FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Channel Classics  CCS40218
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Elgar, Finzi : Concertos pour violon. Feng, Prieto.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:11:05

Enregistrement : 01/02/2017
Lieu : Liverpool
Pays : Royaume-Uni
Prise de son : Stereo

Label : Channel Classics
Référence : CCS40218
EAN : 0723385402183
Code Prix : DM020A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 28/11/2018

Genre : Classique
Sir Edward Elgar (1857-1934)
Concerto en si mineur pour violon et orchestre, op. 61 "To Fritz Kreisler"

Gerald Finzi (1901-1956)
Concerto pour violon

Ning Feng, violon
Royal Liverpool Philharmonic Orchestra
Carlos Miguel Prieto, direction

Quel bel hommage ! Ning Feng, Chinois de naissance aura atteint son art dans le cadre si british de la Royal Academy of Music avant de le parfaire à Berlin auprès d’Antje Weithaas. Dès lors, quel concerto choisir pour son premier disque avec orchestre, sinon celui si fuyant, si déconcertant de Sir Edward Elgar qui laissa tant de violonistes sur son seuil et même certains qui auront tenu à l’enregistrer : voyez l’enregistrement de Jascha Heifetz. Ning Feng le joue avec une nostalgie étreignante, sans aucun effet, d’un archet léger, qui suggère sans cesse jusque dans les épisodes passionnés. Il refuse de les dramatiser, préférant les emporter dans un mouvement qui est d’abord une élévation. La beauté du style accroît encore cette sobre éloquence à laquelle Carlos Miguel Prieto tisse un orchestre lyrique en diable, qui chante autant que son soliste, fusion parfaite qui nous entraîne au cœur d’une partition insaisissable. Et quelle surprise de voir enregistrer, comme en coda au poème passionné d’Elgar, le Concerto « amoroso » écrit par Gerald Finzi pour son amour de jeune homme, Sybil Eaton, qui le créa amputé du premier mouvement que le compositeur méjugeait alors que sa délicieuse cabriole est le charme même. Ning Feng lui rend justice d’un archet vif et élégant, comme au sublime poème lyrique du Molto sereno, pastorale d’archets et de bois qui contient une de ces mélodies infinies qui ne vous quittent plus, secret de l’art de ce compositeur pour qui le violon était l’égal de la voix humaine à laquelle il destina ses chefs-d’œuvre. Incroyable, ce n’en est que la seconde version après celle de Tasmin Little et de Richard Hickox qui le révélèrent au disque, l’enregistrant en 1999. Il me semble que Ning Feng et Carlos Miguel Prieto vont plus au cœur de l’œuvre, écoutez les deux dernières minutes du second mouvement. Album magnifique. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

The violin was Edward Elgar’s own instrument and his Violin Concerto is almost like a personal confession: it was ‘too emotional’, Elgar admitted, adding that he loved it nonetheless. The solo part is one of the most exhausting in the repertoire – a veritable compendium of bravura violin techniques. In an interview, Fritz Kreisler, to whom the Violin Concerto is dedicated, ranked Elgar with Beethoven and Brahms. Elgar met the challenge: his Violin Concerto combines the singing quality of Beethoven’s with the symphonic drama of Brahms’s. The London-born Gerald Finzi was in many ways more English than Elgar and his teacher Ralph Vaughan Williams. As can be heard in his Violin Concerto, a well kept secret from 1927, that had its first performance after the premiere only in 1999. The work lasts twenty minutes: a six-minute allegro, a superb central ten-minute molto sereno, and ending with a fourminute hornpipe rondo. It is difficult to understand why Finzi was dissatisfied with his two fast movements. The first combines beauty with energy. Through its sheer romantic beauty, the molto sereno is one of those pieces where the hairs stand up on the back of the neck.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Antonio Bazzini : Intégrale des transcriptions d'opéras pour violon et piano. Caraman, Trebeschi.
Antonio Bazzini : Intégrale des transcriptions d'opéras pour violon et piano. Caraman, Trebeschi.

Mendelssohn : Concertos pour piano n° 1 et 2. Serkin, Kyriakou, Ormandy, Swarowsky.
Mendelssohn : Concertos pour piano n° 1 et 2. Serkin, Kyriakou, Ormandy, Swarowsky.

Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.
Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.


Uli Fussenegger : San Teodoro 8. Molinari, Svoboda, Siewert, Fussenegger.
Uli Fussenegger : San Teodoro 8. Molinari, Svoboda, Siewert, Fussenegger.


Karl Goldmark : Poèmes symphoniques, vol. 1. Bollon.
Karl Goldmark : Poèmes symphoniques, vol. 1. Bollon.


Vasks : Cantabile per archi
Vasks : Cantabile per archi


Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.
Castelnuovo-Tedesco : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Bianchi, Quatuor Aron.


Haendel : Neuf suites pour piano. Sangiovanni.
Haendel : Neuf suites pour piano. Sangiovanni.


Martinu : Concertos pour violon n° 1 et 2. Irnberger, Förster.
Martinu : Concertos pour violon n° 1 et 2. Irnberger, Förster.


Alexandre Glazounov : Symphonies n° 2 et 3 - Concerto pour violon - Stenka Razine. Milstein, Rozhdestvensky, Steinberg, Ansermet.
Alexandre Glazounov : Symphonies n° 2 et 3 - Concerto pour violon - Stenka Razine. Milstein, Rozhdestvensky, Steinberg, Ansermet.


Le classicisme bohémien. Œuvres orchestrales et concertos. Helmrath, Munclinger, Cambreling, Albrecht.
Le classicisme bohémien. Œuvres orchestrales et concertos. Helmrath, Munclinger, Cambreling, Albrecht.


Mehdi Khayami : Kamanche Concerto. Windsor, Samimi, Gorli.
Mehdi Khayami : Kamanche Concerto. Windsor, Samimi, Gorli.


Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.
Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.


Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.
Schumann : Manfred, op. 115. Delius : Sea Drift. Schuricht.


Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.
Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.


Wilhelm Kempff : Musique de chambre. Petrucci, Auletta, Fabiani, Sorrentino.
Wilhelm Kempff : Musique de chambre. Petrucci, Auletta, Fabiani, Sorrentino.


Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.
Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.


Cécile Chaminade : Musique pour piano. Viner.
Cécile Chaminade : Musique pour piano. Viner.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 02/2019
ClicMag n°68 - 02/2019
Infos label
Channel Classics
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.