FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Historique  DIAPCF005
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
La discothèque idéale de Diapason, vol. 5 / Beethoven : Concertos - Ouvertures - Fidelio - Messes.
Diapason d'Or
Diapason de novembre 2015
Critique de Gaëtan Naulleau
Page n° 79
Format : 13 CD Digibox
Durée totale : 16:58:00

Enregistrement : 1930-1976
Pays : Allemagne/Etats-Unis/Royaume-Uni

Label : Diapason
Référence : DIAPCF005
EAN : 3770003441977
Code Prix : DM029A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 28/10/2015

Genre : Classique
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Concerto pour piano n° 1 en ut majeur, op. 15
Rondo pour piano et orchestre en si bémol majeur, WoO 6
Concerto pour piano n° 2 en si bémol majeur, op. 19
Fantaisie pour piano, chœurs et orchestre en ut mineur, op. 80
Concerto pour piano n° 3 en ut mineur, op. 37
Concerto pour piano n° 4 en sol majeur, op. 58
Concerto pour piano n° 5 en mi bémol majeur, op. 73 "L'Empereur" (2 versions)
Concerto pour violon en ré majeur, op. 61 (3 versions)
Romance pour violon et orchestre n° 1 en sol majeur, op. 40
Romance pour violon et orchestre n° 2 en fa majeur, op. 50
Concerto pour violon en ré majeur, op. 61
Concerto pour piano, violon et violoncelle en ut majeur, op. 56
Ouverture "Coriolan" en ut mineur, op. 62
Ouverture "Les Créatures de Prométhée" en ut majeur, op. 64
Ouverture "Egmont" en fa mineur, op. 84
Ouverture "Léonore I" en ut majeur, op. 138
Ouverture "Léonore II" en ut majeur, op. 72 bis
Ouverture "Léonore III" en ut majeur, op. 72 ter
Fidelio op. 72, opéra en 2 actes
Ouverture "La consécration de la maison" en ut majeur, op. 124
Missa Solemnis en ré majeur, op. 123
"Ah! Perfido!", scène et aria, op. 65
Messe en ut majeur, op. 86
Ouverture "Les Ruines d'Athènes" en sol mineur, op. 113

