FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4195
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Dvorák : Quintettes pour piano. Giltburg, Nikl, Quatuor Pavel Haas.
Diapason d'Or
Diapason de février 2018
Critique de Nicolas Derny
Page n° 92
Format : 1 CD
Durée totale : 01:14:44

Enregistrement : 18/05-27/06/2017
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4195
EAN : 0099925419523
Code Prix : DM020A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 29/11/2017

Genre : Classique
Antonín Dvorák (1841-1904)
Quintette pour piano n° 2 en la majeur, op. 81, B 155
Quintette pour cordes en mi bémol majeur, op. 97, B 180

Boris Giltburg, piano
Pavel Nikl, alto
Quatuor Pavel Haas
Veronika Jaruskova, violon
Marek Zwiebel, violon
Radim Sedmidubsky, alto
Peter Jarusek, violoncelle

Voici deux ans les Pavel Haas relisaient drastiquement les deux Quatuors de Smetana. Aujourd’hui ils reviennent à Dvorak, illustré à leurs débuts chez Supraphon et dans leur première formation, mais cette fois par le chemin détourné de deux Quintettes. Manière de se réapproprier la musique de chambre du compositeur de Rusalka en y revenant pas immédiatement à quatre ? C’est probable. Leur alliage sonore avec le grand piano de concert de Boris Giltburg tire la sombre poésie du Quintette en la vers Brahms, musique de chambre déguisée en symphonie, d’une intensité expressive imparable, d’un geste ravageur (les tempêtes de l’Allegro ma non tanto n’ont jamais autant suggéré), d’une agogique irrépressible. Et si c’était la grande version moderne que l’œuvre espérait ? Son ton radical, ses accents expressionnistes se retrouvent au même degré d’intensité dans le ténébreux Quintette à deux altos en mi bémol, œuvre la plus secrète du séjour américain, pastorale mélancolique et sombre où dans le Larghetto se font entendre des rumeurs spectrales. Rejoint par l’alto clair de Pavel Nikl, les Pavel Haas chantent large ses paysages entre éden et désolation, donnant à son écriture intense des accents prophétiques. Vite, une suite (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Seven years after they triumphed with Dvorák’s quartets (SU 4038-2, op. 96 “American” and op. 106 – Gramophone Award “Recording of the Year“), Pavel Haas Quartet are back to Dvorák. For the occasion of recording his quintets, they have invited two guests: the pianist Boris Giltburg (winner of 2013 Queen Elizabeth Competition), as well as one of the PHQ founding members, violist Pavel Nikl. Antonín Dvorák composed his Piano Quintet No. 2 while staying at his beloved summer house in Vysoká in the late summer of 1887. The renowned critic Eduard Hanslick responded to its performance in Vienna enthusiastically: “It is one of his most beautiful works. A genuine Dvorák.“ The String Quintet op. 97, albeit only six years younger, presents a completely “different Dvorák“. After the Symphony from the New World and the “American” quartet, the string quintet is the composer’s third work written in America. Besides drawing inspiration from the music of the Native American tribe of the Iroquois which he heard in Spillville in the summer of 1893, he built the third movement around a theme that he had previously considered using in a proposal for a new American anthem. And Hanslick’s testimonial? “This is probably the simplest, most natural and happiest music composed since Haydn’s times. The ear enjoys it with an easy-going attitude and the spirit is not bored for a single moment.“ Pavel Haas Quartet is at home in Dvorák’s music – to quote the Sunday Times, “In this repertoire, they are simply matchless today.“

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Franco Donatoni : Abyss. Otczyk, Caroli, Angius.
Franco Donatoni : Abyss. Otczyk, Caroli, Angius.

Mozart : Lucio Silla. Spicer, Ruiten, Crebassa, Kalna, Sementazo, Minkowski, Pynkoski.
Mozart : Lucio Silla. Spicer, Ruiten, Crebassa, Kalna, Sementazo, Minkowski, Pynkoski.

Le Quatuor Léner joue Haydn, Mendelssohn, Mozart et Dvorák.
Le Quatuor Léner joue Haydn, Mendelssohn, Mozart et Dvorák.


Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.
Roger Sacheverell Coke : Concertos pour piano n° 3, 4 et 5. Callaghan, Brabbins.


Galina Ustvolskaya : Musique de chambre. Malov, Karandashova, Waiman, Stolpner.
Galina Ustvolskaya : Musique de chambre. Malov, Karandashova, Waiman, Stolpner.


André Navarra : Les enregistrements à Prague. Suk, Holecek, Maxian, Turnovsky, Ancerl, Silvestri.
André Navarra : Les enregistrements à Prague. Suk, Holecek, Maxian, Turnovsky, Ancerl, Silvestri.


Francesco Durante : Noël Napolitan, vol. 1. Mameli, Eittinger, Post, MacLeod, Willens.
Francesco Durante : Noël Napolitan, vol. 1. Mameli, Eittinger, Post, MacLeod, Willens.


Dvorák : Quatuor et quintette à cordes. Power, Quatuor Takacs.
Dvorák : Quatuor et quintette à cordes. Power, Quatuor Takacs.


Ignaz Josef Pleyel : Concertos pour clarinette. Klöcker, Tewinkel.
Ignaz Josef Pleyel : Concertos pour clarinette. Klöcker, Tewinkel.


Bach : Variations Goldberg. Hewitt.
Bach : Variations Goldberg. Hewitt.


Richter in the 50's, vol. 7
Richter in the 50's, vol. 7


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.
Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.


Verdi : I due Foscari. Domingo, Meli, Pirozzi, Isotton, Concetti, Mariotti, Hermanis.
Verdi : I due Foscari. Domingo, Meli, Pirozzi, Isotton, Concetti, Mariotti, Hermanis.


Mozart : Intégrale des quintettes à cordes. Imai, Quatuor Auryn.
Mozart : Intégrale des quintettes à cordes. Imai, Quatuor Auryn.


Friedrich Kiel : Requiem. Bischoff, Schumacher, Ameln, Baek, Stoffels.
Friedrich Kiel : Requiem. Bischoff, Schumacher, Ameln, Baek, Stoffels.


Alfred Deller : Musique de Purcell. Leonhardt, Harnoncourt, Tippett, Marriner.
Alfred Deller : Musique de Purcell. Leonhardt, Harnoncourt, Tippett, Marriner.


George Frederick Bristow : Symphonie n° 2 - Ouvertures. Miller.
George Frederick Bristow : Symphonie n° 2 - Ouvertures. Miller.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
INDISPONIBLE
En rupture de stock

ClicMag du mois
ClicMag n°57 - 02/2018
ClicMag n°57 - 02/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.