FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95436
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Concertos pour piccolo. Mazzanti, Visintini, Angius.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:05:45

Enregistrement : 30/10-03/11/2015
Lieu : Bolzano
Pays : Italie
Prise de son : Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95436
EAN : 5028421954363
Code Prix : DM008A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 25/11/2016

Genre : Classique
Lowell Liebermann (1961-)
Concerto pour piccolo et orchrestre, op. 50

Carlo Galante (1959-)
Gli Usignoli dell' Imperatore

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Quatuor pour hautbois en fa, K 370/368b (arr. pour piccolo)

Alessandro Cavicchi (1957-)
As night progresses, pour 2 petites flûtes et orchestre

Nicola Mazzanti, piccolo
Alessandro Visintini, petite flûte Nagahara
Nicola Mazzanti, petite flûte Nagahara
Domenico Cagnacci, percussion
Stefano Ferrario, violon
Gabriele Marangoni, alto
Alejandro Biancotti, violoncelle
Orchestre Haydn di Bolzano e Trento
Marco Angius, direction

Bonne idée de mettre dans tous ses états concertistes la flûte piccolo, ou plutôt piccoli (cher Michel) car les interprètes ici sont deux, parfois en duo : Nicola Mazzanti, très estimé soliste d'orchestre de son instrument, professeur à Milan et en Suisse, et Alessandro Visintini, élève de Christian Lardé et Aurèle Nicolet, que l'on a vu dans l'orchestre de Rome ou de Gênes. Le répertoire ici est moderne, mais historiquement plus qu'esthétiquement, de compositeurs nés à la charnière entre les dernières années cinquante et soixante. Ainsi, on peut s'étonner qu'un Sorabji, rien de moins, ait pu s'intéresser un peu à ce Lowell Liebermann, américain formé à la Juilliard School, qui a effectivement écrit plusieurs concertos pour ou avec flûte, et qui nous paraît bien conventionnel. ''Plus traditionnel qu'innovateur'', nous a approuvé le New-York Times, c'est dire notre influence lointaine. Bref, une musique quelque peu planante d'entertainment filmique, et qui a au moins le mérite de ce que ça fait du bien par où ça passe. Carlo Galante, lui, diplômé du conservatoire de Milan, a beaucoup écrit pour le théâtre et l'opéra, et de la musique religieuse dont un Dies Irae courageux à la mémoire des victimes de la mafia. Son concerto, également avec partie de percussion, nous ramène ipso facto un peu de nerf, et une orchestration aux accents non dénués d'une certaine magie comme russe. Quant à Alessandro Cavicchi, c'est d'origine un pianiste qui, cette fois-ci, titillerait l'exemple du boeuf sur le toit. Il est vrai que sa branchitude post-moderne s'est beaucoup frottée aux Beatles et, surtout, au rock dit progressif (?). Et maintenant, petits soldats mélomanes, repos! Car voici également un arrangement fort judicieux, et de chambre, d'un concerto pour hautbois de Mozart, qui nous fait finalement regretter qu'on n'ait pas ajouté, tant qu'à faire, un petit mais toujours délicieux ''Recorder Concerto'' de Vivaldi. (Gilles-Daniel Percet)