Emil Guilels, piano
Orchestre symphonique d'Etat d'URSS
Kurt Masur, direction
Arthur Schnabel, piano
London Symphony Orchestra
Malcolm Sargent, direction
Sviatoslav Richter, piano
Wiener Symphoniker
Kurt Sanderling, direction
Leon Fleisher, piano
Cleveland Orchestra
George Szell, direction
Rudolf Serkin, piano
Philadelphia Orchestra
Eugene Ormandy, direction
Teresa Stich-Randall, soprano
Judith Hellwig, soprano
Hilde Rössel-Majdan, contralto
Anton Dermota, ténor
Erich Majkut, ténor
Paul Schöffler, basse
Hans Richter-Haaser, piano
Wiener Staatsopernchor
Wiener Symphonike
Karl Böhm, direction
Alfred Brendel, piano
Orchestre Pro Musica de Vienne
Heinz Wallberg, direction
Leon Fleisher, piano
Cleveland Orchestra
George Szell, direction
Arthur Schnabel, piano
London Symphony Orchestra
Malcolm Sargent, direction
Wilhelm Backhaus, piano
Wiener Philharmoniker
Clemens Krauss, direction
Walter Gieseking, piano
Staatskapelle Dresden
Karl Böhm, direction
Robert Casadesus, piano
New York Philharmonic
Dimitri Mitropoulos, direction
Alfred Brendel, piano
Orchestre Pro Musica de Vienne
Zubin Mehta, direction
Clifford Curzon, piano
Wiener Philharmoniker
Hans Knappertsbusch, direction
Edwin Fischer, piano
Philharmonia Orchestra
Wilhelm Furtwängler, direction
David Oistrakh, violon
Orchestre national de la Radiodiffusion française
André Cluytens, direction
Johanna Martzy, violon
Philharmonia Orchestra
Paul Kletzki, direction
Zino Francescatti, violon
New York Philharmonic
Dimitri Mitropoulos, direction
Fritz Kreisler, violon
London Philharmonic Orchestra
John Barbirolli, direction
Bronislaw Huberman, violon
Wiener Philharmoniker
George Szell, direction
Nathan Milstein, violon
Philharmonia Orchestra
Erich Leinsdorf, direction
Jascha Heifetz, violon
Boston Symphony Orchestra
Charles Munch, direction
Wolfgang Schneiderhan, violon
Berliner Philharmoniker
Eugen Jochum, direction
Ginette Neveu, violon
Südwestfunk-Orchester
Hans Rosbaud, direction
Walter Hendl, piano
John Corigliano, violon
Leonard Rose, violoncelle
New York Philharmonic
Bruno Walter, direction
Chicago Symphony Orchestra
Fritz Reiner, direction
Berliner Philharmoniker
Wilhelm Furtwängler, direction
British Symphony Orchestra
Bruno Walter, direction
Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam
Willem Mengelberg, direction
NBC Symphony Orchestra
Arturo Toscanini, direction
Orchester der Wiener Staatsoper
Karl Böhm, direction
Wiener Philharmoniker
Wilhelm Furtwängler, direction
BBC Symphony Orchestra
Bruno Walter, direction
Ernst Haefliger
Siegmar Schneider
Leonie Rysanek
Anne Kersten
Friedrich Len
Wolfgang Spier
Kieth Engen
Dietrich Fischer-Dieskau
Walter Franck
Irmgard Seefried
Ruth Hellberg
Gottlob Frick
Wilhelm Borchert
Bayerisches Staatsorchester
Chor der Bayerischen Staatsoper
Ferenc Fricsay, direction
Sena Jurinac
Orchestre de l’Opéra de Munich
Hans Knappertsbusch, direction
Kirsten Flagstad
Orchestre du Metropolitan Opera de New York
Bruno Walter, direction
René Maison
Orchestre du Metropolitan Opera de New York
Bruno Walter, direction
Anton Dermota
Orchestre de l’Opéra de Vienne
Karl Böhm, direction
Philharmonia Orchestra
Otto Klemperer, direction
Elisabeth Schwarzkopf, soprano
Philharmonia Orchestra
Herbert von Karajan, direction
Elisabeth Schwarzkopf, soprano
Christa Ludwig, contralto
Nicolai Gedda, ténor
Nicola Zaccaria, basse
Singverein der Gesellschaft der Musikfreunde
Philharmonia Orchestra
Herbert von Karajan, direction
Jennifer Vyvyan, soprano
Monica Sinclair, contralto
Richard Lewis, ténor
Marian Nowakowski, basse
Beecham Choral Society
Royal Philharmonic Orchestra
Thomas Beecham, direction
San Francisco Symphony Orchestra
Pierre Monteux, direction

