FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95762
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Giuseppe Maria Dall'Abaco : Caprices pour violoncelle seul. Galligoni.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:51:52

Enregistrement : 17-18/10/2017
Lieu : Corte Franca
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95762
EAN : 5028421957623
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 03/10/2018

Genre : Classique
Giuseppe Maria Dall'Abaco (1710-1805)
Caprice n° 1
Caprice n° 2
Caprice n° 3
Caprice n° 4
Caprice n° 5
Caprice n° 6
Caprice n° 7
Caprice n° 8
Caprice n° 9
Caprice n° 10
Caprice n° 11

Jean-Daniel Braun (?1728-1740)
Menuet
Fantaisie
Fantaisie vivace
Largo-Double

Francesco Galligioni, violoncelle

Fils du compositeur Evariste D'All Abaco, Joseph Marie Clement, né à Bruxelles, entra dès sa 19e année dans l'orchestre de chambre du prince électeur de Bonn comme violoncelliste, puis en obtint la direction. Il partit en 1740 pour Londres. Après de très graves démêlés avec la police anglaise, il s'installa, en 1753, à Vérone, berceau de la famille, et ses talents de virtuose lui valurent d'être admis à l'Académie philharmonique en 1757. Telle qu'on la connaît aujourd'hui, son œuvre est très mince, mais de grande qualité. Vouée au violoncelle, elle relève exclusivement du « baroque », alors que la longévité exceptionnelle du compositeur lui permit de connaître le début du XIXe siècle. La seule version manuscrite des 11 caprices (on suppose qu'un 12e a été perdu) est une copie datant du XIXe, dont les erreurs ont été corrigées après analyse. C'est une musique superbe, qui s'apparente par son style, son audace, sa variété et son constant caractère d'improvisation aux Fantaisies pour viole de gambe de Telemann, et atteint dans certains passages (par ex. le capriccio VIII) la densité des suites de Bach que d'All Abaco admirait. L'aria méditative, posée, décantée, du capriccio IV d'une part, l'ardeur et la fureur qui habitent de bout en bout le capriccio III ou le V d'autre part, donnent une juste idée des « polarités » entre lesquelles se meut l'univers sonore de d'All Abaco. L'interprétation de F. Galligioni est splendide, elle traduit les nuances les plus subtiles, rend toutes les consistances d'âpreté ou de velouté de l'œuvre sans jamais privilégier le rendu du détail par rapport à la continuité de la trame sonore. Il y a là une respiration, une aisance stupéfiante dans la souveraineté. L'idée de compléter ces caprices de D'All Abaco en intercalant des pièces de Braun écrites entre 1728 et 1740 pour la flûte mais dont le compositeur préconisait lui-même la transposition est tout à fait judicieuse, tant l'affinité des œuvres est évidente. Une réussite absolue. (Bertrand Abraham)

A significant if little-known staging post in the history of the solo cello. Born in Brussels in 1710, Joseph Marie Clément Ferdinand Dall'Abaco displayed such an aptitude for the cello that at the age of 19, he was appointed cellist in the chapel orchestra of the Prince Elector Clemens August I of Bavaria in Bonn. In due course he became Kammermusikdirektor to the Prince Elector of Cologne before a scandal necessitated a hasty move to Verona in 1753. However, Dall’Abaco retained his allegiances to previous German employers, and dedicated this set of Capricci to the Elector of Bavaria. The Capricci are no mere exercises, devised for cellists by a cellist, even though the wider public is barely aware of them. Eleven such works survive on the only extant copy of the manuscript, though Dall’Abaco probably wrote twelve. They probably date from the 1770s, though the composer lived on until 1805. Their style is a relative of the Empfindsamer Stil pioneered by Carl Philipp Emanuel Bach, and in many ways they are the immediate successor to the Cello Suites of JS Bach. A vein of melancholy pervades many of the pieces, especially those in the minor key. There are also allusions to 17th and 18th century dances: for instance, the second and the sixth Capriccio, which borrow respectively from the allemande and the courante. The eighth, in G minor, stands out on account of its length and its complex polyphony, which is also a feature of the seventh Capriccio. Others develop around simple chords, or in the toccata style, as in the case of the ninth. Another common element is the allusion to the perpetuum mobile by means of the reiteration of a particular rhythm or figuration. Thus the Capricci make serious demands upon any cellist, hardly less than do the Caprices of Paganini for the violin. Taking up the challenge here is Francesco Galligioni, who was praised by MusicWeb International for his ‘measured and thoughtful’ approach to the cello sonatas of Vivaldi. As a member of L’Arte dell’Arco he made many significant contributions to the ensemble’s extensive collection of Vivaldi for the label; as a soloist he has made the first complete recording of the sonatas by another Italian Baroque composer/cellist, Salvatore Lanzetti (BC95525).