On this unique and diverse recording, three contemporary concertante works for piccolo and orchestra are coupled with an arrangement of Mozart’s Oboe Quartet with the solo wind part exchanged for its treble cousin. Liebermann (b.1961) has acknowledged the music of Dmitri Shostakovich as a consistent inspiration through his career, and especially its latter stages after he withdrew from writing in a toughly modernist idiom. That influence may be appreciated throughout the piercing, lyrical stretches of the Piccolo Concerto composed in 1996, and in its economical orchestration for a Classical-sized orchestra plus an important part for harp. If Vivaldi constitutes your sole engagement so far with the piccolo as a solo instrument, Liebermann’s concerto is a perfect place to start and broaden your appreciation for the instrument as more than the piping, variously eerie or shrill capstone to works by Beethoven, Mahler and indeed Shostakovich. Carlo Galante (b.1959) and Alessandro Cavicchi (b.1957) have also written their concertos in a consistently tuneful idiom with the aim of exploiting the piccolo’s unearthly timbres. Gli Usignoli dell’Imperatore (The birds of the Emperor) is a concerto for two piccolos which retells in music Andersen’s fable of the nightingale, and the Emperor of China who loses interest in the real bird’s song having had an artificial counterpart made for his amusement. By contrast, As night progresses is a homage to the genre of prog rock (exemplified by the work of Cream, Yes and Rick Wakeman); Cavacchi’s previous work has included After Genesis, a chamber work which pastiches and transforms some of the band’s bestknown melodies. The two soloists on this recording are experienced soloists who have played with many of Italy’s orchestras; Visintini has served as principal flautist with the present Orchestra of Bolzano e Trento, while Mazzanti is piccolo soloist with the Maggio Musicale orchestra of Florence.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Beethoven : Missa Solemnis. Solti.
Beethoven : Missa Solemnis. Solti.

Luigi Legnani : Œuvres pour guitare. Carpino.
Luigi Legnani : Œuvres pour guitare. Carpino.

ClicMag n° 46 - 02/2017
ClicMag n° 46 - 02/2017


Rossini Festival Collection. Abbado, Scimone, Crutchfield, Rustioni, Encinar.
Rossini Festival Collection. Abbado, Scimone, Crutchfield, Rustioni, Encinar.


Manuel Barrueco : 300 ans de chefs-d'œuvre pour guitare
Manuel Barrueco : 300 ans de chefs-d'œuvre pour guitare


Beethoven : Cantates de jeunesse. Howarth, Van Dam, Ainsley, Best.
Beethoven : Cantates de jeunesse. Howarth, Van Dam, Ainsley, Best.


Vea yo los ojos bellos : Musique au temps de Cervantes. Vicente, Luz y Norte.
Vea yo los ojos bellos : Musique au temps de Cervantes. Vicente, Luz y Norte.


Tchaikovski : Concerto pour violon. Lalo : Symphonie Espagnole. Hadelich, Petrenko, Wellber.
Tchaikovski : Concerto pour violon. Lalo : Symphonie Espagnole. Hadelich, Petrenko, Wellber.


Sviatoslav Richter joue Liszt : Œuvres pour piano.
Sviatoslav Richter joue Liszt : Œuvres pour piano.


Michael Korstick joue Alberto Ginastera : Œuvres pour piano.
Michael Korstick joue Alberto Ginastera : Œuvres pour piano.


Memorial : Concert en hommage à Daniela Dessi. Armilliato, Sollini, Mari.
Memorial : Concert en hommage à Daniela Dessi. Armilliato, Sollini, Mari.


L'Art du théorbiste : Musique pour théorbe. Linné.
L'Art du théorbiste : Musique pour théorbe. Linné.


Arthur Honegger : Œuvres symphoniques. Venzago.
Arthur Honegger : Œuvres symphoniques. Venzago.


Pasquale Pericoli : Sonates pour violoncelle. Bracalente, Procaccini.
Pasquale Pericoli : Sonates pour violoncelle. Bracalente, Procaccini.


Etudes faciles pour guitare, vol. 1. Porqueddu.
Etudes faciles pour guitare, vol. 1. Porqueddu.


Cavalli : Requiem. Grandi : Motets et concertos sacrés. Ensemble Polyharmonique, Schneider.
Cavalli : Requiem. Grandi : Motets et concertos sacrés. Ensemble Polyharmonique, Schneider.


La nouvelle génération du pianoforte. Klansky, Nagel, Ranki, Jancar, Kociuban.
La nouvelle génération du pianoforte. Klansky, Nagel, Ranki, Jancar, Kociuban.


Ivan Fedele : Phasing. Bellocchio, Orvieto, Benventi, Savron, Vidolin, Richelli.
Ivan Fedele : Phasing. Bellocchio, Orvieto, Benventi, Savron, Vidolin, Richelli.

Commander ce produit

6,00 €
Prix catalogue : 8,58 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°51 - 07/2017
ClicMag n°51 - 07/2017
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.