Deux versions en regard, parfois trois, une équipe partagée entre une dizaine d’interprètes et les critiques de Diapason, et dans le livret, des textes où tous justifient leurs choix : les principes du coffret consacré l’an dernier aux symphonies de Beethoven s’étendent aux concertos et aux ouvertures, à un détail près. Pour les symphonies, plusieurs participants jouaient le jeu d’une écoute à l’aveugle, qui cette fois s’est généralisée. Tous ont accepté l’idée avec une curiosité enthousiaste. L’oreille gagne-t-elle un supplément de sensibilité quand nous ne savons pas à quel interprète revient tel tempo ou tel phrasé étrange ? La méthode a ses limites – un coup de sang d’Horowitz sera-t-il toléré si nous n’y sommes pas préparés par l’image et l’autorité d’un pianiste sans pareil ? Mais l’audition à l’aveugle possède aussi d’inestimables vertus quand il s’agit de confronter patiemment un choix de versions. L’anonymat, en nous déstabilisant, nous amène au fil des écoutes à nous interroger sur nos propres attentes, et à peut-être les reformuler, à aimer par-dessus tout ce que nous estimions peu. Quelques exceptions : une voix ou un vibrato de violon se reconnaissent vite, et par conséquent Emmanuel Dupuy (Fidelio), Isabelle Faust, Gidon Kremer et Jean-Michel Molkhou (réunis autour de l’Opus 61) ne jouaient pas à colin-maillard. La participation d’Alfred Brendel est d’un autre ordre : sachant sa passion pour l’« Empereur » mythique de Fischer et Furtwängler, nous lui avons demandé s’il voudrait bien l’argumenter en quelques lignes. Texte exemplaire, modèle pour nous autres critiques. Tous les autres participants ont reçu des fichiers anonymes – j’avais pour chaque concerto sélectionné seize versions fameuses ou prisées des collectionneurs, la moitié allait à un pianiste, l’autre à un critique. Tous ont pris le jeu très au sérieux, avec son lot de doutes et de paradoxes. Car à ce niveau d’excellence, il ne s’agit pas d’opposer un coup de coeur à des propositions inférieures, mais d’essayer d’entendre les qualités propres à chaque version, sans y chercher obstinément celles qui nous ont marqués chez les autres. Avec Gidon Kremer, cette réflexion a pris l’ampleur d’une odyssée. L’exercice, inédit pour lui, a soulevé un flot de questions sur sa vie de musicien, les mystères de Beethoven, la singularité de l’Opus 61, la technique de violon, les miroirs de l’âme…scrutés dans un essai foisonnant. Le chapitre où il présente son choix figure dans ce livret, et le texte entier dans les pages de Diapason, en novembre 2015.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Felix Weingartner : Die Dorfschule, opéra. Bieber, McCarthy, Bronk, Zhidkova, Pauly, Lacombe.
Felix Weingartner : Die Dorfschule, opéra. Bieber, McCarthy, Bronk, Zhidkova, Pauly, Lacombe.

Rejoice, the Lord is king ! : Hymnes sacrés à l'Abbaye de Westminster. Quinney, O'Donnell.
Rejoice, the Lord is king ! : Hymnes sacrés à l'Abbaye de Westminster. Quinney, O'Donnell.

La discothèque idéale de Diapason, vol. 8 / Schubert : Œuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 8 / Schubert : Œuvres pour piano.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.


Monteux P. / Berlioz : Symphonie fantastique - Le Carnaval Romain.
Monteux P. / Berlioz : Symphonie fantastique - Le Carnaval Romain.


Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.
Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.


Juon : Intégrale des quatuors à cordes
Juon : Intégrale des quatuors à cordes


The Koroliov Series Vol. VII : Claude Debussy
The Koroliov Series Vol. VII : Claude Debussy


Josef Suk : Quatuor et quintette pour piano. The Nash Ensemble.
Josef Suk : Quatuor et quintette pour piano. The Nash Ensemble.


Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.
Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.


Aram Khachaturian : Symphonie n° 2. Bauer, Beermann.
Aram Khachaturian : Symphonie n° 2. Bauer, Beermann.


Sarah Nemtsov : Amplified Imagination. Ensemble Adapter, Ensemble Mosaik, Quatuor Sonar.
Sarah Nemtsov : Amplified Imagination. Ensemble Adapter, Ensemble Mosaik, Quatuor Sonar.


Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.
Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.


Feldman : Beckett material. Barainsky, Rundel.
Feldman : Beckett material. Barainsky, Rundel.


Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 38.
Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 38.


Wilhelm Furtwängler dirige Beethoven : Symphonie n° 9. Schwarzkopf, Cavetti, Haefliger.
Wilhelm Furtwängler dirige Beethoven : Symphonie n° 9. Schwarzkopf, Cavetti, Haefliger.


Atterberg : Concertos pour violoncelle et pour cor. Schneider, Wiemes, Rasilainen.
Atterberg : Concertos pour violoncelle et pour cor. Schneider, Wiemes, Rasilainen.


Blumenfeld : Vers Satanique
Blumenfeld : Vers Satanique

Commander ce produit

29,90 €
Prix catalogue : 30,18 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°63 - 09/2018
ClicMag n°63 - 09/2018
Infos label
Diapason
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.