FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95598
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Dussek : Les sonates pour piano, vol. 6. Sofronitsky.
Format : 1 CD

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95598
EAN : 5028421955988
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2019
Date de sortie : 03/04/2019

Genre : Classique
Jan Ladislav Dussek (1760-1812)
Sonate pour piano n° 1, op. 9
Sonate pour piano n° 2, op. 9
Sonate pour piano n° 3, op. 9
Sonate pour piano, op. 75

Viviana Sofronitsky, piano-forte
Paul McNulty, piano-forte

Johann Ladislav Dussek où la métamorphose de la sonate classique en sonate romantique ? Beethoven admirait ses œuvres, il y trouvait certainement ce sens de l’humeur, ces atmosphères capricieuses, ce discours ardent qui à force d’essayer excédaient les structures classiques, les noyant sous l’affect. Comme pour Beethoven, le pianoforte, instrument en constante mutation, fut le lieu de la libération de son imaginaire. La série initiée par Brilliant m’aura jusque-là échappée, elle confie chaque volume à un interprète différent mais les associait jusque-là à un même instrument, un Longman-Clementi. Viviana Sofronitzky lui préfère le pétillant, l’alerte pianoforte de son cher Paul McNulty d’après un Walter de 1792, si vert et si fusant, au clavier irrésistiblement mobile : les trois Sonates de l’Opus 9, charmantes et capricieuses, leur sont à peu prés contemporaines, leurs contredanses spirituelles où passe encore le sourire de Mozart, « croquées » avec esprit par la fille du grand Vladimir qui a hérité de son père cette fantaisie naturelle, le gout des audaces – écoutez comme tout cela danse et fuse dans la Première Sonate et aussi ce cantabile ombré de tragique qui saisi à l’écoute du Larghetto con espressione de la Deuxième Sonate , seul mouvement « retenu » de l’ensemble du cahier : Beethoven décidément n’est pas loin. L’instrument de McNulty, avec ses registres contrastés et son clavier naturellement chantant, donne toute son ampleur à la « Grande Sonate » op. 75 n°3. Nous sommes en 1811, Dussek est revenu à Paris et tire le diable par la queue, il écrit cette vaste Sonate pour redorer son blason devant le public de l’Odéon. Adieux Beethoven et le franc discours des années passées, l’œuvre est une immense guirlande de thèmes et d’effets à la Weber, d’un lyrisme capiteux, qui devait plaire aux mélomanes parisiens. Mais l’œuvre est complexe, surprend par des audaces inattendues jusque dans l’harmonie qui montre des tensions certaines. Viviana Sofronitzky saisit tous les enjeux de cette partition fascinante, posée entre deux mondes. Quel dommage que le principe de la série n’octroie qu’un disque à chaque interprète… (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Brilliant’s critically acclaimed Dussek sonata cycle continues with a pairing of early and late works. Viviana Sofronitsky, daughter of the great Russian pianist Vladimir Sofronitsky, followed in her father’s footsteps by becoming a ‘formidable pianist’ (Fanfare). Early years in Russia were followed by a move to the United States to study early music at Oberlin Conservatory and further studies in fortepiano and harpsichord at the Royal Conservatory in The Hague. An active performing career across Europe – from Leipzig and Utrecht to Oslo and London – included competition prizes at the Bach Tage Berlin and the Musica Antiqua competition in Bruges. Her discography includes solo music by Schubert and the complete piano concertos of Mozart, which drew praise for her ‘superb articulation’ in Fanfare. As on those earlier albums she plays a modern fortepiano by Paul McNulty, based on a Viennese model by Anton Walter, for these new recordings of sonatas by the Czech-born contemporary of Beethoven, Johann Ladislaus Dussek. The three sonatas gathered under Opus 9 are arrangements of works originally conceived for piano and violin: most of the violin’s melody line was originally doubled by the right-hand part of the piano, making the transformation from chamber to solo work seamless and straightforward, and the character of these late-18th-century works corresponds to similarly conceived violin sonatas by Mozart and Beethoven, where the spotlight falls on the keyboard. So it does in a quite different fashion in the penultimate piano sonata by Dussek, Op.75, which is cast in an early-Romantic vein. An expansive first movement is led by a gentle, exploratory opening melody which fractures and multiplies into passionate figuration across the entire range of the keyboard, and back again: the journey from Beethoven to Schubert in a nutshell. This is followed by a stately, minuet-like Andante moderato and a gracefully turned Rondo finale, both again bearing apparently Schubertian characteristics though written at a time (1811) when the master of song was but a teenager.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ottmar Schoeck : Vom Fischer un syner Fru, op. 43. Harnisch, Dürmüller, Shanahan, Winterthur, Venzago.
Ottmar Schoeck : Vom Fischer un syner Fru, op. 43. Harnisch, Dürmüller, Shanahan, Winterthur, Venzago.