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Johann Nepomuk Hummel : Intégrale des sonates pour piano. Mastroprimiano.
Johann Nepomuk Hummel : Intégrale des sonates pour piano. Mastroprimiano.

Haydn, C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Isserlis.
Haydn, C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Isserlis.

Oxalys : A conversation between friends.
Oxalys : A conversation between friends.


Liszt : Douze poèmes symphoniques (arr. pour 2 pianos). Howard, Ometto.
Liszt : Douze poèmes symphoniques (arr. pour 2 pianos). Howard, Ometto.


Gál, Chostakovitch : Trios pour piano. Trio Briggs.
Gál, Chostakovitch : Trios pour piano. Trio Briggs.


Johannes de Lublin : Tablature de clavecin de la Renaissance polonaise. Marti.
Johannes de Lublin : Tablature de clavecin de la Renaissance polonaise. Marti.


Haydn : Quatuors à cordes, op. 54 & 55. Quatuor Haydn de Londres.
Haydn : Quatuors à cordes, op. 54 & 55. Quatuor Haydn de Londres.


Duruflé, Howells : Requiems. Sollek, Lippold, Teardo, Lutzke, Scott.
Duruflé, Howells : Requiems. Sollek, Lippold, Teardo, Lutzke, Scott.


Nocturnes pour piano. Quigley.
Nocturnes pour piano. Quigley.


Chihara : Forever Escher - Shinju - Wind Song
Chihara : Forever Escher - Shinju - Wind Song


Vincent Lübeck : Intégrale des œuvres pour clavecin et orgue. Tomadin.
Vincent Lübeck : Intégrale des œuvres pour clavecin et orgue. Tomadin.


Joseph Rheinberger : Intégrale des sonates pour violon. Schrott, Barbareschi.
Joseph Rheinberger : Intégrale des sonates pour violon. Schrott, Barbareschi.


Musique pour la Guerre de Cent Ans. The Binchois Consort, Kirkman.
Musique pour la Guerre de Cent Ans. The Binchois Consort, Kirkman.


Claudio Merulo : Motets. Ensemble Modus, Marchetti.
Claudio Merulo : Motets. Ensemble Modus, Marchetti.


Johann Mattheson : 12 suites pour clavecin. Simonetto.
Johann Mattheson : 12 suites pour clavecin. Simonetto.


Walter Braunfels : Œuvres orchestrales. Raudales, Merkl, Reitmayer, Ostertag, Schirmer.
Walter Braunfels : Œuvres orchestrales. Raudales, Merkl, Reitmayer, Ostertag, Schirmer.


Haendel : Sonates pour violon et basse continue. The Brook Street Band.
Haendel : Sonates pour violon et basse continue. The Brook Street Band.


Wolf-Ferrari : Les 2 trios pour piano. Trio Archè.
Wolf-Ferrari : Les 2 trios pour piano. Trio Archè.

Commander ce produit

6,72 €
5,71 €
Prix catalogue : 9,60 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.