…
Emil Guilels joue Schumann, Rameau, Mozart, Liszt, Bach, Scarlatti…


Bruckner : Symphonie n° 7 en mi majeur. Böhm.
Bruckner : Symphonie n° 7 en mi majeur. Böhm.


Vaughan Williams : The Lark Ascending - Greensleeves - Job. Clark, Wordsworth.
Vaughan Williams : The Lark Ascending - Greensleeves - Job. Clark, Wordsworth.


Bach : Oratorio de Noël. Ziesak, Groop, Prégardien, Mertens, Otto.
Bach : Oratorio de Noël. Ziesak, Groop, Prégardien, Mertens, Otto.


Mozart : Sonates pour violon, vol. 1. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 1. Ibragimova, Tiberghien.


Brahms : 29 Lieder. Baker, Della Casa, Ludwig, Price, Schwarzkopf…
Brahms : 29 Lieder. Baker, Della Casa, Ludwig, Price, Schwarzkopf…


La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.


Fritz Wunderlich : Le prince des ténors.
Fritz Wunderlich : Le prince des ténors.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.


César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.
César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.


Tchaikovski : Trio pour piano, op. 50 - Quatuor à cordes n° 3. Rostropovich, Kogan, Guilels, Quatuor Quatuor Borodin.
Tchaikovski : Trio pour piano, op. 50 - Quatuor à cordes n° 3. Rostropovich, Kogan, Guilels, Quatuor Quatuor Borodin.


Schumann : Les amours du poète - Lieder. Fischer-Dieskau, Grümmer, Anders, Lehmann, Seefried.
Schumann : Les amours du poète - Lieder. Fischer-Dieskau, Grümmer, Anders, Lehmann, Seefried.


Gustav Leonhardt joue Forqueray : Pièces de clavecin.
Gustav Leonhardt joue Forqueray : Pièces de clavecin.

Commander ce produit

5,00 €
Prix catalogue : 7,15 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
Diapason
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.