Porta Magna. Sonates italiennes pour violoncelle. Veggetti, Ensemble Cordia.
Porta Magna. Sonates italiennes pour violoncelle. Veggetti, Ensemble Cordia.

Gaspar Cassado : Œuvres et transcriptions pour violoncelle. Tarasova, Aristov, Sadovskaya.
Gaspar Cassado : Œuvres et transcriptions pour violoncelle. Tarasova, Aristov, Sadovskaya.


Stockhausen : Kurzwellen. Meridan, Kinney, Phelps, Krashenko, Pape, Tiedje, Bourotte, Mefano.
Stockhausen : Kurzwellen. Meridan, Kinney, Phelps, Krashenko, Pape, Tiedje, Bourotte, Mefano.


Bernstein : L'œuvre pour piano seul. Tozzetti.
Bernstein : L'œuvre pour piano seul. Tozzetti.


Valentin Silvestrov : Portrait du compositeur. Gäbele, Lubimov, Dessy.
Valentin Silvestrov : Portrait du compositeur. Gäbele, Lubimov, Dessy.


Dussek : Les sonates pour piano, vol. 5. Brunner.
Dussek : Les sonates pour piano, vol. 5. Brunner.


Bruch : Œuvres pour clarinette et alto. Punzi, Dalsgaard, Zapolski, Milletari.
Bruch : Œuvres pour clarinette et alto. Punzi, Dalsgaard, Zapolski, Milletari.


Liszt : Douze poèmes symphoniques (arr. pour 2 pianos). Howard, Ometto.
Liszt : Douze poèmes symphoniques (arr. pour 2 pianos). Howard, Ometto.


Ferdinand Ries : Quatuors pour flûte, vol. 2. Ardinghello Ensemble.
Ferdinand Ries : Quatuors pour flûte, vol. 2. Ardinghello Ensemble.


Hans Gál : Das Lied der Nacht, opéra. Liu, Gnauck, Ertel, Jenkins, Hotz.
Hans Gál : Das Lied der Nacht, opéra. Liu, Gnauck, Ertel, Jenkins, Hotz.


Carlo Ambrogio Lonati : Intégrale des symphonies. Ensemble Giardino di Delizie, Augustynowicz.
Carlo Ambrogio Lonati : Intégrale des symphonies. Ensemble Giardino di Delizie, Augustynowicz.


Haydn J.M : Intégrale des quintettes à cordes. Quintette Haydn Salzbourg.
Haydn J.M : Intégrale des quintettes à cordes. Quintette Haydn Salzbourg.


Smetana : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 4. Cechova.
Smetana : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 4. Cechova.


Michael Volle chante Brahms : Lieder et mélodies. Iranyi, Kammerlander, Baianu, Deutsch.
Michael Volle chante Brahms : Lieder et mélodies. Iranyi, Kammerlander, Baianu, Deutsch.


Christian Wolff : Deux pièces pour orchestre. Schulkowsky, Zagrosek, Kotik, Rundel, Kluttig.
Christian Wolff : Deux pièces pour orchestre. Schulkowsky, Zagrosek, Kotik, Rundel, Kluttig.


Othmar Schoeck : Das Schloss Dürande, opéra. Adams, Gordeladze, Stickert, Andersen, Venzago.
Othmar Schoeck : Das Schloss Dürande, opéra. Adams, Gordeladze, Stickert, Andersen, Venzago.


Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.
Cazzati, Cossoni : La musique à Bologne en 1660. Ensemble Philomène.

Commander ce produit

6,72 €
Prix catalogue : 9,60 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 03/2019
ClicMag n°68 - 03/2019
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.