FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95427
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Heinrich Scheidemann : Musique pour clavier. Rassam.
Format : 2 CD
Durée totale : 02:11:01

Enregistrement : 2016
Lieu : Amily
Pays : France
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95427
EAN : 5028421954271
Code Prix : DM010C

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 04/10/2017

Genre : Classique
Heinrich Scheidemann (1596-1663)
Préambule en mi mineur
Erbarm dich mein, o Herre Gott
Vom Himmel hoch da komm ich her
Préambule en sol
Toccata en sol
Mensch, willst du leben seliglich
Confitemini Domino, d'après Orlando de Lassus
Christ lag in Todesbanden
Préambule en sol mineur
Vater unser im Himmelreich
Fantaisie en ré mineur
Jesus Christus, unser Heiland
Préambule en ré mineur
Fugue en ré mineur
Französischer Allemand
Courante et variation en ré mineur, d'après Nicolas La Grotte
Omnia quæ fecisti nobis Domine, d'après Orlando de Lassus
Ballet et variation en fa
Canzon en fa
Mio cor, se vera sei salamandra, d'après Felice Anerio
Courante et deux variations en la mineur
Fantaisie en sol
Mascarade et variations en sol
Toccata en do
Préambule en do
Benedicam Domino, d'après Hieronymus Praetorius
Jesu, wollst uns weisen , d'après Giovanni Gastoldi
. Englische Mascarada oder Juden Tanzt
Allemande et double en do mineur
Betrübet ist zu dieser Frist
Pavana Lachrymae , d'après John Dowland
Galliarde et variations en ré mineur

Joseph Rassam, orgue (Orgue B. Cattiaux de l'église St. Martin d'Amily, France), clavecin, virginal

Après un premier enregistrement remarqué d’œuvres de divers compositeurs de l’école d’orgue nord allemande du XVIIe siècle, J. Rassam explore ici de façon fort judicieuse la production de Scheidemann qui en fut la figure de proue. Toutes les facettes du créateur sont illustrées — musique religieuse et profane, œuvres « hybrides », liées à l’utilisation dans l’Allemagne luthérienne, où la pratique du culte familial était encouragée, de mélodies populaires ou de musiques de divertissement comme matériau de la musique d’église. Sans oublier les compositions tissées d’apports étrangers retravaillés, déplacés, adaptés. Les genres représentés recouvrent pratiquement l’ensemble des formes, d’ampleur et de complexité variable (du court præambulum à la fantaisie, en passant par le choral, la canzone et les danses de toutes sortes etc.) mises à profit par le compositeur, chez qui surface et profondeur, horizontalité et verticalité, mélodie et contrepoint se traversent constamment : se construit, à fleur d’œuvre, par capillarité, auto engendrement et rejaillissement permanent un discours d’une volubilité irradiante, à partir de cellules concises, toujours identifiables, transformées par les multiples outils qu’offre la “syntaxe” du langage musical de l’époque. Cette architecture souple et mouvante est comme provoquée, recréée, et rendue supérieurement par l’interprète. Jeu d’un vif-argent, d’une articulation, d’une lisibilité exemplaires, constamment inspiré, délié, enlevé, clair, et qui donne au flux musical l’évidence d’une sorte d’improvisation spontanée (voir par exemple la Gailliarda et Variatio en ré mineur du second CD). Par ailleurs, J. Rassam s’avère être, sur le bel orgue d’esthétique nord allemande d’Amilly, un remarquable coloriste sur le plan de la registration (cf. notamment l’ingénieuse fantaisie sur Jesus Christus unser Heiland). Dans le second CD, la saveur, faite de fermeté et de douceur mêlée des deux instruments à cordes pincées est aussi magnifiquement exaltée. Nombre de ces pages sont inédites au disque. Une performance exceptionnelle ! (Bertrand Abraham)

Previous albums on Brilliant Classics have illuminated significant figures in the school of North German organ music in the generations before Bach: among them Georg Ludwig Bohm (BC94612), Johann Gottfried Walther (BC94730) and Dieterich Buxtehude (BC94422). Here is the work of another, hardly less significant figure, Heinrich Scheidemann. Hamburg-based, Heinrich took over from his father as organist at the church of St Catherine’s in 1629 and remained in post until his death in 1663. He wrote almost exclusively for his instrument, and in the expected forms of chorale fantasias, motet arrangements, preludes, toccatas and fantasias which constituted the bread and butter of the 17th-century church musician’s diet. On this newly recorded album, the French organist Joseph Rassam plays a selection of all these genres, juxtaposed for maximum variety. In fact Scheidemann invented the genre of chorale fantasia, later so refined and developed by J.S. Bach, where a wellknown chorale melody is played as the soprano line and reworked by means of superimposition, canon and imitation for the effects of grandeur and spiritual elevation. There are several Praeambulum movements in which Scheidemann builds on the legacy of the Dutch master Sweelinck, more freely composed, allowing full rein for the performer/composer’s own virtuosity. Until quite recently, all Scheidemann’s keyboard works were thought to have been written for the organ, but scholarly research has now shown that more than a quarter of the hundred or so pieces known to be by Scheidemann (or attributed to him) were actually written for the harpsichord and intended for performance in a secular context. Joseph Rassam’s recording is therefore one of the first to place such pieces in their original, intended context. In doing so, it reveals new and extrovert facets of the music which was hitherto characterised as more solemn and monumental according to an eccelesiastical context. Joseph Rassam has chosen to use three instruments appropriate to the historical and stylistic context of Scheidemann’s music. The organ is a relatively new one, inaugurated in 2010 by Gustav Leonhardt in the church of St Martin, Amilly, and built by Bertrand Cattiaux in the style of North- German Baroque instruments. He also plays an original 17th-century harpsichord of unknown manufacture, beautifully decorated and recently restored by Alain Anselm, and one of Anselm’s own virginals.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Rosa Mystica : Magnificat pour orgue. Tomadin.
Rosa Mystica : Magnificat pour orgue. Tomadin.

W.F. Bach : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Astronio.
W.F. Bach : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Astronio.

Heinrich Scheidemann : Œuvres pour orgue. Flamme.
Heinrich Scheidemann : Œuvres pour orgue. Flamme.

Commander ce produit

7,57 €
Prix catalogue : 10,82 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°53 - 10/2017
ClicMag n°53 - 10/2017
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.