FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Genuin Classics  GEN17486
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Funeralissimo : Musique funéraire du monde. Well, Zivkovic.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:54:04

Enregistrement : 07-09/04/2017
Lieu : Leipzig
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Genuin
Référence : GEN17486
EAN : 4260036254860
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 04/10/2017

Genre : Classique
Alessandro Stradella (1644-1682)
Aria di Chiesa

Ruben B. Calderon
Lamento Mexicano

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Sonate n° 2 en la mineur, BWV 1003

Rezsö Seress (1899-1968)
"Gloomy Sunday"

Alexander Müller (1808-1863)
"Hede Nyui"

Reinhold Glière (1875-1956)
Berceuse, extrait de Huit Morceaux, op. 39

Ciprian Porumbescu (1853-1883)
Ballade pour piano et violon

Mathias Rehfeldt (20e siècle)
"Totentanz"

Astor Piazzolla (1921-1992)
"Oblivion"

Musique funéraire traditionnelle
"Allerseelen Jodler"
"Tureceasca", danse folkloriques des Balkans
"A Londonderry air", mélodie populaire irlandaise
"Raga", improvisation indienne
"Bonnie at Morn", mélodie populaire écossaise
"Dort Oben, vor der Himmlischen Tür", mélodie populaire allemande
"St. James Infirmary", mélodie populaire nord-américaine
"Suliko", d'après un poème de A. Zereteli

Matthias Well, violon
Maria Well, violoncelle
Zdravko Zivkovic, accordéon

Ne vous fiez pas à un curieux texte circulant sur internet : si Julia Fischer s’est bien fendue de quelques lignes de parrainage, elle ne joue pas une note ici. Ceci dit, voici une sorte de disque-concept que Matthias Well a voulu placer sous l’égide d’une « guilde oubliée des violonistes funéraires » qu’il aurait découverte après la lecture d’un ouvrage de 2006, « An Incomplete History of the Art of Funerary Violin ». Seul problème : un coup d’œil au New York Times du 4 octobre 2006 vous apprendra que ce livre est un monumental canular ! Bon… voyons le programme. Voici « St James Infirmary » (l’histoire d’un soldat qui, ayant dilapidé son argent avec des prostituées, meurt d’une maladie vénérienne) voisinant avec l’andante de la sonate BWV 1003 de J.S. Bach et une aria de Stradella (se retourneront-ils dans leur tombe?), ou « Bonnie at Morn » (« une jolie image de la vie de famille » selon les éditeurs du « Northumbrian Minstrelsy » en 1882)… Admettons donc qu’une musique est « funèbre» dès lors qu’elle peut traduire la tristesse si on la joue lors d’une cérémonie funéraire… et qu’elle dure environ 3 minutes. Les interprètes sont sans doute sincères mais en font des tonnes, je vais ranger ce disque au rayon « curiosités amusantes » (un comble !) en espérant m’en servir le plus tard possible. (Olivier Eterradossi)

The violinist Julia Fischer pays tribute to her musical godchild Matthias Well, the 2017 winner of the Fanny Mendelssohn Sponsorship Prize, in the preface to his GENUIN debut CD: She writes about his cheerfulness, his artistic seriousness, and his inquiring mind–all characteristics that breathe in Wells CD "Funeralissimo" from the very first moment to the very end. And it is a CD that tells the story of the cessation of breath, bringing together funeral music from all epochs and continents. Music that is always at the edge of the unspeakable, unplayable, incomprehensible–and therefore comes across as being so alive. A CD that goes beyond all norms in every respect–absolutely worth listening to!

.  Ecrire une critique
Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°55 - 12/2017
ClicMag n°55 - 12/2017
Infos label
Genuin
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.