FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95449
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Darius Milhaud : Musique de chambre. Bernard, Tortorelli, Meluso.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:58:15

Enregistrement : 01-02/11/2016
Lieu : Tenerife
Pays : Espagne
Prise de son : Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95449
EAN : 5028421954493
Code Prix : DM008A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 04/10/2017

Genre : Classique
Darius Milhaud (1892-1974)
Suite pour violon, clarinette et piano, op. 157b
"Danse de Jacarémirim" pour violon et piano, op. 256
Sonatine Pastorale pour violon seul, op. 383
Elégie pour alto et piano, op. 251
Farandoles pour violon et piano, op. 262
Caprice pour clarinette et piano, op. 335a
Sonatine pour clarinette et piano, op. 100
Duo Concertant pour clarinette et piano, op. 351
Suite "Scaramouche" pour clarinette et piano, op. 165d

Mauro Tortorelli, violon, alto
Pierluigi Bernard, clarinette
Angela Meluso, piano

Ces quelques pièces éparses de la production de musique de chambre de Darius Milhaud (1892-1974) nous rappellent la variété et la richesse d'inspiration et de style de ce compositeur prolixe. La majorité de ces œuvres « légères » se caractérise par la liberté rythmique (Milhaud se joue de la métrique) et la clarté polyphonique (chaque instrument joue un rôle égal dans le dialogue). L'op. 157 pour violon clarinette et piano est une petite suite néo-baroque guillerette et volubile. Le bref et jazzy Caprice (1953) pour clarinette et piano est d'une forme plus symétrique et moins enjouée. La sombre Sonate op. 100 révèle chez Milhaud une recherche de timbre et une harmonie épurée évoquant la Sonatine de Ravel. La Sonate Pastorale pour violon seul (1959) est un hommage à Paganini dont Milhaud transcrivit les Caprices. L'Elégie pour alto (1945) suinte la mélancolie des années américaines du compositeur. Farandoles est une danse provençale arrangée à la manière de Bizet. La Suite Scaramouche connut plusieurs versions successives dont celle-ci, se limitant à la clarinette et au piano. Elle s'inspire de la Comédia dell' Arte et traduit en trois instants bigarrés le goût de Milhaud pour le théâtre. Enfin Les danses de Jacarémirim op. 256 (Un alligator brésilien) pour violon et piano sont des arrangements de trois danses issues du folklore brésilien. Les trois interprètes italiens tout en déployant une belle spontanéité ne négligent ni la rigueur ni la volonté narrative inhérentes à cette musique. (Jérôme Angouillant)

With this album, Tortorelli and Meluso have provided a sequel to their Brilliant Classics recording of the sonatas for violin and viola, released late in 2016. The previous disc was praised in online reviews for ‘the excellent playing of Gran Duo Italiano’ (Lynn Rene Bailey) and the sense, so characteristic of the composer, that ‘irony is always just around the corner when it comes to Milhaud, and the wink and sardonic smile is there along with whatever mock pomposity he comes up with’ (Dean Frey). They are now joined by Pierluigi Bernard, first of all for the lively Suite from 1936 which Milhaud wrote for all three instruments: an unusual combination in itself, but then Milhaud’s facility allowed him to write for almost any imaginable ensemble, while always coming up with music that is grateful for the musicians, pleasant for the listeners and inimitably personal to himself. With the Danses de Jacarémirim Op.256 (1945) for violin and piano, Milhaud made playful reference to a small Brazilian alligator with big eyes and a long snout, reflecting his long-standing passion for the culture of that country. Its salon-like easy humour is shared by the Sonatina pastorale for solo violin and the Caprice for clarinet and piano. By contrast, the Élégie for viola and piano, also from 1945, more reflects the temper of its troubled times, whereas the Farandoleurs from the following year is a playful, heartfelt homage to the Renaissance-era Provençal dance form. Perhaps the best-known work on the album is the Scaramouche Suite which exists in several versions, and is here performed on clarinet and piano. The suite shares with the best of Milhaud a quality of rational distance from intense expression, a palpable sense of joy taken in making music, and an irrepressible sense of fun. If it’s hard to know what lies behind the masks, it’s impossible not to smile with the masks themselves.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
George Robert joue Michel Legrand : Arrangements pour saxophone.
George Robert joue Michel Legrand : Arrangements pour saxophone.

Couperin : Leçons de ténèbres - Pièces de clavecin. Monoyios, Haller, Perret, Warnier, Coudurier, Gester, Mandrin, Zylberajch.
Couperin : Leçons de ténèbres - Pièces de clavecin. Monoyios, Haller, Perret, Warnier, Coudurier, Gester, Mandrin, Zylberajch.

Nikolai Kapustin : Intégrale de l'œuvre pour violoncelle et piano. Duo Perfetto.
Nikolai Kapustin : Intégrale de l'œuvre pour violoncelle et piano. Duo Perfetto.


Martinu : Cantates. Vasilek.
Martinu : Cantates. Vasilek.


André Jolivet : Intégrale de la musique de chambre pour piano. Farinelli.
André Jolivet : Intégrale de la musique de chambre pour piano. Farinelli.


Chostakovitch : Quintette pour piano - Quatuor n° 2. Hamelin, Quatuor Takacs.
Chostakovitch : Quintette pour piano - Quatuor n° 2. Hamelin, Quatuor Takacs.


George Gershwin : Les arrangements virtuoses de Earl Wild
George Gershwin : Les arrangements virtuoses de Earl Wild


Dunhill, Bantock, Stanford : Sonates pour violon. Stanzeleit, Fenyo.
Dunhill, Bantock, Stanford : Sonates pour violon. Stanzeleit, Fenyo.

Commander ce produit

6,00 €
Prix catalogue : 8,58 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°55 - 12/2017
ClicMag n°55 - 12/2017
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.