FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  WIN910242-2
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Hans Abrahamsen : Quatuors à cordes. Quatuor Arditti.
Diapason d'Or
Diapason de décembre 2017
Critique de Patrick Szersnovicz
Page n° 83
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:08:19

Enregistrement : 18-19/12/2015
Lieu : Cologne
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : Winter & Winter
Référence : WIN910242-2
EAN : 0025091024223
Code Prix : DM022A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 06/09/2017

Genre : Classique
Hans Abrahamsen (1952-)
Quatuor à cordes n° 1
Quatuor à cordes n° 2
Quatuor à cordes n° 3
Quatuor à cordes n° 4

Quatuor Arditti
Irvine Arditti, violon
Ashot Sarkissjan, violon
Ralf Ehlers, alto
Lucas Fels, violoncelle

La composition des quatre quatuors du danois Hans Abrahamsen se situe entre 1973 et 2012, couvrant une large période de création du musicien. En fait il s'agit plutôt de pièces pour instruments à cordes que de véritables quatuors qui convoquent dans une forme spécifique les quatre membres du groupe. Hans Abrahamsen né en 1952, travaille les sonorités, les jeux, les rythmes mais pas les structures. Son langage est d'un post-modernisme glacial, résolument minimaliste, puisant ça et là dans l'aléatoire ou le répétitif. Bruits naturels, faux silences. La nature dans ce qu'elle a d'imprévisible inspire le compositeur. Telles ces tâches de couleur vives qui adornent la pochette, les sons tombent comme des gouttes d'eau éclatées sur une vitre, procédé que n'aurait pas renié John Cage (Quatrième Quatuor). Discours musical et discours argumentaire s'entrecroisent et s'enlisent (La notice frise le comique involontaire : on y parle de l'art du contrepoint de Bach et du Winterreise de Schubert !). Malgré tout, l'auditeur reste scotché par cette improbable courant dynamique assez diversifié on doit le reconnaître, qui sourd des cordes comme il serait hypnotisé par le flux d'un cours d'eau ou happé par des chants d'oiseaux. La micro-tonalité et l'effet fusionnel des timbres du troisième « quatuor » évoque le langage froid de Ligeti. On peut être charmé par une si franche zénitude mais aussi agacé par cette aporie structurelle chronique. Lorsqu'elle ne rappelle pas Ligeti et les autres (Bartok, Penderecki, Takemitsu), cette musique est si peu incarnée qu'elle en paraît presque algorithmique (Les dix préludes du Premier Quatuor). On y cherche en vain un terreau, une tradition, une source populaire. Désarmé par tant de vacuité, on n'est pas tenté de réentendre ce disque ou peut-être simplement en bruit de fond sans faire l'effort d'écouter, même si les Arditti font leur job, sans rechigner (Mais quelle frustration pour les instrumentistes !) Après ça on a qu'une envie : se « taper » un quatuor de Beethoven, un bon Razoumovsky par exemple on the rocks! (Jérôme Angouillant)

Hans Abrahamsen is one of the most important composers of his generation. Winter & Winter’s latest release of Abrahamsen's “let me tell you“ is a phenomenal success. Now Winter & Winter presents his string quartets 1, 2, 3, and 4 performed by the Arditti String Quartet, one of the world's leading string quartets. Arditti presents an excellent interpretations of the fascinating compositions by Abrahamsen. Abrahamsen's four quartets span almost the whole of his composing career: Quartet No 1 was composed in 1973, when Abrahamsen was in his mid-twenties; Quartet No 4 appeared in 2012, as he entered his sixties. Not only so, but the quartets also draw a vital thread across the chasm at the heart of his life's work. In the 1990s Abrahamsen experienced a compositional crisis, and a long period of creative silence followed. It was only with the turn of the millennium that ideas began to flow again: the breakthrough began in 2000 with the Piano Concerto he wrote for his wife Anne-Marie Abildskov. This string quartets are contemporary artworks, very refined music, gentle, emotional and excitingly attractive. And not only the music is fascinating but also the sounds recorded by WDR Cologne, recording arts at the highest level.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Carl Friedrich Abel : Symphonies, op. 1 et 4. Kölner Akademie, Willens.
Carl Friedrich Abel : Symphonies, op. 1 et 4. Kölner Akademie, Willens.

Janácek, Haas : Quatuors à cordes. Quatuor Pavel Haas.
Janácek, Haas : Quatuors à cordes. Quatuor Pavel Haas.

Mozart : Sonates pour violon, vol. 3. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 3. Ibragimova, Tiberghien.


Schumann : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 6. Pescia.
Schumann : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 6. Pescia.


Joao Vaz : L'orgue historique portugais.
Joao Vaz : L'orgue historique portugais.


Daniel Steibelt : Concertos pour piano. Shelley.
Daniel Steibelt : Concertos pour piano. Shelley.


Buxtehude : Membra Jesu Nostri. Testolin.
Buxtehude : Membra Jesu Nostri. Testolin.


André Navarra : Les enregistrements à Prague. Suk, Holecek, Maxian, Turnovsky, Ancerl, Silvestri.
André Navarra : Les enregistrements à Prague. Suk, Holecek, Maxian, Turnovsky, Ancerl, Silvestri.


Carl Reinecke : Œuvres pour flûte. Ruhland, Heiligers, Liebreich.
Carl Reinecke : Œuvres pour flûte. Ruhland, Heiligers, Liebreich.


Richter in the 50's, vol. 6
Richter in the 50's, vol. 6


Louis Couperin : Danses du Manuscrit Bauyn. Kolesnikov.
Louis Couperin : Danses du Manuscrit Bauyn. Kolesnikov.


Suk : Intégrale des quatuors à cordes. Kirschnereit, Quatuor Minguet.
Suk : Intégrale des quatuors à cordes. Kirschnereit, Quatuor Minguet.


Franz Krommer : Symphonies n° 4, 5 et 7. Griffiths.
Franz Krommer : Symphonies n° 4, 5 et 7. Griffiths.


Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.
Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.


Mozart : Requiem. Kühmeier, Kulman, Behr, Dekeyser, Minkowski, Bartabas.
Mozart : Requiem. Kühmeier, Kulman, Behr, Dekeyser, Minkowski, Bartabas.


Ernest Bloch : Sonates pour violon. Shaham, Erez.
Ernest Bloch : Sonates pour violon. Shaham, Erez.


The Telephone (Menotti) & La Voix Humaine (Poulenc)
The Telephone (Menotti) & La Voix Humaine (Poulenc)


Emil Nikolaus von Reznicek : Benzin, opéra. Stojkovic, Süss, Räsänen, Yang, Kindschuh, Beermann.
Emil Nikolaus von Reznicek : Benzin, opéra. Stojkovic, Süss, Räsänen, Yang, Kindschuh, Beermann.

Commander ce produit

16,08 €
Prix catalogue : 22,98 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
Winter & Winter
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.