FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  New World Records  NW80768
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
George Frederick Bristow : Symphonie n° 2 - Ouvertures. Miller.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:01:48

Enregistrement : 12-14/01/2014
Lieu : Gateshead
Pays : Royaume-Uni
Prise de son : Stereo

Label : New World
Référence : NW80768
EAN : 0093228076827
Code Prix : DM020A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 29/11/2017

Genre : Classique
George Frederick Bristow (1825-1898)
Symphonie n° 2 en ré mineur "Jullien"
Ouverture "Rip Van Winkle"
Ouverture "Winter's Tale"

Royal Northern Sinfonia
Rebecca Miller, direction

Issu d'une famille musicienne établie à New-York, Bristow étudia le piano, le violon, le contrepoint et l'orchestration avec son père, pianiste, clarinettiste et chef d'orchestre réputé. Il intégrera à dix-huit ans les premiers violons de l'Orchestre de la Société Philharmonique de New-York, ajoutant ultérieurement des activités de chef de chœur. Justement reconnu pour ses œuvres chorales, Bristow composa également des opéras et de la musique symphonique. Brillamment défendue - quel feu et en même temps quelle cohésion ! - la symphonie n° 2 doit-elle comme tant d'autres productions contemporaines son oubli au voisinage des sommets d'abîme de Schumann ? Composée en 1853, l'année de l'ultime moisson pour l'auteur de la symphonie « Printemps », l'œuvre s'inscrit bien davantage dans la clarté solaire mendelssohnienne dont la grâce et la transparence caractéristiques rehaussent l'Allegretto. Il nous est ainsi permis d'échapper par moments à tant de mécanismes huilés dans le vide. Le troisième mouvement Adagio aux couleurs nocturnes nous fait heureusement entrer dans le monde plus vrai de la vie intérieure. Ses beautés semblent avoir infusé un sang neuf au vigoureux et entraînant final. Mais les élans sont souvent affaiblis ou alourdis par cette bonne volonté bien grise. S'il arrive que dans certaines œuvres reconnues l'originalité ou la simple beauté d'un thème fassent regretter que la force et l'inventivité de ses développements soient restées à l'état de promesses, il serait ici bien naïf et illusoire de guetter des miracles du centre de gravité de la forme sonate, cette machine qui vous moudra du grain même lorsqu'il est sans saveur. Finalement ce sont les deux ouvertures qui malgré d'inévitables poncifs et sans une once d'originalité réintroduisent un peu de cette fraîcheur désirée. (Pascal Edeline)

George Frederick Bristow (1825–1898), a pillar of the New York musical community for most of the nineteenth century, was a composer, performer, conductor, educator, and a strong advocate for American music. His musical training took place entirely in New York, where he studied with his father and several prominent members of the Philharmonic Society, now the New York Philharmonic Orchestra. Bristow’s Symphony No. 2, “Jullien,” was commissioned by its namesake, the French conductor Louis Antoine Jullien, in 1853. A substantial work in D minor, it is in four movements and is scored for a standard early nineteenth-century orchestra: strings, pairs of winds, brasses, and timpani. The only significant difference is the addition of two horns (for a total of four) and three trombones. All four horns are used in the first and last movements, and all three trombones only in the finale, but there are prominent trombone solos in the first and third movements. The work is clearly “Europeanist” in orientation, for Bristow used as his models several symphonic works by Beethoven and Mendelssohn that had been a regular staple of the Philharmonic Society concerts during its first ten years. Stylistically, the symphony is solidly aligned with the more “conservative” Romantic-period composers rather than with “radical” (i.e., programmatic) symphonists such as Berlioz or Liszt, whose orchestral music was still mostly unknown in America at mid-century. This is the world-premiere recording of the recently published Critical Edition of Symphony No. 2 by musicologist Katherine Preston, who has also contributed a richly informative essay in the accompanying booklet. Premiere recordings of the Overture to Rip Van Winkle (1855) and the Winter’s Tale Overture (1856) round out the program.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Richter in the 50's, vol. 7
Richter in the 50's, vol. 7

Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.
Martinu : L'Épopée de Gilgamesh, oratorio. Crowe, Staples, Welton, Martinik, Honeck, Vasiliek.

Ignaz Josef Pleyel : Concertos pour clarinette. Klöcker, Tewinkel.
Ignaz Josef Pleyel : Concertos pour clarinette. Klöcker, Tewinkel.


Galina Ustvolskaya : Sonates pour piano n° 1-6. Baryshevskyi.
Galina Ustvolskaya : Sonates pour piano n° 1-6. Baryshevskyi.


Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.
Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.


Concertos pour flûte viennois : Wagenseil, Bonno, Gassmann, Monn. Ensemble Klingekunst, Größinger.
Concertos pour flûte viennois : Wagenseil, Bonno, Gassmann, Monn. Ensemble Klingekunst, Größinger.


Ravel : Œuvres pour piano. Koroliov, Duo Koroliov.
Ravel : Œuvres pour piano. Koroliov, Duo Koroliov.


Mozart : Exsultate, jubilate ! (30 ans Hyperion). Sampson, King.
Mozart : Exsultate, jubilate ! (30 ans Hyperion). Sampson, King.


Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 14.
Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 14.


Porter : Quincy Porter : Complete String Quartets
Porter : Quincy Porter : Complete String Quartets


Full Well She Sang : Les femmes et la musique du Moyen-Âge à la Renaissance. The Toronto Consort.
Full Well She Sang : Les femmes et la musique du Moyen-Âge à la Renaissance. The Toronto Consort.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 4. La Stagione, Schneider.


Carlo Alessandro Landini : Changes. Quatuor Arditti.
Carlo Alessandro Landini : Changes. Quatuor Arditti.


Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.
Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.


Gál, Castelnuovo-Tedesco : Concertos pour violoncelle. Wallfisch, Milton.
Gál, Castelnuovo-Tedesco : Concertos pour violoncelle. Wallfisch, Milton.


Lehár : Die Juxheirat, opérette. Ernst, Boog, Taruntsov, Kaimbacher, Burkert.
Lehár : Die Juxheirat, opérette. Ernst, Boog, Taruntsov, Kaimbacher, Burkert.


Antonio Meneses joue Schumann, Saint-Saëns et Tchaikovski : Concertos pour violoncelle. Cruz.
Antonio Meneses joue Schumann, Saint-Saëns et Tchaikovski : Concertos pour violoncelle. Cruz.


Boris Tichtchenko : Symphonie n° 5 - Concerto pour flûte. Zverev, Nasedkin, Serov.
Boris Tichtchenko : Symphonie n° 5 - Concerto pour flûte. Zverev, Nasedkin, Serov.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
New World
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.