FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Contemporain  CDA68048
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Feldman : For Bunita Marcus. Hamelin.
5 de Diapason
Diapason de septembre 2017
Critique de Pierre Rigaudière
Page n° 105
4 de Classica
Classica de mai 2018
Critique de Romaric Gergorin
Page n° 100
Format : 1 CD
Durée totale : 01:12:15

Label : Hyperion
Référence : CDA68048
EAN : 0034571280486
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 06/09/2017

Genre : Classique
Morton Feldman (1926-1987)
For Bunita Marcus

Marc-André Hamelin, piano

A de multiples reprises, Morton Feldman a dédié ses compositions à ses amis peintres, musiciens ou écrivains, les baptisant simplement du patronyme de leur dédicataire. Parmi celles-ci, « For Bunita Marcus » est le cadeau d’un maître à l’élève avec laquelle s’était tissée une proximité quasi-fusionnelle. Emblématique de sa dernière période, lorsque Feldman s’était mis à étirer les durées à l’extrême, l’œuvre est l’une des plus enregistrées du compositeur. La surprise vient de ce que Marc-André Hamelin, étiqueté pour son goût de répertoires d’une prodigieuse difficulté technique, que ses capacités digitales hors-normes lui permettent de maîtriser, se soit aventuré dans cette musique simple d’apparence, au tempi alanguis, où les silences le disputent en importance aux notes. « For Bunita Marcus » règle en effet son compte à la barre de mesure et fait exploser le cadre de la pièce de piano classique. Mais au-delà de l’absence de structures c’est à la quintessence du son que s’intéresse Feldman : privé d’attaque, l’identification de sa source devient impossible jusqu’à ce que s’éloigne, dans un halo, le paysage ainsi créé. Paysage ténu, réduit à l’infime, qui fera naître chez l’auditeur, selon sa sensibilité, des sensations antinomiques : relaxation au fil de la longue succession de notes à la limite du silence ou extrême tension créée par la tentation exacerbée de guetter le moindre évènement comme s’il s’agissait du boson de Higgs. Le pianiste canadien, dont on admire toujours l’intelligence des œuvres, réalise à la perfection les intentions du compositeur. Il nous fait entrer dans une réalité virtuelle, image sonore d’un « multivers » où il n’est question que de temps et d’espace. Comme en physique quantique, le miracle se produit lorsque l’énergie naît du vide. Essentiel. (Yves Kerbiriou)

‘I have no problem with notes … none at all’, was Feldman’s cryptic comment on For Bunita Marcus. Throughout the seventy-two-minute duration of this extraordinary work, notes coalesce into wisps of melody which drift softly in and out of an immense silence. You are indeed, as Marc-André Hamelin writes, entering ‘an alternate reality’.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Lehár : Die Juxheirat, opérette. Ernst, Boog, Taruntsov, Kaimbacher, Burkert.
Lehár : Die Juxheirat, opérette. Ernst, Boog, Taruntsov, Kaimbacher, Burkert.

Bach : Variations Goldberg (version pour trio à cordes). Trio Amati
Bach : Variations Goldberg (version pour trio à cordes). Trio Amati

Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.
Otto Nicolai : Die Heimkehr des Verbannten, opéra. Bauer, Begemann, Berchtold, Beermann.


Sigmund von Hausegger : Œuvres symphoniques, vol. 3. Hermus.
Sigmund von Hausegger : Œuvres symphoniques, vol. 3. Hermus.


Eduard Künneke : Concerto pour piano - Sérénade - Zigeunerweisen. Triendl, Theis.
Eduard Künneke : Concerto pour piano - Sérénade - Zigeunerweisen. Triendl, Theis.


Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.
Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.


Hartmann : Concerto funebre. Schmid, Goodwin.
Hartmann : Concerto funebre. Schmid, Goodwin.


Martin Palmeri : Magnificat. Turalska, Schmidt, Pietrodarchi, Palmeri, Litowska.
Martin Palmeri : Magnificat. Turalska, Schmidt, Pietrodarchi, Palmeri, Litowska.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.


Penderecki : Musique de chambre, vol. 2. Spahn, Buchowska, Daroch, Kalinowski, Kwiatkowski, Palosz.
Penderecki : Musique de chambre, vol. 2. Spahn, Buchowska, Daroch, Kalinowski, Kwiatkowski, Palosz.


Bortnianski, Schnittke : Confessions of Faith, concertos pour chœur. Joost.
Bortnianski, Schnittke : Confessions of Faith, concertos pour chœur. Joost.


Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.
Max Reger : Préludes, fugues et chaconne pour violon seul, op. 117. Eggebrecht.


Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.
Telemann : Musique sacrée. Jacobs, Stölzel.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.


Otakar Ostrcil : Le Royaume d'Honza, opéra. Koci, Zidek, Vymazalova, Veverka, Jiracek.
Otakar Ostrcil : Le Royaume d'Honza, opéra. Koci, Zidek, Vymazalova, Veverka, Jiracek.


Bloch, Dallapiccola, Ligeti : Œuvres pour violoncelle seul. Clein.
Bloch, Dallapiccola, Ligeti : Œuvres pour violoncelle seul. Clein.


Bartók : Intégrale de l'œuvre pour piano seul, vol. 4. Bach.
Bartók : Intégrale de l'œuvre pour piano seul, vol. 4. Bach.


Bach : Variations Goldberg. Hewitt.
Bach : Variations Goldberg. Hewitt.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°66 - 12/2018
ClicMag n°66 - 12/2018
Infos label
Hyperion
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.