FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Passacaille  PAS1048
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Haydn à Séville. Musique funèbre dans l'Andalousie du 18e siècle. Doyle, Casal, Renteria, Onofri.
Diapason de juillet 2019
Critique de Jean-Luc Macia
Page n° 112
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 00:55:18

Enregistrement : 2013-2015
Lieu : Séville
Pays : Espagne
Prise de son : Stereo

Label : Passacaille
Référence : PAS1048
EAN : 5425004840486
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2019
Date de sortie : 03/04/2019

Genre : Classique
Joseph Haydn (1732-1809)
Sinfonia 44 en mi mineur, Hob I/44 "Trauer"

Antonio Ripa (1721-1795)
Vau, Lamentacion n° 2 de Jueves Santo, pour soprano et orchestre

Josef Barrera (17e siècle)
Ofertorio, Concerto pour orgue avec VV.nes et hautbois
Offertoire avec violon, cors et orgue obligé

Jaime Balius y Vila (1750-1822)
Concertino pour orgue et pour orchestre

Julia Doyle, soprano
Alejandro Casal, orgue
Jorge Renteria, cor naturel
Orquesta Barroca Sevilla
Enrico Onofri, direction

Que se passait-il à Séville pendant la seconde moitié du dix-huitième siècle alors que Vienne est l'épicentre de la vie musicale où s'élaborent les formes et les esthétiques caractéristiques du classicisme : sonate, symphonie, quatuor à cordes ? Quelques compositeurs opèrent un virage radical, s'affranchissant des contraintes de l'esthétique baroque et religieuse (polyphonie et contrepoint) pour le nouveau style galant et la musique de scène. Parmi eux Antonio Ripa (1718-1795), maître de chapelle de la cathédrale de Séville. Sa lamentation Vau (d'après la lettre hébraïque) composée en 1781 décrit la destruction de la ville sainte de Jérusalem sans une larme de pathos dans un style bigarré et enjoué évoquant l'Italie, laissant la part belle à la jolie voix de soprano (Julia Doyle). La musique purement instrumentale était peu présente dans le répertoire sacré illustré par ce disque d'Enrico Onofri. Il nous offre quand même quelques mouvements de concertos signés de deux autres compositeurs andalous : Joseph Barrera et Jaime Balius Y Vila. On appréciera le mariage subtil du cor naturel et des boyaux de l'Orquesta Barroca Sevilla. Là encore, quelques rosalies essaiment une écriture essentiellement décorative. Enfin, le morceau de choix cette symphonie 44 dite « Funèbre » de Joseph Haydn qui donne son titre à l'album (Trauermusik) et dont la partition fut conservée dans les archives de Séville. Onofri en donne une lecture solaire et décantée. Prise de son superlative. (Jérôme Angouillant)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Schumann : Œuvres concertantes pour piano et orchestre. Kirschnereit, De Vriend.
Schumann : Œuvres concertantes pour piano et orchestre. Kirschnereit, De Vriend.

Carl Philipp Stamitz : Dix symphonies. Ensemble Amadeus.
Carl Philipp Stamitz : Dix symphonies. Ensemble Amadeus.

Raul Koczalski : Concertos pour violon et violoncelle. Marucha, Tudzierz, Rodek.
Raul Koczalski : Concertos pour violon et violoncelle. Marucha, Tudzierz, Rodek.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°72 - 06/2019
ClicMag n°72 - 06/2019
Infos label
Passacaille
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.