FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777669
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.
Diapason de février 2016
Critique de Patrick Szersnovicz
Page n° 91
Classica de avril 2016
Critique de Luc Nevers
Page n° 92
Format : 1 CD
Durée totale : 01:01:31

Enregistrement : 27-31/08/2012
Lieu : Bochum
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777669
EAN : 0761203766925
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 25/11/2015

Genre : Classique
Henk Badings (1907-1987)
Symphonie n° 4
Symphonie n° 5

Bochumer Symphoniker
David Porcelijn, direction

La musique orchestrale de Badings est très rarement jouée. Sans doute le fait que sous le Troisième Reich, Badings ait été directeur du Conservatoire Royal de La Haye en est-il la cause ; après la guerre, on l’a accusé d’avoir collaboré avec les nazis. Compositeur essentiellement autodidacte (son premier professeur voulait le dissuader d’embrasser une carrière de musicien), il a écrit plus de 1000 œuvres dans tous les genres (sauf la musique religieuse), dont 14 symphonies. Les Quatrième et Cinquième datent de 1943 et 1949. D’aucuns ont trouvé que c’était de la musique facile, influencée par le cinéma (aspect narratif). Je ne suis pas entièrement d’accord. Il y a une tradition d’aspects légendaires dans les musiques nordiques. On trouve ici une véritable inspiration où des éléments originaux (thématique, couleur, orchestration, surtout dans la Cinquième) se coulent dans un moule classique. Ce mélange de modernité et de classicisme de la forme est à l’origine du succès que Badings a rencontré de son vivant. Il est temps de redécouvrir cet univers poétiquement suggestif. (Christophe Frionnet)

Quatorze symphonies, plus de mille opus au total, une maitrise formelle clouante, un art de l’orchestre magistral, et si Henk Badings (1907-1987) était un tout grand compositeur du XXe Siècle, et pas seulement cette figure majeure de la musique néerlandaise dont les partitions furent encensées et dirigées par Mengelberg, van Beinum, Flipse ou van Oterloo ? Statut qui lui sera refusé à cause d’une sympathie trop affichée pour l’occupant nazie durant la Seconde Guerre mondiale. L’Histoire ayant passé, peu à peu le disque se saisit de son œuvre. L’infatigable David Porcelijn nous offre aujourd’hui le troisième volume de ce qui constituera à terme la première intégrale de ses symphonies, une porte d’entrée rêvée pour qui voudra tenter la découverte. La 4e Symphonie, sombre et brillante pourtant, fut écrite pendant la guerre. Tout un langage de tension, d’éclats rentrés y anime un discours serré, dense, alors que la 5e Symphonie, écrite au lendemain de la guerre et commandée à l’insistance d’Eduard van Beinum, avec ses gammes inhabituelles et son harmonie complexe, si suggestive, rappelle que la musique française fut toujours une source d’inspiration pour l’orchestre de Badings. Ces deux partitions éloquentes sont admirablement ouvragées pour le disque par les Bochumer Symphoniker, découvrez les, vous aurez à cœur d’en savoir plus sur ce musicien de première force qu’on redécouvre enfin (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Henk Badings’s Symphonies Our new Henk Badings CD further confirms his rank as a great twentieth-century Dutch composer with an important and independent individual voice in European music. Although he composed his fourth symphony during the war years, absolutely nothing related to World War II or its atmosphere is to be found in it. It is instead a work adhering to the classical structure and displaying unaffected naturalness and quick musical wit especially in its fast movements. In 1949 Badings composed his fifth symphony as a commissioned work for the sixtieth anniversary of the Concertgebouw Orchestra. In 1955 a reviewer for the daily De Tijd wrote that this symphony resembled film music inasmuch as it clearly dealt with illustrative elements. This was not intended as a negative judgment but instead was born of admiration for the composer’s suggestive style. In any case, today this music impresses the listener with its surprising freshness and vitality.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.

Rachmaninov : Œuvres pour deux pianos. Shelley, MacNamara.
Rachmaninov : Œuvres pour deux pianos. Shelley, MacNamara.

Mauricio Kagel : The Mauricio Kagel Edition
Mauricio Kagel : The Mauricio Kagel Edition


Hindemith : Tuttifäntchen. Kumberger, Wallén, Lentner, Zurl.
Hindemith : Tuttifäntchen. Kumberger, Wallén, Lentner, Zurl.


L'Art de Dimitri Mitropoulos, vol. 1 : Performances radiophoniques 1941-1957.
L'Art de Dimitri Mitropoulos, vol. 1 : Performances radiophoniques 1941-1957.


Abel, Hasse : Concertos, Quatuors et arias. Mields, Eckert.
Abel, Hasse : Concertos, Quatuors et arias. Mields, Eckert.


Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.


Girolamo Abos : Un Noël à Malte. Villoutreys, Brown, Arbouz, Pooley, Willens.
Girolamo Abos : Un Noël à Malte. Villoutreys, Brown, Arbouz, Pooley, Willens.


American Romantics
American Romantics


Otto Klemperer : Les enregistrements RIAS - Berlin, 1950-1958
Otto Klemperer : Les enregistrements RIAS - Berlin, 1950-1958


Andriessen : Œuvres symphoniques, vol. 2. Porcelijn.
Andriessen : Œuvres symphoniques, vol. 2. Porcelijn.


Mozart : Concerto pour clarinette. Schorn, Holzmair, Khadem-Missagh.
Mozart : Concerto pour clarinette. Schorn, Holzmair, Khadem-Missagh.


Cipriano de Rore : Missa Praeter rerum seriem. The Tallis Scholars, Phillips.
Cipriano de Rore : Missa Praeter rerum seriem. The Tallis Scholars, Phillips.


Sierra : Three Sinfonias
Sierra : Three Sinfonias


Dubedout, Leroux : Tournoiements. Perron, Nouvel Ensemble Modern, Vaillancourt.
Dubedout, Leroux : Tournoiements. Perron, Nouvel Ensemble Modern, Vaillancourt.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.


Jongen, Lazzari : Concerto et autres œuvres pour violon. Graffin, Brabbins.
Jongen, Lazzari : Concerto et autres œuvres pour violon. Graffin, Brabbins.


Scarlatti : Sonates pour piano. Hewitt.
Scarlatti : Sonates pour piano. Hewitt.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 02/2019
ClicMag n°68 - 02/2019
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.